Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/05/2014

De Kinshasa à Rabat: jetée dans la rue après la prophétie d'un pasteur

CM Capture 1.jpg"Ma famille ma jetée dans la rue parce qu'un pasteur a prophétisé que j'étais une sorcière".

Chassée de chez-elle à Malaka (quartier de Kinshasa) à l'âge de 12 ans, c'est ainsi que Evelyne raconte comment elle s'est retrouvée embarquée dans un réseau d'immigration et de prostitution via le Maroc, où le journaliste Mohamed Ey'ekula l'a rencontrée. Un cas loin d'être isolé, puisque "selon un responsable de la Caritas marocaine, entre 6 et 8 mineures congolaises se présentent chaque semaine" pour raconter des histoires similaires.

Lien ici vers l'enquête, publiée sur le portail de l'agence de presse Syfia Grands Lacs

Lire aussi Jérôme Ballet et al. «Enfants sorciers à Kinshasa (RD Congo) et développement des Églises du Réveil», Mondes en développement 2/2009 (n° 146), p. 47-58

04/04/2012

Embrasement du MALI: vers la fin de la tolérance religieuse?

images-1.jpegPour désamorcer l'accusation, excessive, selon laquelle les pays à majorité musulmane ne respecteraient pas pleinement la liberté religieuse et le droit de conversion, il m'est arrivé, au moins à deux reprises, dans ce blog, de donner pour exemple le MALI, étudié par ma collègue au GSRL, l'anthropologue Danielle Jonkers.

Le MALI est en effet longtemps resté paisible sur le plan religieux, la majorité musulmane se montrant très tolérante avec les minorités chrétiennes. Faut-il désormais en parler au passé?

Lire la suite