Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/08/2016

Recenser les pasteurs pentecôtistes ADD: le travail de Fabio Morin

Jean-Yves Carluer, Fabio MorinL’ensemble constitué par les pasteurs pentecôtistes français est un objet nouveau pour les chercheurs en histoire et plus largement en sciences sociales. Or le corpus de ces ministres du culte dépasse aujourd’hui largement le millier d’occurrences.

La présente communication s’appuie sur les travaux de recherche réalisés depuis près d’une décennie par Fabio Morin. Ils recensent les premiers pasteurs du mouvement des Assemblées de Dieu de France, qui a représenté l’essentiel du pentecôtisme français au cours de la période qui nous intéresse, celle des trois premières décennies, de 1930 à 1960.

Le travail engagé est d’autant plus considérable qu’il a fallu suppléer dans l’urgence la minceur des archives institutionnelles par des enquêtes orales et des recherches sur le terrain.

Une passionnante vidéo avec Jean-Yves Carluer et Fabio Morin, proposée sur Regardsprotestants.com, nous en dit plus. Lien.

23/07/2015

Alfred Gichtenaere (1916-1992), retour sur un parcours pastoral

alfred-gichtenaere-un-homme-de-reveil.jpgQuel beau travail! En lançant une nouvelle collection qui met en valeur la mémoire des pionniers de l'implantation pentecôtiste en France, Fabio Morin rend un grand service aux historiens du christianisme.

Son premier volume, consacré au pasteur Alfred Gichtenaere (1916-1992) pullule d'informations, et nourrit l'attente, partagée par beaucoup, d'une future synthèse sur l'histoire du pentecôtisme en France; 

Alfred Gichtenaere éclaire trois "temps" de l'implantation pentecôtiste, avec le premier Réveil normand (débuts du pentecôtisme avant la Seconde Guerre Mondiale), le Réveil tzigane (avec Clément Le Cossec) et un Réveil soixante-huitard à Montbéliard.

 

Illustrant l'importance de l'enquête orale, ce recueil de 110 pages est publié par l'association Viens et Vois (2015).

Lien