Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/08/2015

DAECH, et la résurgence de l'esclavage à motif religieux

Zeinab Bangura.jpgL'info, tombée cette semaine, vient nous rappeler que l'histoire tortueuse des relations entre esclavage et religion n'est pas terminée.

Une liste détaillée de prix d'esclaves femmes (& filles et jeunes garçons) édictée par DAECH (Etat Islamique) a en effet été authentifiée (lien) et dénoncée par Zeinab Bangura, ONU (ci-contre), tandis qu'en Afrique de l'Ouest, on sait déjà que les collégiennes et lycéennes enlevées l'an dernier par Boko Haram se vendaient aux environ de 10 dollars sur de discrets marchés aux esclaves locaux (lien).

Pour contextualiser cette sinistre pratique déshumanisante, lire Catherine Coquery-Vidrovitch et Eric Mesnard, Etre esclave, Paris, La Découverte, 2013 (lien).

06/08/2015

Quand des femmes tchétchènes escroquent DAECH...

11217664_10207193324102054_5391968308815120918_n.jpgLes sociétés civiles des mondes musulmans, auxquelles mes collègues Anna Bozzo et Pierre-Jean Luizard ont consacré un bel ouvrage collectif (lien), sont pleines de ressources.

Un exemple détonnant nous est donné par ces femmes Tchetchènes, qui semblent avoir trouvé un moyen très efficace d'arnaquer DAECH (Etat Islamique), cette machine de guerre contre les droits des femmes.

Dans le cyber-espace, elles se font passer pour des candidates au Jihad, demandent à se faire payer en avance le billet d'avion pour la Syrie.... puis ne donnent plus de nouvelles et empochent l'argent!

 

C'est une agence russe qui nous en donne, en français, la nouvelle (lien). 

26/09/2014

Au-delà des réactions épidermiques, comprendre le phénomène DAECH

géopolitique,géopolitique des religions,irak,syrie,liban,daech,etat islamique en irak et au levant,pierre-jean luizard,gsrl,cnrs,décolonisation,islamisme,islam,islam politique

 La décapitation en Algérie de l'otage français Hervé Gourdel par un groupe islamiste (23/09/2014)  a suscité, en France, une immense émotion. Les assassins se réclament de la mouvance de l'Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL), qu'on appelle désormais Daech dans les médias français (ce qui en réalité ne change rien). 

Comment comprendre? Au-delà des réactions épidermiques ou des ronds de manche de pseudo-spécialistes qui, tout en prophétisant depuis 25 ans le déclin de l'islamisme, continuent à occuper l'espace médiatique, il existe heureusement quelques excellents experts pour nous guider, à commencer par Pierre-Jean Luizard, du CNRS

Lire la suite

16/08/2014

Face à l'Etat islamique (EIIL), l'exode des chrétiens d'Irak

L-exode-des-chretiens-d-Irak_article_landscape_pm_v8.jpgParis Match n'est plus l'incontestable leader du grand reportage photo qu'il fut il y a 50 ans.

Mais de temps à autre, certaines enquêtes sortent de l'ordinaire et c'est le cas cette semaine au sujet des Chrétiens d'Irak (passés de 10% à 1% de la population de leur pays). Férocement persécutés, ainsi que les Chiites et les Yazidis, par les Djihadistes du califat syro-irakien en cours de constitution (EIIL), sont-ils en passe de disparaître?

C'est déjà fait dans la plaine de Ninive, et le grand reportage de Karen Isère jette une lumière crue sur ce séisme géopolitique.

En fin de reportage, on notera le geste d'Ali Kismoune, conseiller municipal à Lyon, autodéfini comme de "culture musulmane",  qui a versé son indemnité d'élu de juillet 2014 pour les chrétiens d'Irak, affirmant: "je m'inquiète à l'idée que seuls les chrétiens se mobilisent pour eux". 

Lien.

19/07/2014

Disparition de toute présence chrétienne à Mossoul (Irak)?

Bs0pOIwIIAANxSi.jpgEn géopolitique des religions, c'est ce qu'on appelle un tournant: la disparition du christianisme dans de vastes régions d'Irak, marquées par une présence bi-millénaire.

La grande cité de Mossoul vient ainsi de perdre hier ses derniers chrétiens, obligés de fuir à toute hâte "sinon ils seront tués", comme avertissent les tracts de l'Etat Islamique en Irak et au Levant (ci-contre), dont copies ont été diffusées hier sur Twitter.

La grande presse française, y compris Libération (lien) a fait allusion à ce tournant. Pour une approche plus globale, sous l'angle des sciences sociales, de l'histoire des chrétiens d'Orient, lire et relire Bernard Heyberger,  Les chrétiens au Proche-Orient (2013, déjà présenté dans ce blog). 

13/06/2014

Comprendre l'offensive jihadiste en Irak: lire et écouter P.J. Luizard

Pierre-Jean Luizard.jpegLes conséquences de la désastreuse invasion/déstabilisation de l'Irak par l'armée américaine en 2003 n'en finissent pas de dérouler leur cortège d'horreurs. Dernière en date: l'offensive quasi irrésistible des Jihadistes de l'Etat islamique en Irak et au Levant, en passe de s'emparer de la capitale, Bagdad.

Comment comprendre ces événements? Les lumières de mon collègue du GSRL, Pierre-Jean Luizard (CNRS), ne sont pas de trop.

Il faut lire et écouter son interview sur RFI (lien).