Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/07/2008

Cigares de Pharaon en Picardie

CM Capture 2.jpgDans une note sur George Frêche, je brocardais le manque de contrôle des conseils régionaux.

Le conseil régional picard, décidément au coeur de l'actualité, nous en donne un nouvel exemple. 


Il y a quelques années, Arnaud Montebourg (cité dans ma note du 18.11.2006, avec la référence) soulignait que "à la mi-2000, 29 présidents de conseils généraux, chefs de l'exécutif départemental, soit avaient été condamnés, soit faisaient encore l'objet de poursuites judiciaires"...

L'affaire des cigares qui secoue actuellement le conseil régional picard ne va pas contribuer à faire oublier ces réalités peu reluisantes: nos élus régionaux ne sont pas assez contrôlés. 

 

Les cigares du pharaon Gewerc 

Le Conseil Régional de Picardie présidée par Claude Gewerc a été dénoncé cette semaine dans le magazine Capital de ce mois de juillet 2008, puis en première page du quotidien L'Union, pour des frais somptuaires jugés disproportionnés, source de gaspillage.

L'Aisne Nouvelle a également relayé l'information.

 

Titre: "Les cigares du 'pharaon' Gewerc font jaser."

IMGP0417.JPG

 

La raison de cet émoi médiatique: des dépenses considérables en cigares et notes de restaurant, aux frais des contribuables picards naturellement. 

Capital parle de 21 664 € de cigares,  une facture de repas à plus de 4000 euros... et j'en passe et des meilleures (des bruits de couloir annoncent la divulgation prochaine de frais de communication pour le moins corsés: à suivre donc).

 

CM Capture 1.jpgLe socialiste Claude Gewerc, en vedette récemment sur la vidéo pirate impliquant Maxime Gremetz, s'était déjà fait épingler en 2005 pour sa promptitude à dépenser l'argent public pour des meubles design, des tapis signés et autres équipements numériques de luxe.

Claude Gewerc répond du mieux qu'il peut (on peut interpréter, à sa guise, sa réaction comme de la bonne foi, ou de la mauvaise... ou encore de la naïveté bourgeoise: une C6 à 53.000 Euros, quoi de plus naturel en effet, hum hum...).

On apprend notamment que les 21 664 Euros présumés NE SONT PAS SEULEMENT POUR L'USAGE DE CLAUDE GEWERC (on est rassurés), mais pour les 57 membres du conseil régional et les 74 membres du CESR (ce qui fait 165 Euros de cigares par personne, une paille).

Et Claude Gewerc dénonce évidemment une machination de la droite... laquelle ne fait pas forcément mieux, dans les rares conseils régionaux qu'elle dirige, en matière de gestion éthique des fonds publics.

 

 Gauche Havane et Culture d'Ancien Régime

Isolé, un élu communiste, Jean-Luc Belpaume, préfère, lui, dénoncer non sans courage la "Gauche caviar". Ou une Gauche Havane?

 

Mais ne faisons pas de polémique politicienne: le problème n'est sans doute pas ici gauche-droite, mais structurel.

Comment les citoyens français peuvent-ils à ce point être dépossédés des moyens de contrôle sur leurs élus? Car ne nous leurrons pas: c'est bien de cela qu'il s'agit.

Nos élus régionaux ne s'aloueraient certainement pas de tels frais de fonctionnement, cigares, ripailles et tutti quanti, s'ils savaient qu'ils sont surveillés de près par leurs administrés (qui, en grande majorité, se serrent fortement la ceinture depuis quelques temps!).

 

Comment insuffler une vraie culture démocratique dans des institutions qui s'empilent (communautés de commune, département,région, Etat, Europe...)?

9782203001039.jpgComment faire reculer la culture d'Ancien Régime (fermiers généraux, privilèges, etc.) et mieux asseoir une vraie pratique républicaine?

On a assurément besoin pour cela de beaucoup de Tintins reporter... mais pas seulement.

Que celle ou celui qui a des propositions n'hésite pas à les poster.

Commentaires

Eh bien déjà, il serait intéressant d'étudier les propositions qu'avaient fait Jacques Ellul en 1982 dans SUD-OUEST (voir le dernier livre paru : chroniques journalistiques http://www.amazon.fr/Chroniques-Journalistiques-Jacques-Ellul/dp/2846183104).
Je vous dis ça de mémoire, mais je ferai l'effort de rechercher et de vous transmettre le texte.
En gros, il parle notamment du non-cumul des mandats, de l'inégibilité après 7 ans d'exercice, de la non-professionnalisation du politique, bref, de la reprise en main des décisions (parce que, au fond, ce ne sont pas les élus qui décident aujourd'hui) par le peuple... bref, une belle utopie démocratique, quoi.
;-)

Écrit par : lionEl | 15/07/2008

Le titre de ce billet me fait penser de l’oeuvre diderotienne « Les bijoux indiscrets » qui décidément n’a pas beaucoup de commun avec ce sujet ciblé au milieu politique, mais ce n’est que d’un premier coup d’oeil peu perçant ;)

Écrit par : Auguste | 08/05/2009

Les commentaires sont fermés.