24/01/2012

Evangéliques France: moins protestants que d'autres? (minividéo n°9)

france,protestantisme,églises protestantes,laïcité,la nouvelle france protestante,jean-paul willaime,sébastien fath,claude dargent,denis lacorne,bible,lecture de la bible,évangéliques,évangélique,luthériens,réformés,église protestante unie,labor et fidesNeuvième d'une série de 12 mini films, cette vidéo propose de revisiter une nouvelle idée reçue, celle d'un protestantisme de France dont la composante évangélique serait considérée comme "moins" protestante.


Dans cette réflexion, on s'appuie sur les données IFOP 2010 sur la lecture de la Bible, traitées dans le livre collectif La nouvelle France protestante, fruit du travail de 22 contributeurs (2011).


Evangéliques de France: des chrétiens moins protestants que les autres?

Commentaires

Je connais aussi un autre sondage qui va dans le même sens.

À la question "Combien de portes ouvertes avez-vous enfoncées cette semaine", 15,3% des protestants répondent "Entre 100 et 1000", 36,789% "Entre 10 et 100", 0,02% "Moins de 10", 28,12 "Ne sait pas", taandis que 33,4% des évangéliques ont enfoncés "Entre 100 et 1000" portes ouvertes, 38,32 Entre 10 et 100, 0,00004% Moins de 10, et 26,87 "Ne sait pas".

Écrit par : ista | 24/01/2012

Mwouais...

Je ne donne pas complètement tort au sondage que vous mentionnez...

Histoire de dire que les sondages, hein...

J'ai moi-même longtemps refusé d'utiliser les données de sondage, car je m'en méfiais beaucoup et ma méthodologie est celle de l'historien avant tout (et l'historien établit les faits sur des bases bien plus larges que les seuls sondages).

Mais comme variable parmi d'autres, les sondages sont néanmoins utiles, même s'ils paraissent enfoncer des portes ouvertes. Ils complètent bien les observations de terrain et les monographies, lesquelles rejoignent les données mentionnées dans cette vidéo, à savoir qu'en matière de piété quotidienne (lecture de la Bible en particulier), les évangéliques cultivent un habitus protestant très typé, à l'inverse de beaucoup de réformés et luthériens qui n'ont pas ou plus de rapport de familiarité avec le texte biblique lui-même.

Écrit par : SF | 24/01/2012

Si seulement les sondages étaient utilisés comme variable parmi d'autres, je comprendrais peut être, je ne demande qu'à voir.

Pour les évangéliques qui seraient moins protestants, je trouve que cette question appartient au passé : le président de la Fédération Protestante de France est un évangélique que je sache me semble-t-il, donc les protestants ne les considèrent pas si mal que ça.

D'où le fait que il me semble que c'est plutôt une porte ouverte que vous enfoncez là, mais remarquez que j'y ai mis les formes pour le dire :-)

Cordialement.

Écrit par : ista | 24/01/2012

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.