Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/11/2017

Françoise Héritier (1933-2017)

696x391_francoise_heritier_maxpeopleworld6774.jpgUne grande figure de l'anthropologie française s'en est allée. Peu intéressée par le christianisme (que ce soit dans sa version catholique ou protestante), Françoise Héritier a en revanche considérablement contribué, par sa méthodologie et sa pratique, à un décentrement culturel fécond (via l'Afrique et le Burkina Faso notamment), et à une réflexion renouvelée sur le poids des stéréotypes autour des identités sexuelles.

Extrait de l'hommage du journal Le Monde:

Nourrie de ses terrains africains, Françoise Héritier a donc bâti une pensée anthropologique qui fait de la sexuation la base de nos catégories mentales, ce qu’elle nommait «le butoir ultime de la pensée». Donnant enfin du corps aux concepts, elle a aussi exhorté les ethnologues à poser systématiquement la question désormais incontournable de l’identité sexuelle de leurs informateurs et de leurs informatrices.
 
Lien (pour lire tout l'article)

Commentaires

Bravo pour ce signalement d'une intellectuelle de terrain probe et ferme dans ses convictions sans être pour autant enfermée dans des militances euphoriques et sectaires.
Son oeuvre est à visiter. Fgh

Écrit par : Fgh | 16/11/2017

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.