Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/01/2011

MABROUK au peuple tunisien

gal_2455.jpgTunisiennes et Tunisiens, peuple magnifique (qui a marqué mes très très jeunes années entre 1969 et 1971 où j'ai vécu à Gabès), vient de réaliser l'impensable (en tout cas vu de Paris): réaliser la première révolution démocratique post-coloniale au Maghreb, débarrassant le pays d'un autocrate maffieux.

On attend la suite!

Tremblez, satrapes et clientèles goinfrées!

 


On ne s'appesantira pas sur la piteuse attitude de la France, dont l'impact est joliment résumé aujourd'hui par une Tunisienne qui citait fort à propos, sur la radio France Info, Martin Luther King:

"ce dont je me souviendrai, ce n'est pas des paroles de mes ennemis, c'est du silence de mes amis".


Juste un grand, un très grand, un immense MABROUK au peuple de Tunisie.

La route reste longue, elle sera difficile, mais c'est une somptueuse page d'histoire de la démocratisation du Maghreb (et du monde arabe!) que vient d'écrire la société civile tunisienne en ces 14 et 15 janvier 2011, faisant fuir le dictateur Ben Ali et sa clique.  

MABROUK!!!

Commentaires

Merci pour le soutien

Écrit par : Habib M. | 16/01/2011

Bon courage à nos amis de Tunisie, mais je crains que le terme "démocratisation" soit un peu prématuré.
EC

Écrit par : Edmée Cazanoles | 16/01/2011

Les commentaires sont fermés.