Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/07/2014

Disparition de toute présence chrétienne à Mossoul (Irak)?

Bs0pOIwIIAANxSi.jpgEn géopolitique des religions, c'est ce qu'on appelle un tournant: la disparition du christianisme dans de vastes régions d'Irak, marquées par une présence bi-millénaire.

La grande cité de Mossoul vient ainsi de perdre hier ses derniers chrétiens, obligés de fuir à toute hâte "sinon ils seront tués", comme avertissent les tracts de l'Etat Islamique en Irak et au Levant (ci-contre), dont copies ont été diffusées hier sur Twitter.

La grande presse française, y compris Libération (lien) a fait allusion à ce tournant. Pour une approche plus globale, sous l'angle des sciences sociales, de l'histoire des chrétiens d'Orient, lire et relire Bernard Heyberger,  Les chrétiens au Proche-Orient (2013, déjà présenté dans ce blog). 

Commentaires

bjr,
On peut noter que les théologiens musulmans, même les plus ouverts, sont très peu réactifs sur cette éradication. Peuvent-ils simplement dire si elle est conforme au Coran?
gef

Écrit par : gef | 19/07/2014

Il faut se rendre à l'évidence : Israël combat les terroristes du Hamas dans la bande de Gaza, ils sont considérés comme de méchants oppresseurs et des manifestants pro-palestiniens attaquent des synagogues en France. Les islamistes massacrent les chrétiens au Proche-Orient, notamment à Mossoul, ils ne bénéficient quasiment d'aucune couverture médiatique et meurent dans l'indifférence quasi-générale.
Les islamistes peuvent massacrer en toute tranquillité et toute impunité. Mais l'islam est LA religion d'amour, de tolérance et de paix !

Écrit par : Patrick B | 21/07/2014

Ban Ki-Moon réagit, enfin quelqu'un réagit !
La persécution des chrétiens d'Irak s'apparente à un «crime contre l'humanité» : http://www.lefigaro.fr/international/2014/07/21/01003-20140721ARTFIG00175-la-persecution-des-chretiens-d-irak-s-apparente-a-un-crime-contre-l-humanite.php

Écrit par : Patrick B | 21/07/2014

https://www.portesouvertes.fr/

IRAK : OÙ EN EST L’ÉGLISE ? : voir la vidéo de 3,25 mn sur la page d'accueil de Portes Ouvertes.

Mossoul est "emblématique", mais tout le pays d'Irak est concerné. Du côté sunnite comme du côté chiite, globalement, même combat sur cette question. J'espère qu'il y a des exceptions, mais on ne les voit ni ne les entend pas beaucoup...

Les faits sont là, et parlent d'eux-mêmes, ce n'est donc pas une simple opinion :

Dans la liste Portes Ouvertes 2014 (toujours sur la page d'accueil) des 50 pays du monde où les chrétiens sont persécutés d'une manière ou d'une autre, 10 seulement ne sont pas à majorité / gouvernance islamique, et encore faut-il signaler que parmi ces 10 pays, 1 d'entre eux (la République centrafricaine) a comme motif principal de persécution anti-chrétienne la présence de l’islamisme.

On arrive donc à un pourcentage de 82 %... Et par "gouvernance islamique", il faut entendre de toutes obédiences (principalement sunnites et chiites) et pas forcément extrémistes par nature...

Écrit par : Eric Lisbonne | 21/07/2014

Quant on lit dans le Coran les passages suivants : Sourates 4. 47, 89 ; 5. 51-57 ; 8. 39, 57 (les "gens du Livre", expression coranique désignant, par référence à leurs Écritures, ceux qui professent le judaïsme ou le christianisme, y sont directement concernés).

Les passages coraniques suivants sont significatifs aussi : Sourates 2. 217 ; 4. 71-104 ; 8. 24-36, 39-65, 67 ; 47. 4 ; 9. 123 (à visée généraliste contre tous ceux que l'islam considère comme des "incrédules" vis-à-vis de lui).

La numérotation utilisée est celle de la traduction du Coran en français de Danielle Masson, éditée par Gallimard en 1967, considérée comme une traduction fiable.

Ces textes sont explicites, et celui qui les cite pour illustrer les explications contenues dans ses livres (au cas où l'on dirait qu'il n'est pas un "spécialiste" de l'exégèse coranique) est le Dr Mark A. Gabriel (nom occidental), ancien enseignant à l'université d'Al Azhar du Caire, titulaire d'une licence, d'une maîtrise et d'un doctorat en histoire et culture de l'islam. Persécuté et menacé de mort, il a dû changer de nom et quitter l’Égypte pour se réfugier finalement aux États-Unis, en tournant le dos à son ancienne religion d'amour, de tolérance et de paix.

En particulier, pour la Sourate ("Le Butin") 8. 39, il explique entre crochets : "Combattez-les jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de sédition [de "fitnah" = d'incrédulité et de polythéisme, c'est-à-dire d'autres cultes hormis celui rendu à Allah] et que la religion [le culte, l'adoration] soit rendue à Allah seul [dans le monde entier]." (NLR : Ce verset vise les "kâfir / kafirûn", racine "kfr", signifiant cacher, occulter = les infidèles ou "dénégateurs", néologisme utilisé dans la traduction du Coran par Jacques Berque, Albin Michel 2002).

M. A. Gabriel commente : "Ce verset est considéré comme la dernière révélation d'Allah à propos des chrétiens et des Juifs ; il est donc censé annuler toutes les révélations antérieures."

Significatif : "Au début, les révélations coraniques encourageaient les musulmans à vivre en paix avec les chrétiens. (Les révélations sur les Juifs n'ont jamais été positives). Mais après l'exil de Mahomet à Médine (l'Hégire), les révélations concernant tous les "gens du Livre" sont devenues très hostiles."

C'est peut-être une piste pour expliquer le peu de réactivité des théologiens musulmans...

Écrit par : Eric Lisbonne | 21/07/2014

"L'Etat islamique ordonne l'excision de toutes les femmes à Mossoul" : http://madame.lefigaro.fr/societe/letat-islamique-ordonne-lexcision-de-toutes-femmes-mossoul-240714-899278
C'est beau l'islam, religion d'amour, de tolérance et de paix !

Écrit par : Patrick B | 24/07/2014

La parole se libèrerait-elle ? On lit aujourd'hui dans les DNA de la plume de l'éditorialiste : "Ainsi prospère la haine d’autrui qui est la marque de l’islam politique." et "l’islam politique est en train de mettre ses pas dans le sillon totalitaire tracé par les régimes communistes".
Les journalistes deviendraient-ils enfin lucides ?

Écrit par : Patrick B | 30/07/2014

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.