Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/02/2017

La rencontre, pour désamorcer le discours de haine

sophie chapelle, bastamag, loire, laurent wauquiez, solidarité, réfugiés, exilés, calais, discours de haine, xénophobie, accueil, délit de solidarité, réforme, protestantismeEn appelant il y a quelques mois à NE PAS ACCUEILLIR les exilés renvoyés de Calais, quelques hommes politiques (dont hélas Laurent Wauquiez) ont perdu du crédit, et leur honneur.

Un reportage de Sophie Chapelle dans Bastamag montre a contrario, dans la Loire, que des habitants au départ très réticents ont su faire preuve, au contact réel des réfugiés, d'une formidable humanité. Un rappel utile: c'est la rencontre concrète, le décloisonnement, qui font le mieux reculer les discours de haine. Lien.

Je signale aussi que suite à ma chronique, le numéro 3693 de l'hebdo Réforme a consacré un très beau dossier au "délit de solidarité" (lien).

24/01/2017

Accueil des migrants: des réseaux catholiques mobilisés (KTO)

Face aux tensions et défis du jour en matière d'accueil des réfugiés en Europe, on remarque, à l'échelle macro, que les Eglises sont, en moyenne, davantage mobilisées que le reste de la société. C'est vrai au sein des protestantismes, c'est vrai aussi au sein du catholicisme, stimulé par une parole papale très forte en la matière.

Pour sourcer cet engagement, côté catholique, notons la remarquable qualité des reportages effectués par la chaîne catholique française KTO (fondée en décembre 1999), avec notamment cette émission très complète, diffusée sur Youtube depuis quelques jours. On y découvre notamment le positionnement prophétique du centre du Cèdre, géré par Bruno Magniny, qui a opté pour un non-conventionnement avec l'Etat et pour l'autofinancement (indépendance) afin de mieux répondre à sa vocation d'accueil sans conditions des "sans papiers".

09/05/2016

France et accueil des étrangers: peut mieux faire

Défenseur_des_droits_-_logo.jpgEn sciences sociales des religions, l'interaction des acteurs étudiés avec la société globale est au moins aussi importante à prendre en compte que leur mode d'action, d'engagement et de relation dans le milieu religieux. De ce point de vue, en France, il est très important, pour comprendre l'essor des Eglises issues de l'immigration, mais aussi l'essor de la recomposition multiculturelle des autres Eglises, d'évaluer le contexte global de l'accueil des étrangers. Et si l'attractivité considérable des Eglises évangéliques s'expliquait en partie par le fait que beaucoup de migrants s'y sentent mieux accueillis que dans le reste de la société française?

A l'appui de cette hypothèse, il faut lire le dernier rapport de Jacques Toubon, défenseur des droits. Il s'intitule « Les droits fondamentaux des étrangers en France » (305p), et pointe une banalisation et une aggravation des discriminations contre les étrangers en France. Il observe notamment que « L’idée de traiter différemment les personnes n’ayant pas la nationalité française, de leur accorder moins de droits qu’aux nationaux est si usuelle et convenue qu’elle laisserait croire que la question de la légitimité d’une telle distinction est dépourvue de toute utilité et de tout intérêt ». Lien.

02/11/2015

Protestantisme français: le CNEF s'engage pour l'accueil des réfugiés

sea-412519_640_396_297_80.jpgEn affinité avec les figures en mouvement du pèlerin et du converti (cf. le livre éponyme de Danièle Hervieu-Léger), les protestants évangéliques sont a priori peu sensibles au discours des racines et au culte nationaliste aux relents xénophobes.

Le Conseil National des Evangéliques de France (CNEF), principal réseau français en matière de pratiquants protestants réguliers, en donne une illustration au travers d'une prise de position ferme pour l'accueil des migrants en détresse.

Son groupe de réflexion sociale a publié une note détaillée et concrète (lien) sur l'accueil et l'accompagnement des réfugiés, signalée notamment par le quotidien La Croix (lien). 

23/03/2015

Ephatta : lancement d'une plateforme d’hospitalité chrétienne

logo-bleu.jpgA l'heure où les experts se penchent à nouveaux frais sur la fonction sociale des religions, à noter cette initiative chrétienne oecuménique inspirée de l'économie collaborative et des sites d'échanges de logement ou de couchsurfing: la plateforme d'hospitalité chrétienne Ephatta vient d'être lancée, le 21 mars 2015. Il s'agit d'un site d’hébergement entre particuliers "promouvant les valeurs chrétiennes de l’hospitalité". Ephatta "a vocation à permettre à chacun d’être accueilli partout dans le monde: mise à disposition d’un canapé, une chambre, un appartement, un simple coin de verdure pour planter une tente ou encore sa maison pour les vacances".

Un communiqué de presse est téléchargeable ici (PDF), ainsi qu'un dossier de presse là (PDF). A suivre..