Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/09/2018

Blessure et restauration: Kim Phuc, "la fille au napalm"

Kim Phuc.jpgMis en avant à juste titre par le groupe Le Monde, un bel article de Marc Gozlan (lien) nous signale que la célèbre Kim Phuc, surnommée "la fille au napalm" en raison d'une photographie choc la montrant, en détresse, brûlée par le défoliant, a bénéficié d'un excellent traitement cutané (lien).

Ce que le texte ne dit pas, un autre article du Monde du 15 juin 2012 le mentionnait brièvement, en toute fin: Kim Phuc est aussi "devenue très chrétienne" (lien). L'occasion de préciser qu'elle est une protestante évangélique convaincue, une convertie qui a multiplié les interventions pour promouvoir pardon et réconciliation (lien).

Pardonner, une restauration et un traitement curatif, à un autre niveau, des blessures passées? Lien.