Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/05/2014

De Kinshasa à Rabat: jetée dans la rue après la prophétie d'un pasteur

CM Capture 1.jpg"Ma famille ma jetée dans la rue parce qu'un pasteur a prophétisé que j'étais une sorcière".

Chassée de chez-elle à Malaka (quartier de Kinshasa) à l'âge de 12 ans, c'est ainsi que Evelyne raconte comment elle s'est retrouvée embarquée dans un réseau d'immigration et de prostitution via le Maroc, où le journaliste Mohamed Ey'ekula l'a rencontrée. Un cas loin d'être isolé, puisque "selon un responsable de la Caritas marocaine, entre 6 et 8 mineures congolaises se présentent chaque semaine" pour raconter des histoires similaires.

Lien ici vers l'enquête, publiée sur le portail de l'agence de presse Syfia Grands Lacs

Lire aussi Jérôme Ballet et al. «Enfants sorciers à Kinshasa (RD Congo) et développement des Églises du Réveil», Mondes en développement 2/2009 (n° 146), p. 47-58

Commentaires

Bonjour.

C'est une catastrophe ces soi-disant "pasteurs" et en plus, faux prophètes...

Et accompagner ensuite ceux et celles qui en été victimes. Pas impossible, mais pas simple...

(et pas seulement en Afrique...), hélas.

Écrit par : LeeberT | 03/05/2014

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.