Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/05/2010

Micro-contribution au débat laïque

laicite.thumbnail.jpgJe prépare actuellement mon 3e et dernier cours de l'année sur la laïcité, dans le cadre de l'Association Universitaire et Artistique de Neuilly.

Je me suis du coup plongé un peu plus dans la riche bibliographie sur le sujet.

 

L'occasion pour moi de retrouver (et de vous proposer, chers internautes) la fiche que j'avais jointe à ma signature à la Déclaration universelle sur la laïcité que mon collègue Jean Baubérot avait lancée en 2005.


J'avais, à l'époque, hésité à signer cette déclaration, la trouvant trop minimaliste.

Mais Jean Baubérot avait souligné que l'on pouvait joindre des remarques, et que ces remarques seraient prises en compte et exploitées, ce qui m'avait décidé à signer.

 

Avec le recul, je me suis aperçu que Jean Baubérot a certes cité certaines des remarques qui lui ont été transmises par les signataires, mais beaucoup n'ont pas été reprises, dont la mienne, ce que je peux fort bien comprendre!

 

Dans ma mesure où ma signature était conditionnée aux remarques jointes dans la fiche qui m'avait été adressée, je saisis l'occasion de mes lectures actuelles sur la laïcité pour vous proposer le texte de cette fiche.

Il date de 2005, mais ma position de chercheur et de citoyen n'a pas changé sur le sujet à dater de cette année 2010.

 

En gros, ET DE MON POINT DE VUE D'HISTORIEN, je suis un peu sceptique par rapport à un usage de plus en plus extensif (et de moins en moins approprié) du terme de "laïcité".

Il existe de nombreux modes de régulation des sociétés sécularisées, dont le laïcisme, la laïcité, la religion civile, le pluralisme multiculturel.... La laïcité n'est certes pas réductible à la France (et les travaux de Jean Baubérot sont, sur ce point, décisifs), mais est-elle pour autant extensible à tous les modes de régulation démocratique des sociétés sécularisées?

 

Vaste sujet, dont on en reparlera.En attendant, en cliquant ci-dessous, vous obtiendrez les remarques que j'avais adressées du point de vue du chercheur et du citoyen à Jean Baubérot à l'automne 2005, en tant que signataire de la Déclaration universelle sur la laïcité.


Remarques S.Fath sur Déclaration laïcité 2005

 

 

Les commentaires sont fermés.