Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/01/2018

Le pape au Chili: entre scandale pédophile et concurrence évangélique

Capture d’écran 2018-01-17 à 09.05.17.pngAu Chili, les scandales pédophiles dans l'église catholique ont une ampleur particulière, pour deux raisons. Ils ont été nombreux, et fortement couverts par la hiérarchie, y compris depuis le début du pontificat François et sa rhétorique de "tolérance zéro", non appliquée (pour l'intant?) sur le terrain chilien.

D'où des manifestations de rue quotidiennes depuis 2015 de la part de catholiques chiliens très en colère. Une de leurs cibles est l'évêque Barros, longtemps ami très proche d'un pédophile récidiviste (Karadima). Cet évêque controversé a été promu par le pape François en 2015, et a même participé à la messe, hier, de demande de pardon, suscitant une indignation massive sur les réseaux sociaux (peu ou pas relayée par des médias français très déférents à l'égard du pape catholique).

On lira avec profit l'excellente expertise (en espagnol) d'Anne Barrett-Doyle, principale spécialiste nord-américaine de ces questions. Elle souligne que la situation changera dans l'Eglise chilienne quand un évêque passera un jour en prison (lien).

Lire aussi Martin Lindhardt, Power in Powerlessness: A Study of Pentecostal Life Worlds in Urban Chile, Brill, 2014. Ce livre documente la progression rapide des évangéliques/pentecôtistes au Chili.

Des évangéliques non dénués de scandales, mais confrontés à des enjeux de pédophilie moins fréquents.

La raison principale pourrait être le mariage des pasteurs: la légitimation de l'activité sexuelle du clergé protestant limiterait les risques de frustration, tandis que l'obligation du célibat augmenterait la prévalence des pathologies de la braguette au sein du clergé catholique, au risque, parfois, du pire.

16/12/2015

Hourrah pour Laurent Fabius, architecte de la COP 21

16498843.jpg

Attentif à l'actualité, ce blog ne pouvait pas ne pas tirer un grand coup de chapeau à Laurent Fabius et son équipe pour le très remarquable succès de la COP 21 à Paris, sur la base d'un accord ambitieux et unanime atteint le 12 décembre 2015. Un énorme pas en avant, aux implications humaines colossales, tant le changement climatique impacte déjà des centaines de millions d'individus, souvent menacés à court ou moyen terme dans leur survie.

Cette excellente nouvelle (qui fait particulièrement du bien par les temps qui courent) invite aussi à souligner d'un point de vue sociologique, les conditions et les limites d'une institutionnalisation performante.

L'historien Pierre Chaunu avait coutume de dire qu'"il y a deux sortes d'institutions, celles qui marchent mal, et celles qui ne marchent pas du tout". Cette COP21 relève de la première catégorie, et on s'en réjouit!

Mais pourquoi cela a fonctionné contre vents et marées?

Lire la suite

29/05/2015

Entre peuple et institution, le paradoxe du CNEF

CNEF fail.jpgLa sociologie des religions pointe classiquement l'affinité entre culture protestante évangélique et base populaire. Fondé sur des communautés locales de fidèles "engagés", l'évangélisme est réputé mobilisateur. Apte à "bouger les foules"!

A l'inverse, on lui attribue généralement (et à raison) une faible expertise institutionnelle. Héritier, avec d'autres, de la Réforme protestante qui a désacralisé l'institution, il s'accommode fort difficilement des instances centralisatrices.

Et pourtant! En France, la principale structure représentative des évangéliques, à savoir le Conseil National des Evangéliques de France (officialisé en 2010), semble s'inscrire en faux, en tout cas pour l'instant, par rapport à ces tendances.  

Lire la suite

17/06/2014

Reconversion d'un temple réformé à Montpellier: un débat révélateur

1006076_obj6236564-1_667x333.jpgLe protestantisme montpellierain est actuellement au coeur d'un débat qui soulève plusieurs sujets d'intérêt du point de vue de l'histoire et la sociologie.

Le débat, dernièrement repercuté par le journal Le Midi Libre, porte autour d'un projet de reconversion du temple de la rue Brueys. Il s'agit d'un temple réformé, assimilable à l'identité écclésiale de l'actuelle EPUF (Église Protestante Unie de France).

Lire la suite

02/12/2013

Journée doctorale "Hérésie, hétérodoxie et institutions"

illus.jpgA réserver sur nos tablettes la journée doctorale intitulée "Hérésie, hétérodoxie et institutions", tenue le 7 décembre 2013 de 10H à 17H par le Groupe de Recherche en Histoire des Protestantismes (GRHP). 

 

Organisée dans l'amphithéâtre de l'Institut Protestant de Théologie, au 83 bd Arago (Paris), elle propose un programme alléchant disponible ici.

 PDF du programme.