17/06/2014

Reconversion d'un temple réformé à Montpellier: un débat révélateur

1006076_obj6236564-1_667x333.jpgLe protestantisme montpellierain est actuellement au coeur d'un débat qui soulève plusieurs sujets d'intérêt du point de vue de l'histoire et la sociologie.

Le débat, dernièrement repercuté par le journal Le Midi Libre, porte autour d'un projet de reconversion du temple de la rue Brueys. Il s'agit d'un temple réformé, assimilable à l'identité écclésiale de l'actuelle EPUF (Église Protestante Unie de France).


Le projet de transformation en pôle culturel et social est soutenu par la Fondation du Protestantisme, mais ne semble pas faire l'unanimité chez les riverains, y compris parmi les fidèles et habitués de ce lieu de culte, dont beaucoup sont attachés à un projet alternatif (lien) qui préserverait davantage la vocation cultuelle du lieu.

9782830907988FS-1.gif1/ Ce débat soulève naturellement la question du patrimoine cultuel protestant et de ses temples (cf. le beau livre-synthèse de Bernard Reymond, un classique à lire et relire).

Comment s'adapter un une géographie fluctuante de la pratique, et valoriser au mieux l'héritage bâti?

 

2/ Ce débat interroge aussi, en second lieu, l'identité ecclésiologique de la nouvelle EPUF (Eglise Protestante Unie de France):

Héritière principale de l'identité huguenote, conserve-t-elle une culture d'écoute attentive de l'assemblée locale (tendance congrégationaliste à l'origine très affirmée au  sein DES Églises réformées, et ce jusqu'au XIXe siècle au moins), où accentue-telle l'évolution vers une institution centrale unique, illustrée par le choix du label (au singulier) d'Eglise Protestante Unie de France

Commentaires

Je découvre votre article dans le journal La Crroix, bien sur je suis riveraine du Temple et paroissinne a St Roch comme Catholique pratiquant, mais ai eu l'occasion d'aller souvent au Temple.....
Bien sur comme tous les habitants du quartier, nous avons l'impression d'avoir changer de pays dans le BD Gambetta....... Je reste tournée vers le pauvre, mais n'accepte plus , de voir notre religion Chretienne dis^paraitre, et meme d'etre attaquée......Que ce temple reste dans l'état ou il est et qu'il soit transformé en lieu cultuel....... le quartier protestant ne peut accepter cette reconvertion, ou alors effaçons complètement le Christianisme de France........... et pourquoi ne pas transformer notre église ST ROCH en mosquée sous pretexte, qu'il y a moins de pratiquants.... pourquoi moins de pratiquants??????? interrogeons nous!!!!!!!
Prions , prions pour que notre France Judéo Chretienne le reste.
A.Daniaud

Écrit par : Daniaud | 23/06/2014

Je ne sais que penser.
Je n'habite pas Montpellier mais je connais le temple de la rue Brueys. Chaque fois que j'y suis allée, il était raisonnablement plein, donc je suis un peu étonnée qu'on le transforme.
D'un autre côté, cela n'a pas toujours été un temple et le bâtiment n'est pas très intéressant en soi, même s'il s'insère bien dans le bâti.
Mais, le projet envisagé est-il bien opportun ? Ne pourrait-il pas être fait à moindre frais ailleurs ?
Compte-tenu de l'excellence des transports urbains montpelliérains, je ne vois pas bien l'intérêt de densifier un quartier déjà dense.

Écrit par : Sylvie Hamzaoui Zuber | 24/06/2014

Bonjour,

Le projet de transformer le "temple" de la rue Brueys en centre culturel témoigne d'un manque de foi ; la vocation de ce lieu est d'annoncer l'Evangile.
J'ai avec ma famille fréquenté ce temple, l'été, lorsque nous passions nos vacances près de Montpellier et il était plein le mois d'août.
A l'origine il fut construit pour être la chapelle des orthodoxes, c'est à dire du courant évangélique, face aux libéraux du temple la rue Maguelone.
Pourquoi ne pas discuter avec les églises évangéliques de Montpelleier et réfléchir à un projet commun, qui puisse concilier l''annonce de la parole, le culte et des activités d'ordre culturel ?

Il est temps que les protestants français arrêtent de brader leurs églises.
On supprime les cultes à l'Ascension, pendant l'été, dans de nombreuses paroisses, au prétexte qu'il y a une assistance réduite.
Le Christ a dit " Là où deux ou trois sont réunis en mon nom, Je suis présent au milieu d'eux".

Il y a quelques années, il fut envisagé de fermer le Grand Temple de Lyon, quai Augagneur ; aujourd'hui il est une paroisse vivante.

Soyons ambitieux, voyons grand, sortons de cettle logique de petitesse médiocre, ayons foi.

Fraternelles salutations d'un croyant,

Thierry Rousset

75016 Paris

Écrit par : Thierry Rousset | 28/06/2014

"la vocation de ce lieu est d'annoncer l'Evangile" écrit M Rousset. Ca tombe bien ! C'est exactement ce à quoi ce lieu sera dédié. Alors pas d'affolement !
La communauté protestante de Montpellier Agglomération annonce la Parole dans tous ses lieux en centre ville comme dans l'agglomération.
Il semble que certaines informations vous fassent défaut, M Fath. Je pense que vous devriez interroger d'autres sources que le Midi Libre. J'ignorais que ce journal était compétant pour informer les chercheurs sur la vie de l'Eglise protestante unie de Montpellier.
Bien à vous.
A. Melero

Écrit par : Melero | 01/07/2014

Le temple de la Rue Maguelone est assez grand pour accueillir tous les paroissiens du centre ville.

On réaffecte donc celui de Brueys tout proche à d'autres missions, quoi d'anormal à celà ? Comme souvent chez nous, un petit groupe de tendance évangélique fait sécession.
Grand bien lui fasse ! Quant aux riverains qui ne veulent pas d'un bâtiment aussi haut que les leurs, c'est classique. Tous ces gens perdront leurs procès et nous irons de l'avant.

Bien sûr il est toujours difficile de voir supprimé le temple où l'on a tant de souvenirs. Pour ma part je préférais celui là à celui de la rue Maguelone ne serait-ce que pour l'acoustique et sa localisation dans un quartier populaire. Mais je conviens qu'il est trop petit pour accueillir les cultes rassemblant les quatre secteurs et notre communauté a fait des choix votés en AG, n'en déplaise à vos commentateurs qui n'en font pas partie.

Écrit par : Daniel Alexandre | 14/07/2014

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.