Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/12/2016

Coquelicots d'Irak, roman graphique sur un monde perdu

20161130_165052.jpg"Stylisée, poétique, Coquelicots d'Irak est la BD de la rentrée", titrait le Figaro "Culture", sous la plume d'Olivier Delcroix. A raison.

Car ce roman graphique réalisé par Lewis Trondheim et Brigitte Findakly, son épouse franco-irakienne, raconte avec une infinie délicatesse un monde perdu, celui de la société irakienne des années 1960, à Mossoul, bien avant les cauchemars successifs qui ont détruit l'Irak actuel.

Evoquant en partie L'Arabe du futur de Riad Sattouf (qui se déroule, lui, entre Syrie et Libye), ce roman graphique comporte aussi plusieurs éléments sur la religion et la cohabitation entre musulmans et chrétiens....

Un autre monde, et pourtant, si proche.

Lien.

19/07/2014

Disparition de toute présence chrétienne à Mossoul (Irak)?

Bs0pOIwIIAANxSi.jpgEn géopolitique des religions, c'est ce qu'on appelle un tournant: la disparition du christianisme dans de vastes régions d'Irak, marquées par une présence bi-millénaire.

La grande cité de Mossoul vient ainsi de perdre hier ses derniers chrétiens, obligés de fuir à toute hâte "sinon ils seront tués", comme avertissent les tracts de l'Etat Islamique en Irak et au Levant (ci-contre), dont copies ont été diffusées hier sur Twitter.

La grande presse française, y compris Libération (lien) a fait allusion à ce tournant. Pour une approche plus globale, sous l'angle des sciences sociales, de l'histoire des chrétiens d'Orient, lire et relire Bernard Heyberger,  Les chrétiens au Proche-Orient (2013, déjà présenté dans ce blog).