Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/02/2018

Découvrir le Désert huguenot picard: la BOITE A CAILLOUX

Capture d’écran 2018-02-18 à 17.35.44.jpgLes protestants français du XVIIe et du XVIIIe siècle, qu'on a pris l'habitude de qualifier de "huguenots", ont connu l'expérience de la discrimination, puis de la persécution. Après la Révocation de l'Edtit de Nantes (1685), ils n'étaient plus les bienvenus dans le Royaume de France. Ce fut alors le temps de l'exil (appelé Refuge) ou de la clandestinité (appelée Désert). Le "lieu de mémoire" le plus connu du Désert protestant est aujourd'hui situé dans les Cévennes, au Mas Soubeyran, où a lieu, chaque premier dimanche de septembre, l'Assemblée du Désert qui commémore les persécutions subies. Mais d'autres lieux ont accueilli des cultes clandestins.

En PICARDIE, le lieu de mémoire du Désert protestant se trouve dans la Somme, sur la commune de Hébescourt, dans un "écart" isolé, en plein champ. Dans cet endroit, appelé "la boîte à cailloux", des huguenots picards se sont retrtouvés épisodiquement, à partir de 1691, pour célébrer des cultes clandestins. Il faut être motivé pour y accéder! Pour avoir eu le privilège de m'y rendre à deux reprises, voici en retour quelques photographies en partage, qui documentent l'histoire de ce "lieu de mémoire" de l'histoire religieuse plurielle de la France. Lien (album photo Flickr)

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.