Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/06/2015

Le président de la FPF honoré par la République

07c96adcf0.jpgLe protestantisme français a reçu les honneurs de la République, cette semaine, via la remise des insignes de Chevalier de la Légion d'honneur à François Clavairoly, président de la Fédération Protestante de France.

C'était le 10 juin 2015, et le Ministre de l'intérieur, Bernard Cazeneuve, a salué à cette occasion un protestantisme français qui «bouillonne de vitalité et d’intelligence, qui scrute la société avec beaucoup d’acuité et sait questionner le monde qui l’entoure et le monde politique avec une exigence éthique profonde…».

Textes de F.Clavairoly (lien) et B.Cazeneuve (lien).

Commentaires

Tiens, curieux, cette canonisation républicaine du président de la FPF !
Ne serait-ce pas un remerciement aux protestants parce l'EPUdF a en quelque sorte entériné et légitimé le MPT, damant ainsi le pion aux "factieux homophobes" (dixit Valls lui-même) et aux "cathos intégristes" hautement coupables d'homophobie ?
Oui, je sais : l'EPUdF n'est pas la FPF, mais le ministre (ou le gouvernement) cherche peut-être à inciter d'autres protestants, l'UEPAL par exemple à faire de même !
En attendant, il y a une nouvelle division entre les dénominations présentes dans la FPF.
Bravo ! Merci le gouvernement ! Merci les ânes qui tordent le sens des Ecritures pour se mettre en "conformité" avec une loi absurde (généalogie illisible et incompréhensible, troubles dans les familles) et dangereuse pour des générations d'enfants à venir qui auront "deux papas" ou "deux mamans" et qui n'en demandaient pas tant !

Écrit par : Patrick B | 14/06/2015

Les commentaires sont fermés.