Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/11/2011

Le Collège Cévenol dans la tourmente

collège cévenol,protestantisme,hsp,france,fait divers,cévennes,romain blachier,rue 89,andré trocmé,edouard theis,toléranceUn tragique fait divers, cette semaine, a focalisé l'attention sur deux élèves d'une institution scolaire particulière, le Collège Cévenol, mis en cause par la maman d'Agnès, collégienne violée et assassinée.... par un autre élève de l'établissement (récidiviste).

Sans se prononcer sur l'affaire en cours, l'historien du protestantisme ne saurait que rappeler que le collège cévenol est une institution éducative protestante prestigieuse du Chambon-sur-Lignon, fière de ses valeurs humanistes ("humanisme et tolérance", p.3, deux valeurs fondatrices, cf. sa brochure, téléchargeable ici).


 On trouvera ici (sur le site du collège) quelques éléments sur l'arrière-plan historique de cette institution protestante française novatrice pour l'époque, fondée en 1938 par les pasteurs André Trocmé et Edouard Theis en des terres cévenoles restées célèbres pour le rôle joué en faveur de la protection des Juifs, durant la Seconde Guerre Mondiale.

collège cévenol,protestantisme,hsp,france,fait divers,cévennes,romain blachier,rue 89,andré trocmé,edouard theis,tolérance

 

Pour les évolutions récentes (notamment suite au virage pédagogique de 1971, diversement apprécié), on trouvera un témoignage intéressant, précis et... un peu iconoclaste (ce qui est très protestant) de Romain Blachier, ancien élève du collège, sur Rue 89 ou sur son blog.

Commentaires

Cité par Sébastien Fath c'est dommage que cela arrive pour une circonstance si tragique mais c'est un honneur.

Écrit par : romain blachier | 21/11/2011

Bonjour Sébastien Fath.
Votre lien vers le blog ne fonctionne pas. J'en ai récupéré un autre sur le site de Rue89 : http://www.romainblachier.fr/2011/11/laffaire-de-la-coll%C3%A9gienne-disparue-et-donc-le-corps-a-%C3%A9t%C3%A9-retrouv%C3%A9-br%C3%BBl%C3%A9-me-touche-dabord-bien-s%C3%BBr-comme-%C3%AAtre-r%C3%A9vo.html

Écrit par : Patrick B | 21/11/2011

A en croire ce blogueur, l'établissement semble être tombé dans une déliquescence certaine. Mais avant de tirer des conclusions, la confrontation d'avis de différentes personnes serait utile.
M. Fath, serait-il possible d'avoir un jour un billet d'historien-sociologue de votre part sur cet école ?

Écrit par : Patrick B | 22/11/2011

J'y ai été scolarisé 2 ans (1ére et terminale littéraires) et je peux témoigner que, n'étant pas protestant (mon patronyme ne le révéle que trop bien) j'étais subtilement considéré comme éléve de 2éme catégorie. Eh oui, et j'en suis désolé, celà ne m'a pas empeché de réussir le bac L ceci dit!

Écrit par : herr von...vonhaffner | 16/01/2012

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.