Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/12/2006

Bravo Miss France !

medium_images.29.jpgSérieux s'abstenir! Fidèle à mon habitude d'intercaler, dans les notes de ce blog, quelques sujets légers, je ne voudrais pas rater l'occasion de rendre hommage, de manière parfaitement subjective, à la nouvelle Miss France! Et adresser mes félicitations au Limousin de Jean Baubérot, battu sur le fil par ma Picardie d'adoption!!!

Lire la suite

04/10/2006

Un rappeur qui dépote dans l'Aisne profonde: KAMINI

medium_arton2450.jpg

Ouille! L'actu n'est pas gaie en ce moment. Et sur mon blog, "y'a du lourd".

Allons, il est temps d'un peu de légèreté. Pour une fois, je ne vous propose pas de caricature en photomontage. Mais allez donc jeter un oeil sur ce clip de Kamini! Voici le LIEN.

Âgé de 26 ans, Kamini est infirmier psychiatrique à Lille. Signe particulier, il est noir, rappeur, et a grandi à Marly-Gomont, petit village au fin fond de l'Aisne, mon département.

Son clip de rap rural, qui fait fureur sur Internet, est non seulement super drôle, mais il donne de l'espoir.

A rebours des clichés ou des constats sur la désespérance des banlieues, le rap s'essaye une échappée dans la campagne profonde.

Le racisme y existe aussi, mais "pas de bus à brûler", de belles pâtures, et une fraternité possible. 

Regardez un peu ces Picards de l'Aisne, mes compatriotes, s'essayer au rap de Kamini!

N'attendez plus, cliquez et regardez, ça fait du bien.

 

NB : merci à Etienne Augris pour le tuyau. 

20/08/2006

Pour désenclaver nos terroirs: l’exemple de Villefavard

medium_Logofvf600.jpgParmi les peuples européens, les Français sont les plus frileux devant la globalisation.

On a un peu l’impression que globalisation rime pour eux avec paupérisation, uniformisation et marginalisation des campagnes: bref, un monde globalisé équivaudrait à la capitulation de nos chers terroirs.

Il est heureusement des lieux et des initiatives qui viennent contrecarrer cette sinistrose. Je reviens tout juste d’un week-end à Villefavard, petit village perdu au cœur du Limousin, après y avoir été amicalement invité par mon illustre collègue Jean Baubérot (voir photo ci-dessous) dont la chaleureuse hospitalité familiale m’est allée droit au coeur.

 
medium_baub.JPG
Jean Baubérot sur ses terres, devant la ferme de Villefavard 

Lire la suite