18/03/2012

Etats-Unis: 5% des migrants seraient musulmans

On a vu (cf. note précédente) que la France constitue le grand pays européen qui comporte la plus forte proportion de migrants musulmans. Qu'en est-il des Etats-Unis?

Dans cette dernière note consacrée aux résultats de l'enquête "Faith on the Move", du Pew Forum, on observera que la proportion de migrants musulmans y est très faible.


A l'inverse, la proportion des chrétiens y est très élevée: 74% (voir carte ci-dessous).

immigraiton,migrants,religion des migrants,états-unis,pew forum,globalisation,islam,christianisme

74% de migrants chrétiens, 5% de migrants musulmans (Etats-Unis)

Ces données sont utiles à conserver à l'esprit, et pourraient être rappelées à nos amis américains, parfois tentés par des raccourcis un peu rapides sur la xénophobie des Français, ou "Nicolas Le Pen" (cf. le Wall Street Journal du 13 mars 2012). Il est vrai que le président Sarkozy, en pleine campagne électorale en vue des présidentielles 2012 en France, s'est récemment risqué à un exercice rhétorique un peu hasardeux, faisant croire à certains qu'il partageait les idées de Marine Le Pen sur l'immigration (ce qui n'est absolument pas le cas). Que certains aspects de la politique migratoire française soient critiquables, c'est certain, tout comme l'on peut toussoter devant certains raccourcis électoralistes.

Mais nos donneurs de leçon nord-américains (qui avaient, à l'époque, comparé la loi "anti-burqa" à une loi talibane) se rendent-ils compte que le profil culturel et religieux de "leurs" migrants diffère largement de celui des migrants arrivés en France?

En un mot, d'un côté, on se trouve face à une immigration latino et chrétienne (culturellement et religieusement assez proche du profil états-unien moyen). Quant aux musulmans, ils sont peu nombreux, et d'un profil socioculturel favorisé.

De l'autre, on se trouve face à une immigration sub-méditerranéenne en majorité musulmane, culturellement et religieusement assez différente du profil français habituel -plutôt catholique-. L'arrière-plan socioéconomique de ces migrants est par ailleurs beaucoup moins favorisé, en moyenne, que celui des migrants musulmans aux Etats-Unis.

immigration,migrants,religion des migrants,états-unis,pew forum,globalisation,islam,christianismeCe différentiel se traduit évidemment par de très jolies synthèses nouvelles (cf. la popularité de la talentueuse Amel Bent par exemple), mais aussi des tensions sociales, des défis interculturels, dans nos "banlieues" notamment, qui ne sont pas simples, et suscitent bien des dérapages, tantôt vers l'extrême droite, tantôt vers le clientélisme.

Nos amis américains seraient bien inspirés de regarder ces données avant de céder au sarcasme facile. Gageons que les journalistes du Wall Street Journal rédigeraient un peu autrement leurs éditos si l'immigration, aux Etats-Unis, comptait 47% de musulmans (socialement défavorisés) au lieu de 5% (socialement favorisés)...

Commentaires

Bonjour,

La pratique des statistiques vous égare, je le rererépète.

D'où sortez-vous que les américains auraient une opinion sur l'immigration vers la France ?? Les français se préoccupent-ils de l'immigration au Lichtenstein ?... De toutes façons, il ne se préoccupent même pas des éventuels problèmes d'immigration en Chine... S'il apparait que les américains se préocupent vraiment de l'immigration en France, cela prouverait qu'ils sont plus intelligents que nous, quand bien même ils commettraient des erreurs.

Ensuite, l'immigration en France, et particulièrement des musulmans "sub-méditéranéens" (je parle la langue du CNRS, vous voyez) (il n'y a pas que télérama qui ait un jargon bidon), est un faux problème complet : en effet, AUCUN des "sub-méditéranéens à majorité musulmane" que les "néo-cromagnons à majorité catholique" voient n'est un immigré. Ce sont TOUS des gens nés en France. Et même ils vivent dans leur région depuis plus longtemps que les néo-cromagnoniens eux mêmes.

Les néo-cromagnons à majorité catholique croient que tous les sub-méditéranéens sont des immigrés, en général : pour eux un sub-méditéranéen est toujours un immigré, et c'est toujours un musulman. Ils ne se rendent pas compte que 100% de ceux qu'ils voient sont nés en France.

Par contre, il existe une sorte de panne sociale en France, qui touche plutot les sub-méditéranéens, pour des problèmes de racisme. L'immigration est la plupart du temps un mot pour éviter de parler de "racisme". Et il y a plein d'autres problèmes, mais on n'a pas le temps d'en parler, tant l'on parle de l'immigration. (la mafia, par exemple). (ah, et puis l'emploi, bien sûr).

Depuis plus récemment, la panne sociale touche aussi les néo-cromagnognais, peut être cela va-t-il arranger les choses. Espérons.

100% de cordialement.

Écrit par : ista | 18/03/2012

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.