Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/07/2016

Pluralisme religieux, différence chrétienne: la cible de DAECH

perehamel.png

L'assassinat barbare, hier, du prêtre catholique Jacques Hamel, octogénaire, à St Etienne du Rouvray, en Normandie, par des tueurs se réclamant de DAECH, surprend certains. Mais depuis plusieurs années, les chrétiens d'Orient ne cessaient de répéter à leurs interlocuteurs occidentaux: "aujourd'hui c'est nous, demain ce sera vous".

L'objectif de DAECH, mais aussi du terreau wahhabite qui imprègne une large partie de la péninsule arabique, est de remplacer le pluralisme religieux par le règne d'une seule foi, l'islam sunnite hanbalite radical tel que des religieux extrémistes le comprennent. En France, on a très longtemps sous-estimé les persécutions/discriminations subies par les chi'ites, juifs et les chrétiens (entre autres) au Proche et Moyen-Orient, voire en Afrique du Nord. Des organismes comme Portes Ouvertes, côté protestant (lien), ou Aide à l'Eglise en Détresse, côté catholique (lien), prêchaient dans le désert, face à des politiques à l'oreille pour le moins distraite.

Pour ouvrir les yeux du public et des décideurs, signalons le rôle considérable que pourrait jouer, s'il montait en puissance, l'Observatoire Pharos sur le pluralisme religieux, créé en 2011 sous un angle laïque très bienvenu. Son  site internet est actuellement en travaux (lien).

Quant au CNRS, il n'a jamais "fléché", aux concours, un poste sur les enjeux du pluralisme religieux et de la liberté religieuse/de conscience. Les sciences sociales, en France, ont leur part de responsabilité dans la sous-évaluation constante, depuis trente ans, des enjeux de pluralisme/liberté religieuse.

Commentaires

On a atteint un sommet dans l'horreur pour notre Europe Occidental: assassiner un représentant du culte au sein même d'un office religieux, dans un lieu de culte!!! Mon Dieu!

Écrit par : SamuelB | 27/07/2016

SamuelB, en tant qu'évangélique, vous n'ignorez sans doute pas ce texte d'Apocalypse: 12.12 "Malheur à la terre et à la mer ! car le diable est descendu vers vous, animé d'une grande colère, sachant qu'il a peu de temps."
Ses serviteurs ne reculeront devant rien et le pire est encore à venir.
En prime, je vous laisse aussi ce texte d'Apocalypse 6 :
"9 Quand il ouvrit le cinquième sceau, je vis sous l’autel les âmes de ceux qui avaient été égorgés à cause de la parole de Dieu et du témoignage rendu.
10 Ils crièrent d’une voix forte : Jusques à quand, Maître saint et véritable, tardes-tu à faire justice et à venger notre sang sur les habitants de la terre ?
11 Une robe blanche fut donnée à chacun d’eux, et il leur fut dit de se tenir en repos quelque temps encore, jusqu’à ce que soient au complet leurs compagnons de service et leurs frères qui allaient être mis à mort comme eux."
Mais comme vous le savez très certainement, le Christ aura le dernier mot et le diable sera définitivement vaincu. Pour le moment, il faut encore patienter et de tels événements sont douloureux pour tout le monde, chrétiens ou non...

Écrit par : Patrick B | 27/07/2016

Ce qui me désole particulièrement, ce sont les prises de positions de certains prélats comme l'évêque de Rouen qui n'osent pas prononcer le mot "islamiste" pour dénoncer l'attentat. Idem pour la FPF qui dans son communiqué ne l'utilise pas non plus. A croire que ce mot leur écorche la langue ou abime leur clavier d'ordinateur !
Le CNEF par contre évoque clairement un "attentat islamiste" dans son communiqué. Tant mieux !

Écrit par : Patrick B | 27/07/2016

@Patrick B

bien entendu, je sais tout cela... Mais bon, dans ce monde insensible, permettez-moi juste d'être encore peu choqué parfois! Mais vous avez raison, ça ne fait que commencer et la fin des temps, ça sera terrible, surtout après l'enlèvement de l'Eglise... Que Dieu nous aide et nous garde en lui par Jésus notre Sauveur. Soyez béni.

Écrit par : SamuelB | 28/07/2016

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.