Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/02/2017

La rencontre, pour désamorcer le discours de haine

sophie chapelle, bastamag, loire, laurent wauquiez, solidarité, réfugiés, exilés, calais, discours de haine, xénophobie, accueil, délit de solidarité, réforme, protestantismeEn appelant il y a quelques mois à NE PAS ACCUEILLIR les exilés renvoyés de Calais, quelques hommes politiques (dont hélas Laurent Wauquiez) ont perdu du crédit, et leur honneur.

Un reportage de Sophie Chapelle dans Bastamag montre a contrario, dans la Loire, que des habitants au départ très réticents ont su faire preuve, au contact réel des réfugiés, d'une formidable humanité. Un rappel utile: c'est la rencontre concrète, le décloisonnement, qui font le mieux reculer les discours de haine. Lien.

Je signale aussi que suite à ma chronique, le numéro 3693 de l'hebdo Réforme a consacré un très beau dossier au "délit de solidarité" (lien).

Commentaires

Des autorités religieuses nous serinent depuis des années qu'il ne faut pas voter FN. A quand les consignes de vote pour voter pour le "bon" candidat ? Les médias et les "grands" partis nous disent la même chose. Mais une consigne de vote n'est pas un programme de gouvernement. Et si nous avions des vrais hommes d'Etat, dignes de ce nom et irréprochables, la question du vote FN ne se poserait même pas.

D'ailleurs, personne ne nous dit qu'il ne faut pas voter extrême-gauche, là on peut ? Pourtant, c'est bien elle qui entretient la haine, produit et soutient de nombreuses manifestations et actes antisémites (sous couvert d'antisionisme) et le racisme anti-blancs (sous couvert d'antiracisme). Il n'y a qu'à voir ce qui se passe sur le "Bondy-blog" dont certains journaux commencent enfin à dénoncer les dérives. Voir ici par exemple : http://www.causeur.fr/bondy-blog-mehdi-meklat-antisemitisme-42754.html (voyez avec quel respect on s'y réfère à Brigitte Bardot ou Mme Valls, pour ne citer que ces deux exemples parmi d'autres).
Si des Français "de souche" se permettaient le dixième de ce que publie l'individu en question, ils feraient la une de la presse (ah la bête immonde au ventre encore fécond !) et seraient poursuivis en justice. Mais en France, on pratique depuis longtemps le deux poids, deux mesures. Et le Bondy-blog n'est qu'un exemple : depuis fort longtemps des rappeurs "nik-la-France" clament leur haine du pays d'accueil en toute impunité.
Mais même si on déplore ces dérives, on les excuse car les auteurs sont "victimes", toujours "victimes du système, du racisme, de l'islamophobie" et tutti quanti.

Alors le "discours de haine", il est toujours du côté de ceux qui risquent de voter FN ?
J'aimerais bien que les autorités religieuses si promptes à dénoncer ce vote se penchent un peu sur le sujet, sans complaisance, sans excuses et avec lucidité. Car les gens "corrects" sont de plus en plus exaspérés. Si la justice ne joue pas son rôle, c'est le peuple qui tentera de s'y substituer, et alors bonjour la guerre civile ! Et là nous serons tous perdants.

Écrit par : Patrick B | 23/02/2017

Il y a des valeurs qui contribuent à l'enrichissement mutuel tandis que d'autres créent des déficits moraux destructeurs.

Écrit par : Blanc Christian | 23/02/2017

Oui la rencontre aide bcp je peux en témoigner dans ma ville aussi. Cela ne solutionne pas tout mais les préjugés en prennent un coup. C'est fou de voir ça. Evitons le chacun chez-soi, et puis il faut aussi une vrai école de la République.....

Écrit par : Bernard | 23/02/2017

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.