Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/09/2012

Mariage homosexuel: prise de position évangélique par le CNEF

cnef,évangéliques,protestantisme,france,paul ohlott,daniel rivaud,homosexualité,homoparentalité,sexualitéPrincipale plate-forme représentative, et de loin, du protestantisme évangélique français, le CNEF (Conseil National des Evangéliques de France) a publié hier un communiqué de presse au sujet du débat sur le mariage homosexuel et l'adoption d'enfants par des couples homosexuels.

Dans un contexte de débats passionnels, dont le portail Blogdei s'est notamment fait l'écho au sujet d'une controverse entre deux personnalités évangéliques, Paul Ohlott et Daniel Rivaud, le CNEF formule une position partagée par beaucoup d'évangéliques.

Elle affirme vouloir concilier "accueil de tous" et refus d'une indifférenciation des formes de conjugalité. Ce texte est téléchargeable ici, sur le site du CNEF.

Commentaires

Merci Sébastien pour la diffusion de ce texte important qui démontre à quel point le rôle représentatif du CNEF est important.
Sais-tu à qui ce texte à-t-il été diffusé (médias, journaux nationaux, ministères, ...) ?
Fratermicalement
JC

Écrit par : Jean-Claude Cortès | 14/09/2012

C'est un très bon texte.
Mais il est malheureux de constater qu'à chaque fois il faille se justifier : doit-on toujours se sentir obligé de préciser que "les Églises et associations ... condamnent toute haine et toute injustice envers les personnes homosexuelles" ? Pareil pour l'islam ou d'autres domaines qui posent problème ! A croire que les chrétiens vivent toujours sur la défensive et ont toujours besoin de se justifier. Et en général, cela ne sert à rien car le chrétien est de toute façon perçu comme homophobe (et d'autres phobes). Il suffit de voir les réactions des indignators professionnels contre l'évêque qui a ces jours-ci fait une déclaration sur le sujet.

Écrit par : Patrick B | 15/09/2012

@ patrick b


" Mariage gay: l'archevêque de Lyon, le cardinal Barbarin, établit un lien avec l'inceste et la polygamie"

http://www.huffingtonpost.fr/2012/09/14/mariage-gay-archeveque-de-lyon-barbarin-inceste-polygamie_n_1884034.html?utm_hp_ref=france

Cher Patrick b auriez-vous l’amabilité de me rappeler une ou deux choses concernant la chrétienté. Car voyez vous, Cher Patrick, quand j'arrive chez moi, tard le soir, après le travail, et que je ne trouve pas les clefs de la maison, je ne me pose pas la question : "et Dieu dans cela ?" mais "p...! Qu'est ce que j'ai fais de mes clefs ? ". Ceci précisé, voici ma question : Adam et Eve ne seraient ils pas les premiers humains sur terre si j'en crois la doctrine chrétienne ? Comment leurs enfants ont ils fait pour se multiplier et croitre sans pratiquer l’inceste ?

Aussi, quand un archevêque parle d'inceste en ce qui concerne les personnes de même sexe, j'ai tendance de lui conseiller de relire la parabole de la paille et de la poutre d'un jeune auteur décédé trop tôt, un certain JC...

Écrit par : david weber | 22/09/2012

Bonsoir, Monsieur David WEBER,

Si l'on part du principe, intrinsèque au récit (et qu'on estime cela véridique ou pas est un autre débat), que nos premiers parents avaient été créés parfaits, donc logiquement sans aucun défaut originel (y compris dans le code génétique, non ?), on s'aperçoit alors qu'il est purement aléatoire de calquer une telle notion sur une situation de départ qui a dégénéré (c'est le cas de le dire) progressivement et dont nous ne pouvons désormais avoir aucune perception authentique par nous-mêmes, sinon imaginée.

La raison qui veut que l'inceste aboutisse souvent à des anomalies génétiques chez les enfants est que quand deux personnes génétiquement semblables (par exemple un frère et une sœur) ont des enfants, des défauts génétiques risquent beaucoup plus probablement de résulter parce que les deux parents avaient les mêmes défauts eux-mêmes.

Donc, les conjectures dans un tel domaine...

Par ailleurs, le Christ, Jésus de Nazareth, n'a jamais été un auteur, vu qu'il n'a rien écrit lui-même, en tous cas à ma connaissance... Et pourtant, que de livres écrits sur celui qui n'a rien écrit...

Enfin, à propos de paille et de poutre (encore une histoire de charpentier me direz-vous), attention ici aussi à l'orthographe (voir ailleurs les commentaires sur l'article concernant Tareq Oubrou) : "Qu'est-ce que j'ai FAIS de mes clefs ?" (Je cite). Participe passé du verbe faire : FAIT. Simple question de coup d’œil, me disait un lynx de mes amis...

Mais vous êtes pardonné, l'erreur est humaine. Et comme me disait mon défunt grand-père, ça n'arrive qu'aux vivants.

Écrit par : Eric LISBONNE | 25/09/2012

Cher Eric,


"Par ailleurs, le Christ, Jésus de Nazareth, n'a jamais été un auteur, vu qu'il n'a rien écrit lui-même, en tous cas à ma connaissance... Et pourtant, que de livres écrits sur celui qui n'a rien écrit...", assurez vous. Sur ce point, je suis d'accord avec vous . Mais comme la certitude d’être nul me met à l’abri des affres du doute de soi, j'avoue que je n'ai pu résister à plaisanter sur un certain JC, des fois que quelqu’un ne connaitrait pas sur ce cite... Plaisanterie non comprise, si j'en crois votre réaction. Je garde cependant à l’esprit ce que disait mon grand père, puisque vous me faites l'honneur de citer le votre, au sujet de l’humour : " une plaisanterie au second degré est le signe qu’elle n’a pas fonctionné au premier ".

Par contre, "les conjonctures", comme vous les nommez si complaisamment, restent valables. Je trouve pour le moins amusant qu'un responsable d'une religion ose comparer l'homosexualité à l'inceste alors que, selon sa religion, elle est à l’origine de l’humanité. Là, dans ce dernier cas, cela n'a pas l'air de gêner ce saint homme. Comme disait mon grand père (vous n’avez pas fini d’en entendre parler) : "les gens qui mettent le feu aux poudres sont souvent assez stupides pour s'étonner de l'explosion"…

Écrit par : david weber | 25/09/2012

Mon cher David,

Eh oui, en matière d'opinion comme parfois d'humour, et vu la conjecture actuelle, chacun voit midi à sa porte, avec ou sans clef en glaise, d'ailleurs ; c'est là aussi une question de degré, comme sur un cadran solaire.

Et peut-être y en aura-t-il beaucoup aussi qui ne sauront quelle altitude prendre, de pleur de déplaire à la plèbe, et préféreront prendre la poudre d'escampette.

Et question poudre, justement, nous allons donc condamner le saint homme à être fusiyé dans un pré, là, tous les matins à l'aube pendant un mois, histoire de lui apprendre à ne plus s'étonner des explosions... Degré ou de force.

Écrit par : Eric LISBONNE | 25/09/2012

Mon cher Eric,

Dans le domaine de l'orthographe, vous êtes raisonnable mais... sans excès.

LOL !

Écrit par : david weber | 27/09/2012

Bonjour,

Ce qui m'étonne en ce texte est l'absence de référence biblique. La Bible n'est citée que pour rappel d'ensemble, et non comme référence précise. Les références précises utilisées sont des notions comme "le bien commun", "donnée anthropologique et sociologique fondamentale", etc dans le genre.

Même la notion de fécondité "don de Dieu" n'est appuyée d'aucune référence biblique.

Encore plus fort, c'est pareil avec les amis d'actu-chrétienne, qui habituellement n'en ratent pas une pour "dénoncer" le CNEF ! Ils parlent, eux, de "dénaturation". Chez eux aussi, absence de citation biblique dans le débat vers l'extérieur, sur le sujet de l'homosexualité.

Les références bibliques restent présentes dans les débats internes aux évangéliques, par contre ils ne les utilisent plus dans les débats externes, quand il s'agit d'homosexualité.

C'est un trait, semble-t-il, commun à tous les évangéliques ; et même ils se distinguent en cela de la FPF, qui fait référence directe à la Bible dans sa communication externe contre le mariage gay (enfin... je veux dire... sa contribution généreuse au débat) (et même si certains commentateurs ne sont pas d'accord avec ces références).

Pourquoi ? Quelqu'un connait comment les évangéliques fabriquent et débattent ces textes de communication externe ?

Ils auraient peur de parler de la Bible en public ? Ça serait vraiment étonnant, cela ne leur ressemble pas !

Calcul de communication externe ? Bizarre aussi.

La "donnée anthropologique et sociologique fondamentale" serait vraiment, pour eux, fondamentale, je veux dire aussi forte que la Bible ??? Ils deviendraient roussauïstes ???

Quelqu'un a-t-il une explication, ou une autre idée sur le sujet ?

Merci.

Écrit par : ista | 18/10/2012

Je ferai quant à moi la même observation qu'ista, et j'ai aussi une interrogation quant au fait que le communiqué de presse du CNEF daté du 13 septembre 2012 sur cette question est totalement exempt de référence biblique précise et circonstanciée, alors que celui de la FPF du 13 octobre 2012 (sur lequel j'ai émis des réserves par ailleurs quant à la clarté du positionnement) a au moins le mérite de citer le livre du Lévitique, l'épître aux Romains et de faire allusion aux Évangiles. Et dans le communiqué du CNEF daté du 11 octobre 2012, on remet le couvert, c'est la même chose, malgré le fait qu'il est fait mention au 2e paragraphe "d'éthique biblique" en général et de "façon argumentée", cette dernière expression se référant au précédent communiqué du 13 septembre 2012. Sans plus. C'est un peu court, jeune homme. Et en termes "d'image", pour des "évangéliques" férus d’Écriture... Qui semblent bien timorés et bizarrement précautionneux dans ce genre de circonstances...

Pour actu-chretienne, c'est un peu la même façon, c'est vrai, et personnellement je trouve ça assez regrettable aussi. Volonté de paraître "sérieux", "responsables", "respectables" ?

Ceci dit, quant à dire que "c'est un trait commun à tous les évangéliques", je suis dans mes commentaires sur ce blog l'exemple même (à titre individuel bien sûr, et je ne suis sûrement pas le seul, fort heureusement) démentant cette affirmation, puisque on m'a même fait remarquer que je citais trop et tous azimuts ! Oui, le juste milieu n'est pas facile à trouver, et, comme disait un certain, on ne peut pas plaire à tout le monde. J'ajouterais : et à toutes les occasions.

Je suis très attaché de mon point de vue à la clarté, donc à la transparence. Il est vrai que je ne suis qu'un particulier, comme ista et d'autres, et rien de plus. Je n'ai donc pas de statut "officiel" représentatif d'une instance quelconque. De plus, je suis prudent avec les organisations, les étiquettes diverses et variées, et j'ai une tendance naturelle (et par expérience) à m'en méfier quelque peu.

Bien vu, ista, et merci pour vos remarques tout à fait fondées !

Écrit par : Eric Lisbonne | 18/10/2012

Très cher et très agréable M. Lisbonne

Merci pour ces compliments, malheureusement inhabituels :-)

Juste pour préciser :

- il est vrai que je n'avais pas pensé aux particuliers quand je parlais de "trait commun aux évangéliques" ; il me semblait que CNEF+actu-chrétienne c'était déjà bien ; pour les particuliers, qui forment bien sûr une grosse partie, je ne sais pas, c'est vrai.

- il s'agit bien d'une observation, non d'une dénonciation. Si je dénonce quelque chose ici, c'est le monde évangélique dans son ensemble ; une fois que c'est fait, je l'observe :-) (et j'admets qu'il y a certaines choses intéressantes).


Sur ce coup j'aurais une forte envie de dire : "Vous voyez bien que la Bible n'est pas votre seule Parole". (ce qui serait une bonne chose, de mon opinion). "Assumez le et dites le, au lieu de le cacher".

Également je soupçonne que c'est l'idée du péché originel qui fonctionne mal avec le mariage, mariage qui replace avant ce péché originel, et donc que le péché originel ne serait plus si originel que ça... ce qui gènerait les évangéliques.

Mais tout ça est supposition ; il faut savoir comment et pourquoi les instances représentatives ont, dans leur majorité, et probablement sans se concerter, décidé de ne pas citer la biible sur ce sujet, en cette occasion, dans leur communication externe.

Une thèse pour les étudiiants de M. Fath, peut être ?

Écrit par : ista | 19/10/2012

Bonsoir
pouvez vous me dire s'il y aura ds manifestations organisees contre le mariage ds homosexuls dans la region de Montbeliard / Belfort ou alentours. Merci de me tenir au courant vu toutes les eglises qui il ya
cordiales salutations.

Écrit par : clergeot | 30/11/2012

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.