Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/06/2017

Pendant ce temps, les contrats avec les pétromonarchies wahhabites

trump-in-sarabia.jpgLe dernier attentat de Londres inscrit un peu plus dans la longue durée la stratégie de terreur de DAECH, dont le wahhabisme islamiste constitue la principale matrice idéologique.

Rappelons que deux grands Etats sont imbibés de cette pensée religieuse sexiste, intolérante et totalitaire: l'Arabie Saoudite et le Qatar.

Constat: la France et les Etats-Unis, censés lutter contre DAECH, n'affichent pas de ligne claire face au wahhabisme. Se pourrait-il que les pétrodollars fassent taire les consciences?

Entre autres livres, La République française du Qatar, de Bérengère Bonte (Fayard), nous rappelle par exemple les compromissions de nombre de dirigeants français avec Doha, pétromonarchie wahhabite (lien)....

Côté Arabie Saoudite, tout le monde a noté le contrat d'armement du siècle signé dernièrement entre Donald Trump et la couronne wahhabite saoudienne (100 milliards de dollars pour les armes, + 280 milliards d'autres contrats, hallucinant), reniement spectaculaire (mais si prévisible) des propos de campagne tenus par Trump...

Money money money, tout le reste n'est que du vent?

25/05/2017

Avec MANCHESTER, la vie est plus forte

CM Capture 1.jpg

Deux jours après le terrible attentat du 22 mai 2017 au soir ,

Manchester United devient champion d'Europe et dédie sa victoire aux victimes

03/05/2017

Recul de la liberté religieuse dans le monde (USCIRF rapport 2017)

CM Capture 1.jpgC'est devenu une habitude: depuis sa création en 1998, la commission américaine sur la liberté religieuse internationale (USCIRF) publie chaque année un rapport très documenté chaque année sur l'état de la liberté religieuse dans le monde. La Croix s'en est notamment fait l'écho cette année en France (lien).

Constat: la liberté religieuse recule (effet DAECH notamment), et la Russie, que certains partis nationalistes prennent inconsidérément comme modèle, fait son entrée parmi la liste des pays les plus répressifs... avec notamment l'interdiction complète des Témoins de Jéhovah cette année.

Téléchargement complet du rapport 2017 ici (PDF).

11/04/2017

JE SUIS COPTE

C8_YhSuXsAEhLvZ.jpgDimanche soir, la Tour Eiffel ne s'est pas éteinte pour les 45 coptes d'Egypte assassinés par DAECH dans deux églises (Tanta, Alexandrie) alors qu'ils chantaient des cantiques, le jour des Rameaux.

Mais ce n'est pas une raison pour oublier que la minorité chrétienne d'Egypte reste, avec celle du Liban, la seule présence chrétienne en Orient qui se compte en millions. Et qu'elle souffre beaucoup.

Rappelons l'utile ouvrage de Laure Guirguis, publié en 2012 (lien), pour en savoir plus.

Et, à mes amis d'Egypte (où j'ai vécu et enseigné deux ans), qu'ils soient chrétiens ou musulmans, je dis, en solidarité avec les familles endeuillées, "Je suis copte"!

11/01/2017

Index mondial de la persécution des chrétiens (PO): le rapport 2017

CM Capture 1.jpgSpécialisée dans l'aide aux chrétiens persécutés, l'ONG chrétienne évangélique Portes Ouvertes propose depuis plusieurs années un index mondial de la persécution des chrétiens.

L'index 2017 vient de sortir, et est consultable, sous la forme de larges extraits, sur le site de l'ONG (lien). On y apprend notamment que le Nigeria, Le Pakistan et Le Kénya sont les pays où le plus grand nombre de chrétiens ont été tués pour leur foi en 2016. Douze pays, sur les 50 de l'index, n'accordent quasiment aucune reconnaissance légale aux chrétiens. Par ailleurs, les décès comptabilisés de chrétiens par persécution ont été divisés par six, comparativement à 2015, notamment parce que l'Etat Islamique, DAECH (grand persécuteur des minorités religieuses non sunnites) est aujourd'hui largement sur la défensive.

Lien.

25/12/2016

Irak: libérée de Daesh, Bartella peut fêter Noël

A Bartella, dans la région de NINIVE (IRAK), il existait des chrétiens depuis près de 2000 ans. L'occupation de la cité par DAESH depuis 2014 avait décimé cette présence. La toute récente libération de la zone a permis aux chrétiens de célébrer Noël à nouveau. JOYEUX NOEL, paix et liberté pour tous (vidéo Euronews).

 

 

14/09/2016

Former les chrétiens au Burkina Faso

Le-pasteur-André-Mano-secrétaire-général--400x260.jpgAlors que l'organisation Etat Islamique (DAECH) a revendiqué il y a quelques jours une attaque au Burkina Faso, près de la frontière du Mali, Ouagadougou reste une capitale paisible et multireligieuse au cœur de l'Afrique sahélienne. Certains disent, «pour combien de temps?»

Face aux entrepreneurs de haine, qui se nourrissent de l’ignorance, la formation est un enjeu capital. Une exigence comprise par André Mano, rencontré fin 2015, qui nous fait découvrir une nouvelle Université burkinabè.

Pour lire la suite, cliquer sur Regardsprotestants.com, rubrique Francophonie.

25/08/2016

Quand en France, certains maires et policiers aident DAECH à recruter...

france,république,manuel valls,nice,burkini,intolérance,laïcité,liberté,discriminations,islamophobie,daech,déradicalisation,radicalisation,stéphanie hennette-vauchezLe soir du 14 juillet 2016, à Nice, seuls deux policiers municipaux se tenaient sur la Promenade des Anglais, à l'angle du boulevard Gambetta, qui marque le début de la zone piétonne, dans une voiture mise en travers de la chaussée (source: Préfecture, + enquête du Quotidien Libération et vidéosurveillance). Insuffisant pour stopper le camion tueur. bilan 85 morts.

Le 23 août 2016, en revanche, ce sont quatre policiers municipaux (lien) qui ont verbalisé une femme paisible, allongée sur la plage niçoise, en raison de son foulard jugé trop ample et trop ostentatoire (lien).

DAECH ne peut imaginer meilleure propagande de recrutement. Médiatiquement, l'effet est dévastateur. On comprend, bien-sûr, l'émoi, en France, après une série d'attentats islamistes. Mais à tout confondre, et à pratiquer une politique discriminatoire, la France se couvre de honte, viole la laïcité qu'elle prétend défendre, et humilie publiquement des femmes (car on se garde bien de cibler les barbes des hommes). Au nom de la "liberté" et de la "laïcité" (qui n'a jamais interdit la liberté vestimentaire).

Lire la suite

27/07/2016

Pluralisme religieux, différence chrétienne: la cible de DAECH

perehamel.png

L'assassinat barbare, hier, du prêtre catholique Jacques Hamel, octogénaire, à St Etienne du Rouvray, en Normandie, par des tueurs se réclamant de DAECH, surprend certains. Mais depuis plusieurs années, les chrétiens d'Orient ne cessaient de répéter à leurs interlocuteurs occidentaux: "aujourd'hui c'est nous, demain ce sera vous".

L'objectif de DAECH, mais aussi du terreau wahhabite qui imprègne une large partie de la péninsule arabique, est de remplacer le pluralisme religieux par le règne d'une seule foi, l'islam sunnite hanbalite radical tel que des religieux extrémistes le comprennent. En France, on a très longtemps sous-estimé les persécutions/discriminations subies par les chi'ites, juifs et les chrétiens (entre autres) au Proche et Moyen-Orient, voire en Afrique du Nord. Des organismes comme Portes Ouvertes, côté protestant (lien), ou Aide à l'Eglise en Détresse, côté catholique (lien), prêchaient dans le désert, face à des politiques à l'oreille pour le moins distraite.

Pour ouvrir les yeux du public et des décideurs, signalons le rôle considérable que pourrait jouer, s'il montait en puissance, l'Observatoire Pharos sur le pluralisme religieux, créé en 2011 sous un angle laïque très bienvenu. Son  site internet est actuellement en travaux (lien).

Quant au CNRS, il n'a jamais "fléché", aux concours, un poste sur les enjeux du pluralisme religieux et de la liberté religieuse/de conscience. Les sciences sociales, en France, ont leur part de responsabilité dans la sous-évaluation constante, depuis trente ans, des enjeux de pluralisme/liberté religieuse.

30/06/2016

"L'Etat Islamique à la conquête du monde" (Pierre-Jean Luizard)

daech, islam politique, islamisme, djihadisme, europe, moyen-orient, pierre-jean luizard, irak, syrie, libye, yemen, le débat, gallimard, gsrlLes Printemps arabes ont abouti au délitement de certains États arabes (Irak, Syrie, Libye, Yémen), une brèche dans laquelle s’est engouffré l’État islamique. Ce n’est pas ce dernier qui est responsable de l’effondrement des États, mais c’est bien cet effondrement qui est à l’origine du succès de ce nouveau venu sur la scène politique et territoriale moyen-orientale.

 

Pour comprendre les enjeux actuels du phénomène DAECH / Etat islamique, il faut lire les analyses de fond de mon collègue Pierre-Jean Luizard (GSRL) dans la revue Le Débat (Gallimard).

 

Lien.

22/06/2016

Conférence-débat "Face à BOKO HARAM"

Susanne MALLAUN,Marc-Antoine PÉROUSE de MONTCLOS,Christian SEIGNOBOS, Hélène VIDON, serge Michel, afco, boko haram, daech, islamisme, djihad, djihadisme, nigeria, camerounCBoko Haram, rebaptisé Islamic State’s West Africa (ISWA) depuis son allégeance à Daech, est sorti de son cadre local initial nigérian et projette une violence armée régionale, du Nigeria au Niger, du Tchad au Cameroun.
La percée de ce groupe radical met au défi la communauté internationale. Elle remet en cause les approches de ce phénomène armé.

Pour mieux comprendre de quoi il s'agit, rendez-vous cet après-midi (mercredi 22 juin 2016) à l'auditorium du Mistral, Paris 12, pour une conférence-débat animée par Serge Michel, journaliste au Monde Afrique, avec plusieurs spécialistes du sujet.

 

Lien.

13/06/2016

Réactions à Orlando: ne pas entrer dans le piège de Daech

9782707186102.JPGL'effroyable tuerie d'Orlando hier (50 morts dans un Night Club LGBT) impose, plus que jamais, un devoir de clarté. Directe et pédagogique. Parce qu'elles analysent, décortiquent et font comprendre, les sciences humaines disposent d'atouts immenses pour cela. Encore faut-il qu'elles parviennent à sortir de leur tour d'ivoire, afin de faire barrage aussi bien à ceux qui "noient le poisson" (confusion) qu'à ceux qui "jettent de l'huile sur le feu" (surenchère).

Aujourd'hui, l'impératif, pour les sociétés pluralistes qui défendent les valeurs de liberté et de responsabilité, est celui-ci: refuser à la fois l'angélisme (il faut nommer, et combattre les liberticides) et le piège mortel de la réponse par l'exclusion, qui fait le jeu des ennemis de la liberté. Se battre pour les libertés et les droits de tous ne devrait pas être négociable, ou à géométrie variable.

Longtemps, l'angélisme s'est avéré une menace aussi grande que la surenchère. Aujourd'hui, ce n'est plus le cas. Beaucoup sont sortis de l'angélisme, et ont rejoint les rangs de la surenchère... Attention danger. Quand Trump veut interdire aux musulmans l'accès au sol américain, et que Sarkozy exalte en France les "moeurs chrétiennes" (sic), ils entrent tous deux dans un piège, font exactement ce que Daech veut qu'ils fassent. Ils font des distinctions selon les citoyens en fonction de leur passé ou de leur religion, encouragent la catégorisation et la relégation des minoritaires. Ils nourrissent, sans même s'en rendre compte (?), le jeu des ennemis de la liberté, entrent dans le "piège Daech" (Luizard) et alimentent des ferments de guerre civile.

No Pasaran.

21/12/2015

Soutien à DAECH: enquête sur les médias internet en arabe

Capture d’écran 2015-12-05 à 09.14.24.png

Voici une enquête dont on n'a pas assez parlé. Et qui retrouve une brûlante actualité compte tenu des attentats du 13 novembre 2015 en France. Une équipe de recherche de l'Université de Milan a collecté, a dernier trimestre 2014, plus de 2 millions de posts sur les médias sociaux internet en langue arabe en Europe et au Moyen-Orient, et a déterminé, pays par pays, le pourcentage de commentaires pro-DAECH.

Notamment détaillée dans le Guardian, on découvre dans cette enquête que la BELGIQUE est le pays européen où se trouve le plus fort taux de commentaires internet pro-Daech (31% des coms sur les médias sociaux!), et que le QATAR est le pays moyen-oriental le plus pro-Daech (47,6%).

C'est donc tout sauf un hasard sur la Belgique s'est révélée, un an plus tard, comme le pays hôte des terroristes qui ont frappé la France, tout comme ce n'est pas un hasard si le richissime Qatar continue à avancer ses pions...

Lien.

30/11/2015

Les énergies renouvelables, un levier de lutte contre DAECH?

cop 21,énergies renouvelables,écologie,qatar,arabie saoudite,pétrole,djihadisme,daech,franceLa COP 21 (conférence sur le changement climatique), à quoi bon maintenant, disent certains? la lutte contre DAECH n'est-elle pas prioritaire?

Sur Mediapart, Sarah Roubato nous explique le lien : "S'engager dans la recherche pour trouver des énergies renouvelables" est essentiel, "car quand le pétrole ne sera plus le baromètre de toute la géopolitique, le Moyen-Orient ne sera plus au centre de nos attentions. Et d'un coup le sort des Tibétains et des Congolais de RDC nous importera autant que celui des Palestiniens et des Syriens". Ajoutons de surcroît qu'ainsi, nous cesserons de financer les pétromonarchies wahhabites (Arabie saoudite en première ligne), sources idéologiques du djihadisme international (lien). 

Le seul "hic" est que le gouvernement français est très lent en la matière. Pourquoi? C'est qu'il taxe très lourdement les voitures à la pompe à essence (oh que ça rapporte!)... Il est par ailleurs actionnaire de grands groupes automobiles français.

En dépit de belles paroles, il ralentit, de fait, la transition énergétique pour des raisons de rentrées fiscales sur la pompe à essence, et continue d'autant plus à flatter les "alliés" saoudiens que nous dépendons toujours de leurs hydrocarbures.

Politique à revoir ?

(20% du pétrole brut importé par la France en 2014 vient de la seule Arabie Saoudite, source ici)

24/11/2015

France: refuser la logique du bouc émissaire

CM Capture 4.jpgIl faut le rappeler: en France, face à Daech, la seule responsabilité collective qui vaille, c'est celle de la République dans toutes ses composantes. Au sein de la nation plurielle, les citoyennes et citoyens musulmans de France sont et restent, plus que jamais, une richesse très précieuse pour le pays, et construisent, avec beaucoup d'autres, son avenir. En parallèle à la lutte internationale contre le nouveau califat wahhabite fanatisé qui, de facto, s'est constitué au Moyen-Orient, il est capital, en France, de refuser la logique du bouc émissaire.

S'en prendre aux terroristes et leurs réseaux, oui bien-sûr, mais sans jeter l'opprobre sur six millions de concitoyens sous prétexte qu'ils sont soupçonnés de partager la même religion.

Favoriser les rencontres, les débats et la fraternité, sur la base des mêmes droits pour tous, est un devoir national.

A cet égard, il n'est pas inutile de jeter régulièrement un oeil sur le portail francophone musulman pluraliste Oumma.com, d'une très grande popularité, et aux contenus formidablement variés.

On y lira notamment qu'à l'inverse de certains pseudo-spécialistes, on y appelle un chat un chat, et l'Arabie Saoudite est clairement pointée comme finançant le djihadisme.... Une Arabie saoudite richissime courtisée par de nombreux politiques français de toutes tendances.

Lien.

19/11/2015

Oies de Picardie: 1 / Daech: 0

Terrain de foot jonché de fiente.jpg

C'est l'histoire de militants de Daech, qui ont voulu vérifier s'ils avaient bien terrorisé en masse la population française après leurs attentats. Ils ont choisi un journal "test", de la "France profonde".

Au hasard, le Courrier Picard, édition de Chauny (Aisne), le 18 novembre 2015. Se réjouissant d'avance, nos compères se sont exclamés: "regardons en page 2, on ne parlera que de nous et de nos attentats!"

Ils ont regardé la page 2..... Titre principal, un "terrain de foot jonché de fientes d'oies" dans une commune de l'Aisne. Et là, en quelques secondes, blêmissant et sans voix, ils ont fait tomber leur kalash, et cherché sur Google comment devenir ermite.

Loin, très loin d'un djihadisme assassin voué à l'échec: la vie, fientes d'oie comprises, sera toujours plus forte que la terreur. 

(Pour voir le principal article de la page 2 du Courrier Picard, consulté hier avec ma fille au McDo de Viry-Noureuil (02), cliquer sur l'image pour agrandir. CE N'EST PAS UN CANULAR. Vive les Picard(e)e!, Vive la France!)

18/11/2015

Daech veut faire en France ce qui a réussi en Irak (Luizard)

9782707186102.jpg"Cet acte de terrorisme en France n’est selon moi pas du tout une marque de faiblesse. Il illustre une guerre qui nous est déclarée. L’État islamique essaie de faire en France ce qu’il a parfaitement réussi en Irak, en multipliant les violences envers certaines communautés, à savoir finir par convaincre les différentes communautés qu’elles ne pouvaient plus vivre ensemble."

 

Excellente analyse de mon collègue Pierre-Jean LUIZARD, chercheur CNRS et membre du GSRL, auteur du Piège Daech, à lire sur Médiapart

Lien.

14/11/2015

LA FRANCE N'A PAS PEUR

La France n'a pas peur.jpg

Hier soir, pour cause de retard, je n'ai pu entrer dans le théâtre du 11e arrondissement où j'avais réservé une place (ce qui m'arrive très rarement!). Du coup, je me suis balladé entre 21H30 et 22H30, en particulier Avenue Ledru-Rollin; au début de ma ballade, je me suis arrêté un moment à l'angle de la rue de Charonne.

C'est là, à un moment précis, que j'ai entendu une série de déflagrations. Tac tac tac tac tac... Avec les passants près de moi, nous nous sommes dit que c'était des pétards chinois. Je me souviens avoir levé la tête pour voir si ce n'était pas plutôt des feux d'artifice, tout en me disant: quelle drôle d'idée, des feux d'artifice un 13 novembre? Autour de nous, la vie continuait, enjouée comme un samedi soir à Paris par une belle soirée de novembre. 

Puis place de la Bastille, avant de reprendre le métro ligne 5, beaucoup d'effervescence. Des policiers très armés. Une ambulance qui passe.... Ambiance.... Dans le métro, nous n'avons pas marqué l'arrêt Oberkampf, ni l'arrêt République, ni l'arrêt Jacques Bonsergent. Etrange! Et des SMS ont commencé à m'arriver.

C'est alors que j'ai réalisé. A 200 mètres près, j'aurais pu essuyer une balle, mais ce n'est pas ce qui m'a frappé le plus. C'est l'absurdité stupide et inhumaine de la violence terroriste, le contaste maximal entre la haine meutrière et aveugle, et l'insouciance paisible des familles, couples et célibataires venus prendre un verre et se délasser, dans l'ambiance détendue d'un samedi soir de novembre à Paris. 

Alors que la France fait le décompte des dizaines de morts tombés cette nuit et réalise qu'elle vient de vivre, en sa capitale, la pire attaque terroriste multi-sites de l'histoire de France, n'arrêtons pas de vivre. De sortir. De rire de tout.

De penser. Et d'oser. 

"La France n'a pas peur".... Chiche?

07/08/2015

DAECH, et la résurgence de l'esclavage à motif religieux

Zeinab Bangura.jpgL'info, tombée cette semaine, vient nous rappeler que l'histoire tortueuse des relations entre esclavage et religion n'est pas terminée.

Une liste détaillée de prix d'esclaves femmes (& filles et jeunes garçons) édictée par DAECH (Etat Islamique) a en effet été authentifiée (lien) et dénoncée par Zeinab Bangura, ONU (ci-contre), tandis qu'en Afrique de l'Ouest, on sait déjà que les collégiennes et lycéennes enlevées l'an dernier par Boko Haram se vendaient aux environ de 10 dollars sur de discrets marchés aux esclaves locaux (lien).

Pour contextualiser cette sinistre pratique déshumanisante, lire Catherine Coquery-Vidrovitch et Eric Mesnard, Etre esclave, Paris, La Découverte, 2013 (lien).

06/08/2015

Quand des femmes tchétchènes escroquent DAECH...

11217664_10207193324102054_5391968308815120918_n.jpgLes sociétés civiles des mondes musulmans, auxquelles mes collègues Anna Bozzo et Pierre-Jean Luizard ont consacré un bel ouvrage collectif (lien), sont pleines de ressources.

Un exemple détonnant nous est donné par ces femmes Tchetchènes, qui semblent avoir trouvé un moyen très efficace d'arnaquer DAECH (Etat Islamique), cette machine de guerre contre les droits des femmes.

Dans le cyber-espace, elles se font passer pour des candidates au Jihad, demandent à se faire payer en avance le billet d'avion pour la Syrie.... puis ne donnent plus de nouvelles et empochent l'argent!

 

C'est une agence russe qui nous en donne, en français, la nouvelle (lien). 

26/09/2014

Au-delà des réactions épidermiques, comprendre le phénomène DAECH

géopolitique,géopolitique des religions,irak,syrie,liban,daech,etat islamique en irak et au levant,pierre-jean luizard,gsrl,cnrs,décolonisation,islamisme,islam,islam politique

 La décapitation en Algérie de l'otage français Hervé Gourdel par un groupe islamiste (23/09/2014)  a suscité, en France, une immense émotion. Les assassins se réclament de la mouvance de l'Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL), qu'on appelle désormais Daech dans les médias français (ce qui en réalité ne change rien). 

Comment comprendre? Au-delà des réactions épidermiques ou des ronds de manche de pseudo-spécialistes qui, tout en prophétisant depuis 25 ans le déclin de l'islamisme, continuent à occuper l'espace médiatique, il existe heureusement quelques excellents experts pour nous guider, à commencer par Pierre-Jean Luizard, du CNRS

Lire la suite