Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/12/2015

Soutien à DAECH: enquête sur les médias internet en arabe

Capture d’écran 2015-12-05 à 09.14.24.png

Voici une enquête dont on n'a pas assez parlé. Et qui retrouve une brûlante actualité compte tenu des attentats du 13 novembre 2015 en France. Une équipe de recherche de l'Université de Milan a collecté, a dernier trimestre 2014, plus de 2 millions de posts sur les médias sociaux internet en langue arabe en Europe et au Moyen-Orient, et a déterminé, pays par pays, le pourcentage de commentaires pro-DAECH.

Notamment détaillée dans le Guardian, on découvre dans cette enquête que la BELGIQUE est le pays européen où se trouve le plus fort taux de commentaires internet pro-Daech (31% des coms sur les médias sociaux!), et que le QATAR est le pays moyen-oriental le plus pro-Daech (47,6%).

C'est donc tout sauf un hasard sur la Belgique s'est révélée, un an plus tard, comme le pays hôte des terroristes qui ont frappé la France, tout comme ce n'est pas un hasard si le richissime Qatar continue à avancer ses pions...

Lien.

Commentaires

J'avais vu cette enquête à l'époque où elle a été publiée. Effectivement intéressant et brûlant d'actualité. Mais il y a à mon sens une nuance de taille à apporter : il s'agit des publications EN LANGUE ARABE.
Au Qatar, on peut supposer que la quasi-totalité des publications sur les réseaux sociaux sont en arabe, puisque c'est la langue locale. En Belgique et en Europe en général, les internautes ne s'expriment généralement pas en arabe, mais en français, flamand, anglais, etc., même s'ils ont des origines arabes d'ailleurs... sauf la minorité pour laquelle la langue arabe est un facteur identitaire, précisément celle qui est susceptible d'avoir de affinités avec l'idéologie de DAECH. Il s'agit dont de 31% d'une petite partie de l'ensemble des publications qui sont pro-DAECH, même s'il reste extrêmement inquiétant qu'il n'y en ait ne serait-ce qu'une seule !

Écrit par : Un étudiant défend sa foi | 23/12/2015

Les commentaires sont fermés.