Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/11/2011

Mitt Romney, ex-missionnaire mormon en France

CM Capture 2.jpgC'est une dépêche Reuters qui l'a fait savoir il y a quelques jours: Mitt Romney, qui apparaît, à l'heure actuelle, comme le plus sérieux candidat républicain à l'investiture, face au tenant du titre démocrate, Barack Obama, connaît bien la France.

Il y a même passé 30 mois dans la région de Bordeaux, entre 1966 et 1968, en tant que missionnaire mormon!


A l'image de missionnaires d'autres étiquettes religieuses (en particulier protestants évangéliques), il a eu l'occasion de découvrir un grand pays européen, mais aussi de se heurter à une société de plus en plus sécularisée, difficile à évangéliser (la France a la réputation, dans certains cercles évangéliques d'outre-Atlantique, d'être un 'cimetière de misisonnaires').

 

Une France "archaïque, plutôt que révolutionnaire"

Il y a aussi appris la langue de Molière, qu'il maîtrise depuis couramment, et fait une expérience interculturelle indélébile, qui lui a permis un décentrement par rapport à sa propre culture, mais aussi par rapport à la France, qu'il décrit, non sans finesse, comme "archaïque, plutôt que révolutionnaire" (cité par Slate).

CM Capture 1.jpg

Mitt Romney est le premier à gauche, sur la photo.

Source de l'illustration : http://photoblog.msnbc.msn.com/_news/2011/11/09/8713588-m...

 

Pour aller plus loin, je renverrai notamment aux blogs de Carter Charles et de Chrystal Vanel, spécialisés sur divers aspects du mormonisme, et aux travaux de Christian Euvrard, docteur EPHE depuis le 12 décembre 2008 («Socio-histoire du mormonisme en France (1850-2005)», sous la dir. de Jean-Paul Willaime, on attend le livre?) et spécialiste du mormonisme en France.

Commentaires

Les mormons sont très actifs dans ma ville (St Etienne), et je me suis souvent posé des questions à leur sujet, mais sans aller les voir ; à les entendre j'ai quelque mal à les considérer comme chrétien, mais je me trompe peut être ?

En voyant tous ces jeunes missionnaires, tous masculins, tous dans le même costume, qui débitent des journées durant le même baratin, je suis remplis de tristesse, de tant de gaspillage.

Je sais que bientôt ils rentreront chez l'oncle sam, et j'essaie de leur dire qu'il faut qu'ils profitent de leur voyage en france pour voir et écouter, pour qu'ils ramènent dans leur pays autre chose qu'une idée de cimetière ; un peu de richesse humaine, et non pas des revenues apocalyptiques de christs. Il y a de si belles fleurs d'orient, ici.

Mais ils se marieront sans doute à une mormone, chez eux, plus tard. Tant pis pour eux, tant pis pour nous.

Écrit par : ista | 20/11/2011

Cher ista,

Vos remarques sur ce que les missionnaires de l’Église mormone retiennent de la France ouvrent plus largement sur leur capacité à s'adapter à une culture et ce qu'ils en retiennent. Bien sûr, tous les groupes religieux recommandent à leurs missionnaires de s'immerger dans les cultures où ils œuvrent. Dans le cas des mormons, je vous recommande cette recension: http://mormonismesocietes.wordpress.com/tag/missionnaire-mormon/

Pour le reste, tout est question de point de vue. Les jeunes mormons sont très très heureux et se préparent souvent pendant des années pour consacrer 2 ans ou 18 mois de leur vie en "dîme" à Dieu. Pourquoi vous seriez-vous triste alors qu'ils vivent bien cette consécration?

Cordialement,

P.S: merci S.F d'avoir mentionné, à nouveau, mon blog. L'adresse des contenus sur le mormonisme changé mais le lien vers le nouveau figure sur mon ancien blog.

Écrit par : CCharles | 23/11/2011

@CCharles

Au niveau de l'immersion, c'est impeccable... ils ont les mêmes méthodes que les commerciaux chez darty, c'est dire combien l'immersion est poussée.

Sont-ils heureux ?... Oui : ça fait partie de leurs arguments. Donc, oui, bien entendu.

J'essaie toujours de les prendre au sérieux, toujours deux trois mots pour montrer ma joie de l'estime qu'ils portent à notre beau pays.

Surtout que juste à coté d'eux il y a aussi les témoins de jéhovah qui font leur marché, pour les même raisons. Peut être se parleront-ils, entre collègues ?

Cordialement.

Écrit par : ista | 26/11/2011

Tout comme Mitt (que je ne connais pas), j’ai passé 30 mois en France comme missionnaire mormon pendant les années 60. Quelle merveilleuse expérience! Aux USA, il n’y a pas de groupe plus enthousiaste pour la France que les anciens missionnaires qui y ont servi.
La mission, où que ce soit dans le monde est difficile. C’est bien le cas en France parce que les Français, comme vous dites, sont bien sécularisés. Néanmoins l’Église s’établit de plus en plus parmi les Français. Dans le temps, beaucoup de dirigeants de l’Église en France étaient des missionnaires ou bien des Américains et des Canadiens qui travaillaient en France. Aujourd’hui, c’est rare qu’un dirigeant ne soit pas Français.
Pour mettre les choses un peu en clair, je voulais faire quelques commentaires:
1. Beaucoup de missionnaires ne sont pas Américains. Leur nombre comprend des Français, des Belges, beaucoup de Canadiens, des Suisses, en fin un peu de tout. J’ai même connu un missionnaire Chinois.
2. Il y a des missionnaires féminines, des sœurs missionnaires que font exactement le même travail.
3. Tous les missionnaires sont bénévoles. Beaucoup travaillent chez eux pour mettre l’argent à côté pour payer les frais de la mission. D’autres sont appuyés par leur famille. On ne pas là pour se divertir. Les missionnaire veulent être où ils sont.
4. Quoi qu’il puisse y avoir pas mal de stress pendant une mission, les missionnaires sont généralement très heureux. En rentrant chez eux, l’expérience et la France restent un souvenir de joie et de bonheur.

Écrit par : Roger Howard | 17/12/2011

Cher Roger,

Il est attendrissant que vous gardiez un si bon souvenir de la France ; comment ne pas aimer, en effet, ce beau pays, certes petit au regard du vôtre, mais si varié, si pittoresque. La chaude odeur de la baguette, l'âcreté sucrée du camembert, ne flottent-elles pas encore dans votre mémoire nostalgique, quand assis au comptoir, vous attendez le Big Mac ou le Burrito qu'on doit vous apporter ?

Vous savez, nos amis allemands ont généralement eux aussi beaucoup apprécié leur séjour en France, durant l'occupation, et ils en ont gardé, comme vous, d'excellents souvenirs. Malgré des circonstances difficiles, on ne pouvait d'ailleurs pas vraiment leur en vouloir : ils étaient là parce qu'on les avait envoyés, et puis c'étaient des êtres humains comme nous. A la fin, avec l'habitude de vivre ensemble, ils auraient pu même finir par se croire bienvenus. Seulement voilà, la doctrine de leur fürher ne convenait absolument pas au caractère français ; en balance avec une telle incompatibilité, leur appréciation sincère de notre pays ne pouvait être d'aucun poids.

Je dois dire que je suis assez ahuri que vous et d'autres, sembliez prendre les choses comme un si un quelconque copinage pouvait exister entre de vrais protestants évangéliques et les mormons. Ne le prenez pas mal, mais c'est un peu comme si les occupants allemands, sympathiques du reste, avaient tout simplement oublié qu'on était en guerre. Avez-vous jamais lu l'épître aux Galates (vous noterez que Galates et Gaulois ont une même étymologie) d'un certain Paul ? Il n'y allait pas par quatre chemins : "si nous-mêmes, ou si un ange du ciel vous annonçait un évangile contraire à celui que nous vous avons annoncé, qu'il soit anathème !" et ne dites-vous détenir vos croyances d'un certain Moroni ?

D'après ce que je comprends de la psychologie de l'apôtre Paul, il n'aurait sans doute pas hésité à échanger avec vous sur un blog pour expliquer en quoi les croyances des mormons sont incompatibles avec les enseignements de Jésus-Christ, mais je suis absolument certain qu'il aurait refusé de manger de la baguette ou du camembert avec eux.

Gédéon.

Écrit par : Gédéon Pilsett | 18/12/2011

Bonjour cher Gédéon.

Je vous remercie de votre commentaire même si la "métaphore" entre les allemands nazis et les mormons n'est peut-être pas très appropriée.
Je tiens juste à vous demander quel est exactement cette "évangile anathème" que les mormons enseignent et qui est contraire à l'évangile pur de Jésus-Christ?
En attente de votre réponse je vous souhaite une bonne année 2012.

Albert

Écrit par : Albert Boukeze | 02/01/2012

Bonjour Albert,

Je ne pense pas que tous les Allemands qui sont venus en France pendant la seconde guerre mondiale étaient forcément des Nazis dans l'âme ; ils ont été pris dans le mouvement général imposé par leur gouvernement livré hélas en ce temps-là à des esprits criminels.

Un mormon élevé dans la religion de ses pères, qui depuis son enfance n'a pas entendu autre chose que leur enseignement n'est pas non plus entièrement responsable de ce qu'il croit et de ce qu'il fait ; et sur le plan humain il peut être parfaitement sympathique, indépendamment de son mormonisme.

J'ai eu l'occasion de m'intéresser un peu à l'histoire et aux doctrines des mormons, à cause d'un lointain neveu qui en était. N'importe quel chrétien de conviction vous confirmera que les croyances des mormons sont absolument incompatibles avec l'Evangile de Jésus-Christ ; le web est suffisamment large pour vous informer sur le sujet. J'ajoute que n'importe quel individu (chrétien ou non chrétien) doté d'un minimum d'esprit critique s'apercevra que contrairement au christianisme, le mormonisme n'a aucune base historique réelle (pensez, Jésus venant en Amérique après sa résurrection !)

Bonne année à vous aussi.

Gédéon.

Écrit par : Gédéon Pilsett | 02/01/2012

Bonjour Albert,

Ce que vous répond Gédéon PILSETT dans son dernier commentaire daté du 02.01.2012 est tout à fait pertinent.

Allez donc à cet effet consulter par exemple les liens suivants sur Internet :

http://www.info-sectes.org/mormon/index.htm

http://www.vigi-sectes.org/ [ > Dossiers > Mormonisme ]

Je vous précise que le responsable de ce dernier site était Gérard DAGON (1936-2011), pasteur protestant évangélique français, responsable d’œuvres, enseignant, auteur et éditeur à ses heures, cofondateur en 1969 de la Fédération Evangélique de France (actuellement devenue Réseau Fraternel Evangélique Français et membre fondateur en 2010 de la confédération appelée Conseil National des Évangéliques de France ), spécialiste largement reconnu dans de nombreux milieux chrétiens protestants concernant toutes les questions touchant aux déviances du christianisme. Inutile de dire que tout ce qui est détaillé dans l'étude précitée est fondé, argumenté, expliqué et prouve sans aucune contestation sérieuse possible que la majeure partie des enseignements dispensés par votre mouvement est totalement incompatible avec ceux qui sont exposés dans le Nouveau Testament, que ce soit sur le plan historique, théologique, ou autre.

Sébastien FATH a d'ailleurs consacré à G. DAGON, récemment disparu, un article :

http://blogdesebastienfath.hautetfort.com/archive/2011/05/25/gerard-dagon-1936-2011.html

En conclusion, la question de fond, de mon point de vue, n'est même pas de savoir si votre mouvement (ou vos, étant donné le nombre d'organisations mormones dissidentes dans le monde) revêt un caractère sectaire ou pas, puisque cette notion est de toute façon subjective à bien des égards, mais d'examiner minutieusement et scrupuleusement vos enseignements, votre histoire, et là, force est de reconnaître que ce que Monsieur PILSETT vous répond sur l'incompatibilité de vos croyances avec l’Évangile de Jésus Christ est tout à fait exact.

Je vous souhaite tout de même une bonne année aussi.

Écrit par : Eric LISBONNE | 03/01/2012

Bonjour,
Je vous remercie de chacune de vos réponses et éclaircissement. Je tiens à préciser une chose, c'est qu'a aucun moment j'ai dis que j'appartenais à l'Eglise de Jésus-Christ des Saints des derniers jours, nom véritable de cette Eglise. Je ne détiens pas toutes connaissances sur le sujet mais je peux quand même différencier une secte d'une église quelconque. Dans cette Eglise toutes personnes sont libres de quitter au moment où elles en ont l'envie sans aucune contrainte. D'ailleurs on peut effacer sont nom des registres à la demande. Cela peut prendre du temps mais cela sera fait. Leur culte est basé sur la foi de leurs fidèles et non pas sur les enseignements des hommes et l'intelligence ou la logique de leur fidèle. Par exemple un fait remarquable est qu'ils témoignent chaque temps que leur Eglise est vrai non pas parce qu'ils ont fait BAC + 5 d'études mais parce que le Saint-Esprit leur en a témoigné ainsi. N'est-ce pas formidable??? Combien de personnes osent dire pareils de leur confessions??? Pas beaucoup, je vous en témoigne aujourd'hui. L'Eglise Mormone comme on l'appelle n'est pas répertorier dans la liste des sectes car ce n'en est pas une votre document l'atteste très bien. Donc on peut déjà lui enlever ça...
Une "personne élevées dans la religion de ces pères" vaut pour chaque religion depuis la nuit des temps que ce soit le peuple d'Israël qui ne se mariais pas en dehors de l'alliance ou les musulmans ou n'importe quel autre peuple. Mais comme j'ai dit plus haut vient le moment où encore faut-il avoir un témoignage de ce que l'on adore. Avez-vous prié pour savoir si cette Eglise est vraie ou vous en êtes vous tenu à votre "connaissance sur le sujet"?
Internet est une source intarissable d'information pour les détracteurs comme pour les fidèles de cette Eglise. Sur internet, on loue Dieu pour sa grande bonté et puis sur un autre site on l'insulte et le boycotte sans aucun scrupule ou encore on dit qu'il n'existe pas. Désolé je reconnais l'importance d'internet mais je reste très méfiant. Aujourd'hui on peut retrouver son nom tourné au ridicule sur le web sans en être au courant. Comment pourrais-je donc en être sûr à moins de prier et d'être touché par le Saint-Esprit comme il me demande de le faire? Voilà d'ailleurs un article intéressant que j'ai trouvé sur leur site francophone:

"Dire de l’Eglise de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours qu’elle est non-chrétienne à quelque public que ce soit, revient à diffuser l’idée fausse qu’il y a autre chose que Jésus-Christ au cœur de la foi mormone. Pour les saints des derniers jours, Jésus-Christ est le Sauveur de toute la terre, le divin Fils de Dieu. Il est le Jésus-Christ du Nouveau Testament, qui a enseigné la foi et l’amour de Dieu et de l’humanité. Jésus-Christ – et non pas Moïse, Paul ou Joseph Smith – est l’objet de la dévotion et de l’adoration des Mormons. Comme le prophète Joseph Smith lui-même l’a enseigné : « Les principes fondamentaux de notre religion... concernant Jésus-Christ sont qu’Il est mort, a été enseveli, qu’Il est ressuscité le troisième jour, qu’Il est monté aux cieux, et toute autre chose concernant notre religion n’en est qu’un appendice. »

Ceci est bien la réalité quotidienne des saints des derniers jours. Jésus-Christ est en permanence le centre et la priorité de la vie des membres pratiquants de notre foi. Chaque fois qu’un Mormon prie Dieu par exemple, il le fait au nom de Jésus-Christ. Le baptême, pratiqué par immersion, conformément au symbolisme de la mort et de la résurrection de Jésus-Christ, marque l’entrée d’une personne dans notre foi. La Sainte-Cène (communément appelée « Communion » dans d’autres traditions chrétiennes) est administrée chaque semaine, au cours du service dominical, aux membres qui ainsi méditent sur la miséricorde du Christ. Lorsque les saints des derniers jours recherchent le pardon, ils le font à travers le sacrifice expiatoire de Jésus-Christ. Ils servent les pauvres et les nécessiteux et donnent de leur temps et de leur argent à de nombreuses œuvres humanitaires de façon à suivre les enseignements de Jésus-Christ.

Des images du Christ décorent nos églises et nos temples. Les membres et les dirigeants de l’Eglise témoignent de la réalité et de la divinité du Christ. Le nom du Christ apparait dans le nom officiel de l’Eglise : « L’Eglise de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours ». Bien que des gens de l’extérieur parlent des saints des derniers jours sous l’appellation de Mormons, les membres eux-mêmes se considèrent comme membres de l’Eglise du Christ.

Dans leur meilleure expression, le comportement, les paroles, les pensées et l’identité des saints des derniers jours reflètent Christ et ses enseignements. Si on demande à un membre ce que signifie son appartenance à l’Eglise, il vous répondra que cela signifie avant tout de croire en Jésus-Christ et de le suivre.

Pour les saints des derniers jours, être chrétien signifie être un disciple de Jésus-Christ, de l’aimer et de l’adorer par-dessus tout. Cela veut dire chérir le Christ et centrer sa vie sur ses enseignements tels qu’on les trouve dans le Nouveau Testament. Cela signifie s’efforcer de vivre le genre de vie commandée par le Christ, l’honorant en paroles et en actes. C’est cela être chrétien, et il n’y a pas de doute que les saints des derniers jours, qui prennent toutes ces choses pour modèle, appartiennent au troupeau du Christ."

Je le répète je ne suis qu'un homme qui ne fait que dire ce qu'il sait être vrai et je peux vous dire que dans leur culte les Saints des derniers Jours n'adore à aucun moment Joseph Smith ni une autre personne si ce n'est Dieu. Leur culte est très centré sur Jésus-Christ.

Puis pour finir "L'Evangile anathème" n'a pas encore eu sa réponse. Leur Evangile n'est pas autres. Il est complété si vous le permettez avec des données qui étaient manquantes ou erronées par les hommes. La Bible fait mention de plusieurs livres dont personnes n'a connaissance ou même de lieues. L'exactitude dans la chrétienté ne vient qu'après avoir eu un témoignage du Saint-Esprit et pas autrement. Galates 1 qui parle de l'Evangile anathème nous dit au verset 11-12: "Je vous déclare frère que l'Evangile qui a ête annoncé par moi n'est pas de l'homme; car je ne l'ai ni reçu ni appris d'un homme,mais par une révélation de Jésus-Christ." La révélation voilà une chose primordiale que bien des gens ont oubliées. Ils ont un prophète vivant... Aujourd'hui bien des cultes tenus sont à l'encontre de tout enseignement de Jésus-Christ bien "qu'appuyer" par la Bible. Donc je voudrai encore savoir qu'elles sont leur enseignement contraire à l'Evangile pure de Jésus-Christ. Non pas des choses trouvées à la va-vite sur internet mais des choses que vous savez être vrai parce que vous l'avez vécu assez longtemps pour savoir que c'est ça.

J'espère que mes propos n'auront blessés personnes mais qu'au contraire on saura s'édifier les uns les autres et sachez que je suis très sincère quand je dis ça.
Je précise encore que Albert n'est pas membre de l'Eglise de Jésus-Christ des Saints des Derniers jours même si mes paroles semble prendre la défense de cette Eglise! Veuillez pardonner mon empressement par la même occasion. Albert est une âme ayant soif de vérité qui vous écrit pour trouver peut-être du repos.
Je m'excuse de la longueur de mes mots et je vous remercie encore de vos réponses et j'attends les vôtres avec impatience.

Albert

ps: Le lien de leur site: http://www.eglisedejesuschrist.fr/actualites/vue-d-un-article/archive/2012/january/article/chretiens-ou-non-chretiens.html

Écrit par : Albert Boukeze | 03/01/2012

Cher Monsieur Albert BOUKEZE,

Ce que vous exposez dans votre avant-dernier paragraphe ne tient pas la route. L’ Évangile "complété" (sic) avec des données qui étaient manquantes ou "erronées" (re-sic) par les hommes, c'est la porte ouverte à n'importe quelle spéculation, affabulation, extrapolation, j'en passe et des meilleures (l'égyptien "réformé" sur des tablettes d'or, etc.). De plus, écarter des études objectivement sérieuses présentes sur Internet (Gérard DAGON = 40 années d'étude sur ce genre de questions) sous prétexte que par ailleurs l'Internet contient n'importe quoi (ce qui est vrai du reste, mais "jeter le bébé avec l'eau du bain" n'est pas sérieux), voilà qui n'est certes pas un argument valable mais un prétexte un peu facile. En effet, les sites que j'indique en lien citent les propres textes de cette organisation (La Perle de Grand Prix, Doctrines et Alliances, Le Livre de Mormon, etc.) et examinent les faits historiques du développement de cette organisation, ainsi que les différents propos de ses dirigeants (Joseph Smith, Brigham Young, Bruce McConkie, etc.).

Par ailleurs, j'ai personnellement connu jadis des personnes ayant fait partie de cette organisation, j'ai aussi lu pas mal de publications en émanant (avec leurs illustrations séduisantes). Un comparatif rigoureux entre cette littérature et les textes de la Bible en fait ressortir les nombreuses contradictions, internes et externes par confrontation. Je parle de ma propre expérience, mais aussi de celle d'autres individus.

Il ne suffit pas d'être respectable aux yeux des autres et de se draper dans un langage teinté d'expressions issues du Nouveau Testament pour que ça prouve que l'organisation dont on est membre enseigne à 100 % une théologie conforme au Nouveau Testament ! Il y a les ajouts, les omissions, les retraits, les extrapolations, les interprétations ouvertement tendancieuses, etc. Et dans cette matière, le mouvement dont vous faites plus ou moins l'apologie n'est pas exempt de ces pratiques, renseignez-vous donc avec impartialité, j'insiste sur ce dernier mot.

Quant au témoignage du Saint-Esprit, l'apôtre Jean dans sa première épître nous a exhorté à éprouver tout esprit, donc attention aux prétextes passe-partout ! Faire preuve de discernement avant tout. Ça rejoint ce que Paul écrit aux Galates sur L’ Évangile revu et corrigé par "révélation" (continue, bien entendu, sinon adieu le recours à "annule et remplace"...).

Tout mensonge vit de la part de vérité qu'il contient : Cela, il ne faut jamais l'oublier. Et ce, quel que soit l'habillage et la présentation. "Plusieurs viendront sous mon nom" a dit le Maître. Il ne suffit pas de dire "Seigneur, Seigneur...". Oui, nous avons été clairement prévenus et mis en garde à ce sujet.

Quand vous lisez : "Il n'y a pas de salut en dehors de l'église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours" (Bruce R. McConkie, Mormon Doctrine, p. 670) ou : "Le Père a un corps de chair et d'os aussi tangibles que ceux de l'homme" (Doctrines of Covenants, 13-22) ou encore : "Dans toutes les congrégations, lorsque j'ai prêché, il a été fait mention de la pluralité des Dieux" (Joseph Smith, History of the church, vol. 16, p. 308, 474) ; on découvre alors que cette organisation est exclusive (ça rejoint la fameuse maxime "hors de l'église - la nôtre évidemment - point de salut"), conçoit Dieu littéralement à l'image de l'homme physique, et pour finir est polythéiste ! Sans compter le reste, passons.

Ceci dit, vos bonnes intentions et votre bonne volonté vous honorent. Ce sera là mon dernier commentaire.

Bonne soirée.

Écrit par : Eric LISBONNE | 04/01/2012

Bonjour,

Merci Eric Lisbonne pour votre réponse. J'apprécie sincèrement vos commentaires.
Je ne tiens pas à vous déranger ni quoi que ce soit d'autres et je comprendrais si vous ne répondiez plus à mes postes, ce serait tout à fait chrétien même de votre part.
Je pars d'un principe simple que je voudrai développer pour que toutes personnes qui me lisent, puissent comprendre mon point de vue.
Ici sur cette terre, il ne peut y avoir plusieurs vérités. La vérité est une chose universelle. Dieu est Vérité. Maintenant nous voyons dans notre monde qu'il y a plusieurs églises et mouvements qui sont tous basés sur un point commun: La Bible. Et il y a aussi autant de bible que de mouvement différent les uns des autres. Jusqu'ici je ne pense pas avoir dis de bêtises mais si c'est le cas la correction est la bienvenue.
Comment donc avec un point de repère commun on peut donc avoir plusieurs mouvement différent les uns des autres? Je ne crois pas que tous aient raison. Le Livre de Mormon donne un 2ème repère intéressant... Et la possibilité que Dieu ait parlé à un autre peuple et tout à fait raisonnable, Dieu aime tout ces enfants je crois bien.
Jésus a enseigné à la femme samaritaine dans Jean 4 que les Samaritains " adorez ce vous ne connaissez pas;" et que les Juifs "nous, nous adorons ce que nous connaissons, car le salut vient des juifs". Je pense et je sais même que dans cette enseignement Jésus dit clairement que le salut à cette époque ne venait que par le respect "stricte" de la loi de Moïse et tout ce qui s'y rapportait. Dieu n'étant pas un Dieu changeant ne peut pas se dire "bon il ne m'adore pas tous de la même manière mais bon je vais quand même tous leur accorder le Salut". Bon d'ailleurs le salut est aussi une chose à définir à l'avenir car le salut selon les catholique, les baptistes, les musulmans ou les mormons n'est pas la même chose. Mais tout ça pour dire que à notre époque comme à l'époque de Jésus il doit bien y avoir un culte qui nous rapproche du Salut plus que n'importe quel autre. Dire le contraire ce serait avouer certes que Dieu est miséricorde, mais aussi accepter le fait qu'il n'est pas Justice hors il est Justice tout autant que Miséricorde.

Pour ma part je me suis renseigné impartialement et j'ai lu le livre de Mormon plusieurs fois et je le répète encore, je ne vois pas l'évangile contraire aux enseignements de la bible ou anathème. Ce que je leur reprocherai c'est peut-être un zèle excessif à vouloir convaincre tout le monde à adhérer à leur enseignement du jour au lendemain. Et puis même ça, je peux le trouver normal lorsque l'on sent que l'on a la vérité nous devons la partager sans repos tout comme Paul. Mais force est de constater au vu de tout leur enseignements qu'ils sont bien proches de la vérité tant recherché...
Je ne fais et ne ferai pas la bêtise " d'ajouter foi à tout esprit; mais éprouvez les esprits, pour savoir s'ils sont de Dieu car plusieurs faux prophètes sont venus dans le monde" 1 Jean 4:1 (voir aussi verset 2 à 6) tout aussi intéressant.
Et puis pour ne pas ternir leur réputation et éviter des paroles pernicieuses, il y a leur fameux 11ème article de foi que j'aime bien: " Nous affirmons avoir le droit d'adorer le Dieu tout-Puissant selon les aspirations de notre conscience et reconnaissons le même droit à tous les hommes: qu'ils adorent comme ils veulent, où ils veulent ou ce qu'ils veulent." Faisons donc comme Gamaliel dans Actes 5: 38-39: " Et maintenant je vous le dis ne vous occupez plus de ces hommes, et laissez-les aller. Si cette entreprise ou cette oeuvre vient des hommes, elle se détruira; mais si elles vient de Dieu, vous ne pourrez la détruire. Ne courez pas le risque d'avoir combattu contre Dieu." Bien que dit ironiquement cette phrase à tout de vraie! Aujourd'hui ils sont 14 millions à travers le monde et ils ne font que grandir chaque jour un peu plus quand la plupart des autres religions, en France notamment, ne font que de perdre leur fidèles...

Je ne ferai pas un aussi long discours que la dernière fois mais il faudrait juste donc m'indiquer vers où aller pour obtenir ce salut si recherché? Des conseils seraient les bienvenues! Rester à la maison et prier et vivre une vie juste, je sais que ça ne m'apportera pas le Salut car Dieu est Justice.

Je vous remercie encore!

Albert

Écrit par : Albert Boukeze | 05/01/2012

Réponse à Albert BOUKEZE / 05.01.2012 :

Cher Monsieur, je me contenterai de vous indiquer le site Internet biblique suivant :

http://www.irr.org/mit/is-mormonism-christian-french.html

Qui a l'avantage d'être multilingue et dont la majeure partie des articles sont accessibles en anglais principalement. La documentation est sérieuse et approfondie. Si vous prenez le temps et le soin de bien lire ce qui vous est expliqué là, vous comprendrez alors ce que l'apôtre Paul expliquait aux chrétiens de Galatie. Du moins, je vous le souhaite. A vous de voir.

Je n'ai pas de conseil particulier à vous donner, c'est à VOUS de voir, j'insiste. Personnellement, je suis certain depuis bien longtemps que le salut authentique se trouve uniquement dans la personne de Jésus-Christ, pas dans une organisation ni dans une dénomination quelconque, quel que soit le nom que l'on puisse lui donner. Dans l’Évangile de Christ, la vérité ne réside pas dans une opinion ou une façon de voir, le salut ne s'obtient pas par de bonnes œuvres ou la fréquentation d'une structure quelconque, fût-elle dénommée "chrétienne" ou prétendue telle. Car les mots et les bonnes intentions, ainsi que les apparences, n'est-ce pas... Quant aux mouvements et à leurs auto-justifications...

"Moi, je rends témoignage à quiconque entend les paroles de la prophétie de ce livre, que si quelqu’un ajoute à ces choses, Dieu lui ajoutera les plaies écrites dans ce livre..."
(Apocalypse 22. 18) : le verbe ajouter est pourtant clair.

"Bien-aimés, quand j’usais de toute diligence* pour vous écrire de notre commun salut, je me suis trouvé dans la nécessité de vous écrire afin de vous exhorter à combattre pour la foi qui a été une fois enseignée aux saints..." (Jude 3) : ici, dans le texte grec original, l'expression "une fois" signifie bien "une fois pour toutes", c'est clair. Et le mot diligence en dit long, c'est le contraire du fait de considérer quelque chose à la légère ou comme de peu d'importance.

Jésus lui dit : Moi, je suis le chemin, et la vérité, et la vie ; nul ne vient au Père que par moi. (Jean 14. 6) : Moi, dit-il, pas par une organisation humaine quelconque, qui prétendrait détenir le monopole de la vérité !

"Et la Parole devint chair, et habita* au milieu de nous (et nous vîmes sa gloire, une gloire comme d’un fils unique de la part du Père) pleine** de grâce et de vérité..." (Jean 1. 14) : et non pas le contraire, comme les Mormons l'enseignent dans leurs écrits (l'homme qui devint Dieu).

"Mais quand nous-mêmes, ou quand un ange venu du ciel vous évangéliserait outre ce que nous vous avons évangélisé, qu’il soit anathème." (Galates 1. 8) : question, y aurait-il une exception pour le dénommé Moroni ? Outre, c'est pourtant bien explicite.

"Car de tels hommes sont de faux apôtres, des ouvriers trompeurs, se transformant en apôtres de Christ ; et ce n’est pas étonnant, car Satan lui-même se transforme en ange de lumière : ce n’est donc pas chose étrange si ses ministres aussi se transforment en ministres de justice, desquels la fin sera selon leurs œuvres." (2 Corinthiens 11. 13-15) : nous avons donc été clairement prévenus, et pas qu'un peu !

"Si quelqu’un vient à vous et n’apporte pas cette doctrine, ne le recevez pas dans votre maison et ne le saluez pas, car celui qui le salue participe à ses mauvaises œuvres. (2 Jean 10, 11) : on est loin ici du mielleux "tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil" tant en vogue actuellement...

Et tant d'autres textes bibliques.... Si maintenant vous ne voyez pas le rapport avec ce que Paul écrit aux Galates...

"Qui a des oreilles pour entendre, qu’il entende." (Matthieu 11. 9).

Cherchez et vous trouverez. Frappez et il vous sera ouvert. C'est simple et ce n'est pas une question d'adhésion à un mouvement ou à une idéologie humaine.

Bonne soirée.

Écrit par : Eric LISBONNE | 21/02/2012

Un séjour long en France, pour un candidat américain, c'est pas le top pour les électeurs ricains. Alors en plus un séjour missionnaire MORMON...

Écrit par : Cédric | 29/03/2012

Les commentaires sont fermés.