Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/05/2017

"Evangéliques en quête de reconnaissance" (Le Monde)

5131652_7_8ec0_dans-l-eglise-pentecotiste-martin-luther_20482c059e6ddaf5d68f6d4545ac61f9.jpgCroissance, organisation, reconnaissance.... Quelques-uns des défis des protestants évangéliques de France, de mieux en mieux repérés par les pouvoirs publics. 

Ces derniers trouvent, avec le CNEF (Conseil National des Evangéliques de France) une instance représentative.

A lire à ce sujet la belle enquête de Cécile Chambraud et Louise Couvelaire dans Le Monde.

 

Lien.

08/05/2017

Il s'appelle Emmanuel...

 liberté,égalité,fraternité,france,république,emmanuel macron,messianisme,présidentielles 2017,démocratie,religion,politique,politique et religion

... Mais il ne se prend pas pour le messie.

L'élection hier soir à la Présidence de la République d'Emmanuel Macron tourne la page d'un long chapitre marqué par la tentation française des "politiques du salut séculier".

La France s'est longtemps distinguée par un messianisme politique qui fait de l'Etat une quasi Eglise de substitution. François Hollande, avant son élection en 2012, avait une nouvelle fois réactivé cette "politique enchantée" dans son fameux discours du Bourget (le "rêve français" etc). Mais les flots de promesses intenables se sont heurtés à une réalité massivement constatée par les citoyennes et citoyens; au lieu de "changer la vie", les politiques ont navigué à vue, et se sont parfois servis dans la caisse. Ils ont fait la démonstration, mandat après mandat, de l'imposture du messianisme politique.

En se réclamant souvent de la "bienveillance", de l'"humilité", du refus du sectarisme (il est le seul à toujours avoir refusé de faire siffler ses adversaires), Emmanuel Macron désenchante la politique. Moins de grandes promesses, plus de pragmatisme. Moins de prêchi-prêcha, plus d'écoute des compétences de la société civile.

A l'hebdomadaire protestant Réforme qui l'interrogeait, il y a quelques semaines, Emmanuel Macron affirmait: «Je ne promets ni le bonheur, ni la transcendance. Je laisse cela aux religions. Autrement, ce seraient des projets totalitaires.» (lien)

Face à une Marine Le Pen qui s'inscrivait dans la continuité du messianisme politique français (avec une inflexion frontiste orientée vers une quasi religion nationaliste), Emmanuel Macron marque une rupture choisie par presque deux électeurs sur trois. En marche.

28/04/2017

France : requiem pour la "rose mafia" socialiste

51IFpWpuj8L._SX314_BO1,204,203,200_.jpgJ'ai souvenir que ma professeure d'histoire sociale, l'excellente Annie Fourcault, rappelait que dans les années 1930, le PFC se moquait de la SFIO en transformant le sens de ses initiales en Se Fout Intégralement des Ouvriers (SFIO).

Que dire du Parti Socialiste actuel? Les 6% du candidat Benoit Hamon sont cruels pour l'homme lui-même, plutôt touchant dans sa naïveté, et doté d'un programme intéressant sur certains points (écologie, économie solidaire, autorisation de travail pour les demandeurs d'asile). Mais ces 6% sont très très généreux pour un parti naufragé, déconsidéré, failli, rongé par l'esprit mafieux, encombré d'élus corrompus, de repris de justice parfois multirécidivistes, de notables cupides, jusqu'à son responsable lui-même, Jean-Christophe Cambadélis, condamné à plusieurs reprises par la justice (emploi fictif etc).

Vu son passif judiciaire, il serait considéré comme inéligible et privé de droits civiques dans de nombreux pays...

Pas en France, où il est resté à la tête du PS jusqu'à la déroute de 2017, maître ès-leçon de morale, et largement responsable de la lepénisation des esprits.

Lire la suite

23/04/2017

Aujourd'hui est un grand jour....

france,république,diversité,sikhs,bobigny,seine-saint-denis,gurdwara,punjab

Pour mes voisins SIKHS de Bobigny, où j'habite. Ce 23 avril 2017 est en effet pour eux le jour du grand défilé annuel Nagar Kirtan célébrant Vaisakhi, marquant l'arrivée du printemps et le début de la moisson.

Pour les 25 millions de sikhs du monde entier, il marque l'anniversaire de la fondation de l'Ordre de la Khalsa qui a eu lieu en 1699. En allant voter ce matin, je suis passé à pied devant le Gurdwara Singh Sabha de Bobigny (le plus grand temple SIKH d'Europe continentale) et j'ai vu des dizaines de familles se rassembler vers un podium bariolé. Hommes en turban éclatant, femmes (parfois) en sari, enfants joyeux.

Un jour, en France, un 23 avril 2017.

30/03/2017

Guyane: mettre fin aux privilèges coloniaux du clergé catholique

Mgr-Emmanuel-Lafont-eveque-Cayenne-Guyane_0_729_486.jpgA lire dans La Croix la prise de position ferme et solidaire de l'évêque de Cayenne, Mgr Lafont, au sujet des mouvements sociaux en Guyane, destinés à alerter sur le manque de volontarisme étatique pour corriger inégalités et insécurité. Le représentant catholique soutient les revendications qui visent à "obtenir du changement", y compris en réformant les immobilismes et héritages néocoloniaux qui plombent la société locale.

Pour passer de la parole aux actes, une initiative logique serait de mettre fin aux privilèges coloniaux (hérités de 1828) qui obligent le contribuable guyanais à financer tout le clergé catholique local. Rompre avec cette discrimination officielle héritée du temps des colonies est une mesure de justice élémentaire, qui permettrait de réaffecter les sommes à l'intérêt général (y compris la sécurité publique), replaçant par ailleurs les cultes sur un pied d'égalité.

Rappelons que ce débat traverse la société guyanaise depuis quelques années, et ce blog s'en est fait l'écho (lien).

28/01/2017

(Re)découvrir Ferdinand Buisson

1re couv site Cabanel_Buisson.jpgOn ne le sait pas toujours, mais Ferdinand BUISSON, une des figures tutélaires de la mise en place de l'école laïque pour tous en France, était originaire d'un milieu protestant.

106 écoles portent aujourd'hui son nom, mais le connaît-on?

Pour mieux découvrir cette figure, qui entretient des rapports riches et complexes avec le protestantisme (qu'il a quitté), il faut lire, de Patrick Cabanel (EPHE), le magistral Ferdinand Buisson, père de l'école laïque (Labor et Fides, 547 pages).

Lien.

14/12/2016

Vivre ensemble: de la théorie à la pratique

CM Capture 3.jpgJe fais partie des chercheurs qui utilisent le concept d'islamophobie, car l'évidence du terrain montre tous les jours, hélas, que la haine antimusulmane est une réalité poisseuse qu'on peut rencontrer, de même que la judéophobie, l'anticatholicisme ou l'antiprotestantisme. Cette islamophobie revêt de multiples formes. La plus subtile est un discours officiel bisounours, qui cache une absence d'interrelation concrète et une peur du contact (partage, convivialité, rencontres). La plus évidente est le discours de haine, et parfois, le passage à l'acte.

Je crois pour ma part, en tant que chercheur et en tant que citoyen, que la clef réside dans le dialogue honnête, fait de bienveillance, d'humanité partagée et de franchise sur ce qui rapproche et ce qui distingue.

 

Lire la suite

01/12/2016

L'anticatholicisme primaire n'est pas mort en France

france,tolérance,laïcité,catholicisme,anticatholicisme,anticléricalisme,rené rémond,libéraiton,laurent joffrin,démagogie,intolérance,république,françois hollande,françois fillon,emmanuel macron,gerhard schröder,état obèse,chômage,crise du système éducatif,fraternitéEn France, face au conservatisme d'un gouvernement Hollande/Valls à la dérive, qui a échoué à relancer l'activité, reserré le garot des prélèvements obligatoires, restreint les libertés, banalisé le mensonge politique, accentué la casse de l'école républicaine, générant plus d'un million de chômeurs supplémentaires depuis 2012, deux options principales se présentent.

 D'une part, des offres démagogiques, soit nobles et généreuses (Mélenchon), soit haineuses et dangereuses (Le Pen)... qui n'offrent pas de solutions.

 

D'autre part, un réformisme drastique mais salvateur, qui désenfle l'Etat-obèse (vice record mondial OCDE des prélèvements obligatoires) sans tomber dans le néo-libéralisme débridé. Ce réformisme républicain est le seul à même de donner un bel avenir au kaléidoscope des enfants de France, au lieu de continuer à sacrifier ces derniers à la préservation des avantages acquis.

Lire la suite

15/10/2016

Une somme historique sur la Ligue de l'Enseignement

JP Martin Ligue de l'enseignement.jpgC'est un ouvrage monumental, une somme incontournable pour comprendre un des creusets majeurs de l'acculturation de la laïcité dans la société française.

J'ai eu la chance d'avoir ce livre en main cette semaine, lors du séminaire interne du GSRL, et on ne peut dire qu'un mot: chapeau! Chapeau à Jean-Paul Martin (GSRL) pour cette référence magistrale de plus de 600 pages qui retrace 150 ans d'histoire politique de la Ligue de l'Enseignement.

En prenant pour objet l’un des plus importants réseaux associatifs français, à mi-chemin d’un parti, d’un syndicat, d’une société de pensée et d’une entreprise d’économie sociale, ce livre éclaire les enjeux passés et présents de la laïcité dans notre culture politique et l’histoire d’un militantisme d’éducation populaire confronté aujourd’hui à la professionnalisation, à la baisse drastique des subventions, et au « tout marchand ». Il se veut ainsi une contribution à une connaissance renouvelée du champ politique et de la société française.

Lien pour lire la suite (édition des PUR)

03/10/2016

Prix de la laïcité: il reste (presque) un mois pour concourir

CM Capture 1.jpgLe Prix de la laïcité de la République française distingue et encourage des actions de terrain et des projets portant sur la protection et la promotion effectives de la laïcité, dans l’esprit de l’article 10 de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen, de l’article 1 de la Constitution et des lois du 28 mars 1882 sur l’enseignement primaire laïque et obligatoire et du 9 décembre 1905 concernant la séparation des Églises et de l’État.

Le prix, d'une valeur de 5 000 euros, est attribué au premier candidat désigné par le vote du jury constitué du président de l’Observatoire de la laïcité, de deux autres membres de l’Observatoire de la laïcité et de deux personnalités extérieures, afin de développer son action ou son projet de promotion de la laïcité.

DATE LIMITE DE DEPÔT DE CANDIDATURE: le 31 octobre 2016.

Lien.

16/09/2016

Colloque sur les réalité(s) du communautarisme religieux en France

CM Capture 1.jpgLe projet de recherche «Construction et déconstruction du communautarisme: prescriptions religieuses et communautarisme religieux» (2013 -2016) , soutenu et subventionné par la Maison Interuniversitaire des Sciences Humaines – Alsace, est mené par l’unité mixte de recherche 7354 DRES (CNRS / Université de Strasbourg).

Il s’agit d’explorer, tant en droit qu’en sociologie, ce qu’il en est du communautarisme, surtout religieux. Le fruit de ces réflexions a donné lieu à plusieurs publications, et débouche sur un colloque prometteur les 3 et 4 novembre 2016 (lien).

12/09/2016

La laïcité expliquée en vidéo en moins de 4 minutes

En moins de quatre minutes, voici une excellente vidéo, irréprochable du point de vue historique, qui retrace ce qu'est la LAÏCITÉ FRANÇAISE. Réalisée en ce début de mois par l'association Coexister, elle devrait être montrée d'urgence à tous ceux et celles (politiques compris) qui agitent l'idée de laïcité sans toujours savoir de quoi ils parlent.

29/08/2016

La "face noire de la laïcité française"

XVMceb97e9e-6bb1-11e6-8977-7e93cd9a3a0e.jpg

C'était prévisible: l'hystérie autour du 'burkini' a ouvert une boîte de Pandore. Après la lamentable affaire de ce restaurant francilien qui a refusé dimanche de servir deux citoyennes musulmanes (lien), le gouvernement actuel joue à l'arroseur arrosé. Le voilà qui cherche maintenant à éteindre un incendie qu'il a lui-même contribué à provoquer en fermant les yeux sur les dérives liberticides des arrêtés municipaux, finalement condamnés par le Conseil d'Etat.

Pour prendre de la hauteur (et clore le sujet sur ce blog), je recommande très vivement la lecture de la philosophe et historienne Chantal Delsol, dans Le Figaro. Son analyse limpide et juste se déploie à des stratosphères du marigot politicard français actuel. Salutaire. A lire, relire et archiver.

Lien.

25/08/2016

Quand en France, certains maires et policiers aident DAECH à recruter...

france,république,manuel valls,nice,burkini,intolérance,laïcité,liberté,discriminations,islamophobie,daech,déradicalisation,radicalisation,stéphanie hennette-vauchezLe soir du 14 juillet 2016, à Nice, seuls deux policiers municipaux se tenaient sur la Promenade des Anglais, à l'angle du boulevard Gambetta, qui marque le début de la zone piétonne, dans une voiture mise en travers de la chaussée (source: Préfecture, + enquête du Quotidien Libération et vidéosurveillance). Insuffisant pour stopper le camion tueur. bilan 85 morts.

Le 23 août 2016, en revanche, ce sont quatre policiers municipaux (lien) qui ont verbalisé une femme paisible, allongée sur la plage niçoise, en raison de son foulard jugé trop ample et trop ostentatoire (lien).

DAECH ne peut imaginer meilleure propagande de recrutement. Médiatiquement, l'effet est dévastateur. On comprend, bien-sûr, l'émoi, en France, après une série d'attentats islamistes. Mais à tout confondre, et à pratiquer une politique discriminatoire, la France se couvre de honte, viole la laïcité qu'elle prétend défendre, et humilie publiquement des femmes (car on se garde bien de cibler les barbes des hommes). Au nom de la "liberté" et de la "laïcité" (qui n'a jamais interdit la liberté vestimentaire).

Lire la suite

22/08/2016

Laïcité, spiritualité, voyage & aumônerie d'aéroport

pdm_6_web.png

C'est souvent comme cela l'été: au gré des déplacements, on rate des publications, mises sous une pile et lues bien plus tard. C'est le cas du dernier numéro de Réforme de juillet, où l'on découvre notamment un excellent dossier sur l'aumônerie d'aéroport à Roissy-Charles De Gaulle.

Le pasteur Pierre de Mareuil, par ailleurs vice-président de l’Association internationale des aumôniers d’aéroport (IACAC), y exerce des fonctions très appréciées par beaucoup de voyageurs. Son analyse, et son ministère d'aumônier, décortiqués dans Réforme, constituent des sources précieuses en vue de la future thèse que l'on espère lire un jour sur l'aumônerie d'aéroport en France, observatoire de premier ordre du Social, de la Laïcité et de la Spiritualité des pèlerins du XXIe siècle.

19/08/2016

"Burkini" sur les plages publiques en France: pour clarifier le débat

france,burkini,laïcité,islam,islamophobie,liberté,égalité,fraternité,république,arabie saoudite,droits des femmes,religion et laïcité,femmes et religion,plages publiquesLa cacophonie ambiante autour du 'burkini' s'est maintenant portée, en France, sur l'enjeu des plages publiques, ce qui est un cas différent de la 'journée Burkini' organisée, puis annulée sur pression, dans un espace privé (lien). Revenons brièvement (et une dernière fois) sur ce sujet, révélateur des tensions autour de laïcité et liberté en France, pour rappeler ceci:

Au-delà des réductions démagogiques parfois alarmantes (lien), le vrai débat se pose entre sociétés pluralistes qui laissent les femmes s'habiller librement sur les plages, et sociétés punitives qui leur dictent ce qu'elles doivent porter (que ce soit, en Arabie Saoudite, pour interdire le bikini, ou pour interdire ailleurs le 'burkini').

En ce sens, interdire le 'burkini' reviendrait en réalité à 'saoudiser' (sic) la France. A l'envers, certes, mais saoudiser quand même (société punitive), en interdisant autoritairement aux femmes de porter (ou ne pas porter) ce qu'elles veulent. Alors que ce qu'il faut plutôt souhaiter, c'est une extension des valeurs de liberté des femmes et de laïcité en Arabie Saoudite et au Qatar, dont les pétrodollars n'ont hélas pas l'air de beaucoup déranger certains dirigeants français, de droite comme de gauche, quand il s'agit de signer des contrats d'armement ou faire des conférences.

Dernier rappel: le 'burkini' est une adaptation commerciale d'une très ancienne pratique 'blédarde' qui voit les femmes se baigner habillées, du Maroc à l'Egypte. Ce n'est, en rien, un uniforme salafiste. Le salafisme strict prohibe au contraire cette tenue qui pousse des femmes, qui auparavant n'allaient pas nager, à se baigner en public.

13/08/2016

Les 72 échoppes de la "jungle" sauvées des bulldozers de la préfecture

4981854_6_d3f3_2016-08-11-c1ab628-5467176-01-06_1a926c943fae467e7fbc0ac7c12aa77d.jpgLes migrants et réfugiés ont des besoins peu éloignés des Français: ils aimeraient tant que l'Etat les "aide" moins, mais qu'à la place du très coûteux paternalisme étatique, parfois hypocrite et peu efficace, ils puissent davantage se prendre en charge sans se faire dépouiller. Qu'on leur lâche un peu la grappe, en quelque sorte.

Exemple très récent à Calais: 72 échoppes de la "jungle de Calais, témoignages admirables de débrouillardise, de désir de s'en sortir, de créativité solidaire et de sens du travail, étaient menacés de démolition imminente par les représentants de l'Etat Obèse français, mécontents du manque de paperasse remplie, et furieux, surtout, de n'avoir pas pu se sucrer suffisamment sur les migrants.

Mais les choses changent: la justice administrative vient de débouter la préfecture (représentante de la République). Les bulldozers de l'Etat attendront. Car la justice estime que ces lieux, malgré leurs carences, remplissent des fonctions essentielles. Procurent du travail. Et tissent du lien.

Lien.

10/08/2016

Prohibition discriminatoire du 'Burkini': une République apeurée

république,laïcité,france,discriminations,islamophobie,démagogie,burkini,femmes et religion,islam,islamisme,islam et laïcité,arabie saoudite,wahhabisme,halalEn France, il y a quelques années, Mickael Jackson a pu louer, pour lui tout seul, Eurodisney. Un prince saoudien a fait de même plus récemment, pour 15 millions d'Euros (lien).

L'an dernier, le préfet (donc l'Etat) a fait murer l'accès d'une plage publique des Alpes Maritimes pour satisfaire au bon plaisir du roi saoudien en vacances sur la côte d'Azur (lien). Pas question que la République permette qu'il croise une femme en bikini! Royalement gâtée par les gourmands acheteurs d'armes de la monarchie wahhabite, la République, dans ce cas, a le doigt sur la couture du pantalon. 

Mais en France, quand une association privée veut donner la possibilité à des femmes très préoccupées par leur pudeur, habituellement confinées chez-elles, de profiter d'un espace aquatique privé en leur permettant de porter la tenue que leurs règles religieuses leur permettent ('burkini'), c'est la curée médiatique. Jusqu'à l'annulation de la journée prévue (lien).

C'est le même type de débat surréaliste que pour le Quick hallal: on mélange tout, on confond espace public et espace privé, et on piétine les principes républicains en obligeant des partenaires privés à renoncer à un événement qui permettait à des femmes ultra-religieuses de faire (parfois pour la première fois), du sport aquatique, selon un deal privé qui ne dérangeait absolument personne.

Lire la suite

08/08/2016

France: un guide pour gérer et construire les lieux de culte

Guide-pratique-pour-la-gestion-et-la-construction-des-lieux-de-culte_largeur_760.jpg

"L’une des expressions de la liberté de conscience est le libre exercice des cultes. La République en est garante, aux termes de l’article 1er de la loi du 9 décembre 1905 concernant la séparation des Églises et de l’État, dans le respect de l’ordre public et de la liberté d’autrui.

Les édifices cultuels sont une des composantes les plus symboliques de la liberté de culte. Construire un lieu de culte, c’est offrir aux fidèles les moyens de pratiquer leur religion dans des conditions dignes ; c’est aussi affirmer sa présence dans l’espace public et dans la société, avec pour vocation de s’inscrire durablement dans le paysage français et dans son histoire".

Pour lire la suite, et télécharger le guide pratique "gestion et construction des lieux de culte" mis à disposition, en France, par le Ministère de l'Intérieur, cliquer ici.

Lien.

04/08/2016

Vie juive française au XIXe siècle: un peintre à découvrir au MAHJ

DSC04330.jpg

Si vous êtes parisien, ou si vous prévoyez un passage à Paris prochainement, précipitez-vous pour découvrir l'expo Edouard Moyse (1827-1908), proposée pour la première fois au public par le MAHJ (Musée de'Art et d'Histoire du Judaïsme).

Ce peintre français, d'origine lorraine (Nancy, ma ville de coeur), a peint de manière tout à fait remarquable la vie quotidienne des juifs français au XIXe siècle. "Peintre de l'émancipation", doté d'un trait sûr et expressif, d'une esthétique figurative (presque) dénuée de lourdeur pompière, il enchante le regard au travers de ses tableaux didactiques, oscillant entre sensibilité au détail (via ses pastels algériens) et solennité d'ensemble (Grand Sanhédrin de 1868).

Ci-dessus, "Une famille juive insultée par des truands", huile sur toile (photo prise par votre serviteur lundi dernier)

Lien.

23/07/2016

Réfugiés: les protestants français se mobilisent

CM Capture 1.jpgMême le quotidien Libération, relayé par Le Monde, l'a relevé, quelques jours après l'attentat de Nice (lien).

Si le gouvernement français actuel est bon en habillage "com", les actes, eux, sont moins reluisants. C'est vrai dans la sécurité (Nice), c'est aussi vrai le cas en matière d'accueil des réfugiés, où sur le terrain, les autorités françaises n'ont pas vraiment pas de quoi être fières.

On relèvera que les protestants de France, sur ce terrain, ne se sont pas laissés berner par les satisfecits officiels, et ont montré ces derniers mois une cohérence d'action significative.

Côté protestant évangélique, cela s'est traduit par la plate-forme évangélique d'aide aux migrants de Calais, impulsée sur le terrain par CNEF Solidarité (lien). Côté protestant luthéro-réformé, cela s'est manifesté par le collectif "Exilés: l'accueil d'abord!" (lien), appuyé par le portail internet "Accueillons les exilés" (lien).

Cette campagne a été impulsée par l'EPUdF, et a été rejointe par la CIMADE, COEXISTER, la Fédération de l'Entraide Protestante (qui compte une composante évangélique), les Scouts Eclaireurs et Unionistes de France, RegardsProtestants, Réforme, entre autres (lien).

13/07/2016

Alsace-Moselle: vers l'abrogation du délit de blasphème

maxnewsworldtwo336678.jpgEn France, le délit de blasphème, ou assimilé, a souvent été utilisé pour restreindre les libertés (cf. le très bon livre de Jean Boulègue, Le blasphème en procès). Dans bien des pays, il est toujours utilisé comme arme contre les minoritaires, notamment au Pakistan, où il est responsable de l'incarcération de nombreux chrétiens, notamment Asia Bibi, toujours emprisonnée (lien).

C'est pourquoi, au nom de la laïcité, un amendement (833) a été déposé puis adopté, à l'Assemblée Nationale, pour supprimer le délit de blasphème toujours en vigueur dans le droit local d'Alsace-Moselle.

Mais la Navette parlementaire (AN/Sénat) doit encore faire son travail avant une adoption définitive, ouvrant vers l'étape (logique) suivante: mettre enfin un terme au financement discriminatoire par l'argent public de certains clergés, en Alsace-Moselle. Pour faire mieux coïncider principe et réalité de la laïcité.

07/07/2016

Michel Rocard: hommage et réflexion poursuivie

Couv ROCARD Réforme.jpgA signaler en France (et à saluer) ce jeudi, la sortie d'un numéro spécial de l'hebdomadaire protestant Réforme, consacré à l'ancien Premier Ministre et homme d'Etat Michel Rocard (1930-2016).

Lien.

 

A lire aussi dans le quotidien Le Monde, un beau texte de François Clavairoly, président de la Fédération Protestante de France, sur "Michel Rocard, protestant agnostique".

 

Lien.

04/07/2016

En politique: Michel Rocard, le minoritaire qui avait raison sur l'essentiel

4962630_6_52ae_a-paris-en-octobre-2008_7cf11bb9e076e45b20e39df71890652d.jpg

Avec Michel Rocard (1930-2016), qui s'en est allé le 2 juillet 2016, la France vient de perdre l'un de ses hommes politiques les plus clairvoyants depuis Pierre Mendès France. Qu'on ne s'y trompe pas: au sein de la 'gauche' actuelle, la plupart de ses pseudo-héritiers l'ont, en réalité, trahi, lâché, renié, au profit d'une 'gauche' étatiste, démago, doctrinaire et loin du peuple, avatar peu glorieux hérité de la fin des années Mitterrand.

La "deuxième gauche", culturellement minoritaire en France, que défendait Michel Rocard était tout le contraire: elle prônait le principe de subsidiarité, l'importance de l'évaluation par les citoyens des politiques publiques, le pragmatisme et la responsabilisation de tous. Michel Rocard affirmait notamment: "Toute finalité réside dans l'homme et non dans un système, même si l'organisation sociale peut aider l'homme à se perfectionner" (Le coeur à l'ouvrage).

Issu du protestantisme, Michel Rocard n'a jamais renié cette référence, sur laquelle il s'était exprimé avec profondeur et justesse dans le documentaire "Protestants de France" (France 5) de Valérie Manns.

Pour un aperçu biographique dans la presse, lire l'hommage rédigé par Jean-Louis Andréani et Raphaëlle Bacqué dans Le Monde (lien).

20/06/2016

Antiprotestantisme: le diagnostic du fil Twitter ProTestLaïque

le90WAtZ_400x400.jpgAprès quelques mois de rôdage, il est temps d'inviter ici à s'abonner au fil Twitter @ProLaique, pour PRO TEST LAIQUE. Son objectif est résumé ainsi:

"VIGILANCE et PÉDAGOGIE. Comme l'anticatholicisme, l'antisémitisme, l'islamophobie, l'ANTIPROTESTANTISME affaiblit le pacte laïque. Faisons reculer les peurs!"

On l'aura compris, ce fil vise en priorité à diagnostiquer les expressions d'intolérance contre le protestantisme.

Un an avant les 500 ans de la Réforme protestante, et quelques semaines après l'incendie criminel d'une Église évangélique à Manosque, il est salubre de "mettre de l'huile dans les rouages" plutôt que de "l'huile sur le feu" par une approche informée, sourcée et pédagogique. J'ai le plaisir et le privilège de gérer ce fil, en partenariat avec le CNEF (Conseil National des Evangéliques de France) qui m'en a donné mandat.

Lien.

17/06/2016

France: à quand une VRAIE séparation entre médias écrits et Etat ?

pg-27-sarkozy-1-rex.jpgEn France, la nouvelle a été peu médiatisée, alors qu'elle aurait dû faire les gros titres durant une semaine, et provoquer la mise en retrait de la vie politique de Nicolas Sarkozy. On a appris, début juin, que le document Sarkozy/Kadhafi, tendant à prouver un financement libyen de la campagne du premier, est bel et bien authentique.

Le dictateur aurait donné 50 millions d'euros au candidat de l'UMP. Une bombe! Pourtant, l'écho médiatique est réduit en France. On se demande une fois de plus si l'absence de séparation financière entre Etat et médias écrits n'est pas responsable de ce bien étrange état de fait.

Si toutes les démocraties aident les médias, dans le domaine ciblé de la presse écrite, la France est de loin la plus subventionneuse. La subvention directe à la presse écrite est énorme en France (lien), quasi inexistante en Angleterre ou en Allemagne (lien). Les liens incestueux entre Etat et grands médias pousseraient-ils ces derniers à la prudence, devant un possible futur locataire de l'Elysée?

Une chose est sûre: il faudra un jour en France, après avoir séparé religions et Etat, séparer complètement grands médias écrits de l'Etat, en faisant cesser l'hypocrisie de subventionnements massifs qui compromettent un regard libre.

PS: Coup de chapeau, au passage, à Médiapart, qui s'est vaillamment engagé, à ses risques et périls, dans ce pas de liberté vis-à-vis de la perfusion d'argent public

15/06/2016

A lire: "Dans la République, Dieu a sa place" (Libération)

884340-le-corps-etherique.jpgA lire, relire et faire circuler, cette tribune remarquable que les anthropologues Christophe Pons et Adriane Luisa Rodolpho (CNRS) ont publié dans Libération.

Son titre, intitulé "Dans la République, Dieu a sa place", renvoie à un axe fort du propos, qui vise à rappeler que les religions n'ont jamais été, et ne seront jamais, une réalité purement privée, "car elles sont au fondement du social", ce que l'anthropologie rappelle encore et encore.

Partant de ce constat, les auteurs proposent deux pistes fécondes pour "ne pas rater le rendez-vous pluraliste de demain".

Lien.

26/05/2016

Liberté d'expression: une relaxe et une question en suspens

orwell.jpgOn ne saura finalement pas si la dénonciation de l'homosexualité est devenue ou non, en France, un nouveau sacrilège, plaçant la protection de l'homosexualité au-dessus de la protection de la religion. En effet, la Cour d'Appel de Bordeaux, le 25 mai 2016, a relaxé, mais pour vice de forme, les deux protestants évangéliques de Cognac condamnés pour homophobie en novembre dernier (lien).

Certains évangéliques ont réagi en présentant cette relaxe comme une victoire de la liberté d'expression.

La réalité est différente. Du point de vue des relaxés, c'est certainement une bonne nouvelle (et une mauvaise nouvelle pour les plaignants). Du point de vue des droits à la liberté d'expression, cela reste en revanche ambigu, car le tribunal n'a pas tranché sur le fond.

Le CNEF, qui a suivi cette affaire depuis le début, a publié un communiqué (lien).

08/05/2016

Découverte de la plaque commémorative de la Saint-Barthélémy (Paris)

DSC01607.jpgAi découvert ce jeudi in situ, au square du Vert Galant, la fameuse plaque commémorative du carnage de la Saint Barthélémy finalement mise en place à Paris, 444 ans (!!) après les faits.

Deux questions à l'enfant Candide.

-Mais pourquoi diantre avoir disposé cette plaque discrète à 3m50 de haut, ce qui en rend la lecture difficile pour le commun des mortels (excepté peut-être les stars de la NBA du haut de leur 2m)?

-Candide répond: Serait-ce parce que les protestants sont de drôles de géants, qui peuvent lire à hauteur de géant?

-Mais pourquoi la Mairie a-t-elle maintenu la présence d'une fort disgracieuse poubelle juste en contrebas?

-Candide: Mais c'est peut-être parce les géants aiment un espace public sans trop d'ordure étalée?

Peut-être?

06/05/2016

Place de la République, entre mémoire et espoir (album photo)

26763479081_b5dbbdae67_k.jpg

Mémorial des attentats de 2015 et pôle de mobilisation "Nuit debout" au printemps 2016, la Place de la République, à Paris (France), concentre mémoire et espoir. La "Mosaïque France" d'aujourd'hui doute, cherche, déraille parfois, construit l'avenir.

La Place de la République est un révélateur, et peut-être aussi un laboratoire, de tout cela.

Retour en images (photos prises par votre serviteur mercredi 4 mai 2016).

Lien.