Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/08/2006

Pour désenclaver nos terroirs: l’exemple de Villefavard

medium_Logofvf600.jpgParmi les peuples européens, les Français sont les plus frileux devant la globalisation.

On a un peu l’impression que globalisation rime pour eux avec paupérisation, uniformisation et marginalisation des campagnes: bref, un monde globalisé équivaudrait à la capitulation de nos chers terroirs.

Il est heureusement des lieux et des initiatives qui viennent contrecarrer cette sinistrose. Je reviens tout juste d’un week-end à Villefavard, petit village perdu au cœur du Limousin, après y avoir été amicalement invité par mon illustre collègue Jean Baubérot (voir photo ci-dessous) dont la chaleureuse hospitalité familiale m’est allée droit au coeur.

 
medium_baub.JPG
Jean Baubérot sur ses terres, devant la ferme de Villefavard 

Lire la suite