Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/05/2017

Nigéria: 82 lycéennes libérées de Boko Haram

cette-photo-prise-le-19-octobre-2016-montre-21-filles-de-chibok-qui-avaient-ete-liberees-par-boko-haram-une-semaine-auparavant-lors-d-une-rencontre-avec-le-president-nigerian-a-abuja_5874741.jpg

Bonne nouvelle ! Bon dimanche !

Lien.

12/12/2016

Chrétiens d'Egypte, encore un carnage

_92921962_hi036840047.jpgBachar Al Assad est un dictateur impitoyable, soit. Mais a-t-il commandité régulièrement des attentats contre des centres yézidis, ou chiites, ou chrétiens dans les pays voisins de la Syrie? Non. Alors que la mouvance djihadiste sunnite actuelle ne cesse d'accumuler au Proche, Moyen-Orient et ailleurs des atrocités contre des civils innocents, qui n'ont pour seul tort de vivre une autre foi que la sienne.

Hier, au Caire (Egypte), dans une église qui jouxte la cathédrale du Patriarcat copte, l'horreur s'est produite à nouveau. 25 morts, principalement des femmes et des enfants.

Alors s'il vous plait, qu'on cesse de qualifier les djihadistes écrasés par les bombes russes à Alep de "résistants". Qu'on cesse cette complaisance mortifère, flattée par les pétrodollars wahhabites (Qatar et Arabie Saoudite), qui veut nous faire croire que les assassins d'Al Nosra et consorts qui utilisaient la population civile d'Alep comme boucliers humains sont des défenseurs de la démocratie. L'attentat du Caire n'est pas encore revendiqué, mais tout porte à croire, au vu de la cible, du mode opératoire et de l'histoire égyptienne récente, que les responsables sont à chercher du côté des nébuleuses djihadistes (soit versant Al Qaeda -dont Al Nosra en Syrie fait partie-, soit versant Daech, Etat Islamique). Une fois encore, femmes, enfants, fidèles paisibles, en plein office dominical copte, sont foudroyés par la haine intolérante. Trop c'est trop.

02/11/2016

Droits de l'Homme, ONU: Arabie Saoudite aux premières loges

arabie saoudite,islamisme,wahhabisme,djihadisme,françois hollande,jean-yves le drian,ali mohammed al-nimr,leila bassem,conseil des droits de l'homme de l'onu,onu,droits de l'hommeLe lundi 12 janvier 2015, Leila Bassem était décapitée en pleine rue, au sabre, à La Mecque (Arabie Saoudite), non sans avoir crié jusqu'au bout son innocence.

Le samedi 24 janvier 2015, moins de deux semaines après l'exécution de cette femme, François Hollande s'empressait de transmettre ses condoléances, sa "confiance" et son "amitié" aux autorités saoudiennes après la mort de l'autocrate Abdallah, remplacé par un autre autocrate, le roi Salmane.

Sans un mot pour la malheureuse exécutée, dont le sang séché s'était à peine incrusté dans le bitume.

Le président français était accompagné pour l'occasion de Jean-Yves Le Drian, ministre de la défense et signataire de juteux contrats avec l'Arabie Saoudite, amatrice d'armes françaises. Actuellement, ce même pays, allié de la France, entend décapiter puis crucifier Ali Mohammed Al-Nimr, un opposant chiite de 21 ans, son corps étant ensuite exposé publiquement jusqu'au pourrissement de ses chairs (lien).

Lire la suite

29/10/2016

Géopolitique des religions: un livre éclaire le dessous des cartes

christian chesnot,georges malbrunot,qatar,arabie saoudite,corruption,france,jean-parie le guen,françois hollande,syrie,libye,wahhabisme,politique étrangère,géopolitique des religions,djihadismeCe n'est sans doute que la face émergée de l'iceberg de cupidité contre lequel le bateau politique français (gauche comme droite) est en passe de couler, laissant la France submergée par un populisme et une rage "anti-système" fort compréhensibles. Le livre des excellents Christian Chesnot (France Inter) et Georges Malbrunot (Le Figaro), Nos très chers émirs, paru le 20 octobre 2016, révèle les compromissions supposées de nombreuses personnalités politiques avec les monarchies du Golfe, qui financent pourtant le djihadisme, et dont les atteintes aux droits de l’Homme sont innombrables.

Ces personnalités demanderaient sans scrupule de l'argent aux émirs, parfois contre service rendu.

Jean-Marie Le Guen, ministre socialiste actuel de François Hollande, y est notamment accusé de monnayer sa complaisance après du Qatar en échange d'une (très!) forte récompense.

Un livre à lire absolument pour comprendre la politique étrangère parfois étrange de la France, notamment en Libye et en Syrie, où l'hyper diabolisation des dictateurs Khaddafi puis Assad, que la France a désiré éliminer, a mâché le travail pour DAECH (encore bien pire que Khaddafi et Assad), largement financé par les pétrodollars wahhabites du Golfe.

Lien.

03/09/2016

Journée franco-japonaise sur l'islam SOUFI (GSRL)

announcement Japanese French Seminar 2016.jpegL'islam SOUFI est éclipsé, dans les médias, par les méfaits du djihadisme wahhabite, que la France et les grandes puissances combattent officiellement (tout en nourrissant ses racines par une politique de Gribouille).

Pourtant, il existe et son poids n'est pas négligeable.

Pour mieux le comprendre, une belle journée internationale de recherche, organisée par une équipe franco-japonaise (Masayuki Akahori, Pierre-Jean Luizard, Yasushi Tonaga et Thierry Zarcone), aura lieu au GSRL le mardi 6 septembre 2016.

Lien.

30/06/2016

"L'Etat Islamique à la conquête du monde" (Pierre-Jean Luizard)

daech, islam politique, islamisme, djihadisme, europe, moyen-orient, pierre-jean luizard, irak, syrie, libye, yemen, le débat, gallimard, gsrlLes Printemps arabes ont abouti au délitement de certains États arabes (Irak, Syrie, Libye, Yémen), une brèche dans laquelle s’est engouffré l’État islamique. Ce n’est pas ce dernier qui est responsable de l’effondrement des États, mais c’est bien cet effondrement qui est à l’origine du succès de ce nouveau venu sur la scène politique et territoriale moyen-orientale.

 

Pour comprendre les enjeux actuels du phénomène DAECH / Etat islamique, il faut lire les analyses de fond de mon collègue Pierre-Jean Luizard (GSRL) dans la revue Le Débat (Gallimard).

 

Lien.

22/06/2016

Conférence-débat "Face à BOKO HARAM"

Susanne MALLAUN,Marc-Antoine PÉROUSE de MONTCLOS,Christian SEIGNOBOS, Hélène VIDON, serge Michel, afco, boko haram, daech, islamisme, djihad, djihadisme, nigeria, camerounCBoko Haram, rebaptisé Islamic State’s West Africa (ISWA) depuis son allégeance à Daech, est sorti de son cadre local initial nigérian et projette une violence armée régionale, du Nigeria au Niger, du Tchad au Cameroun.
La percée de ce groupe radical met au défi la communauté internationale. Elle remet en cause les approches de ce phénomène armé.

Pour mieux comprendre de quoi il s'agit, rendez-vous cet après-midi (mercredi 22 juin 2016) à l'auditorium du Mistral, Paris 12, pour une conférence-débat animée par Serge Michel, journaliste au Monde Afrique, avec plusieurs spécialistes du sujet.

 

Lien.

04/04/2016

Wahhabisme: résister aux écrans de fumée en s'informant par l'Histoire

image-329489-galleryV9-srqy.jpgL'actualité française fait de plus en plus sourire (il vaut mieux en rire), avec un chômage au niveau stratosphérique, des échecs législatifs en cascade (réforme de la constitution, loi travail etc), d'improbables formations anti-radicalisation sur fond de dérives racistes du discours (Cf. l'affaire Rossignol), et un premier ministre cherchant désespérément le "sursaut 2016" (lien).

Certains ferment les yeux. D'autres se précipitent pour se servir des beaux restes laissés sur le buffet rose pâle, avant la débâcle annoncée pour 2017. Beaucoup se désespèrent...

Reste le recul lucide de l'Histoire. Dans ce contexte délétère, ce recul est plus que jamais nécessaire pour résister aux écrans de fumée et se donner de l'air, voire un horizon.

Vue sous cet angle, la géopolitique française, obstinément pro-wahhabite (alliances avec les pétromonarchies, juteux contrats de ventes d'armes, liens personnels avec le Qatar, etc.), affiche ses limites face aux enjeux sécuritaires actuels. Alors que la position russe, entre autres, paraît bien plus respectueuse des faits.

Lire la suite

22/03/2016

Attentats à Bruxelles: réagir au-delà de la terreur

829038-brussels.jpg

Les effroyables attentats qui viennent de frapper aujourd'hui Bruxelles suscitent, naturellement, notre compassion pour les victimes, et notre soutien au peuple belge. Au-delà, ils invitent à quatre choix.

1. D'une part, résister à la peur. L'objectif des terroristes est de... terroriser. Ne leur faisons pas le cadeau de trembler et de nous terrer, et restons ouvert à l'autre, au prochain, au différent.

2. D'autre part, se préparer au long terme. Ces attentats vont se reproduire, tant que les racines qui les rendent possibles ne seront pas traitées. Cela prendra du temps. Sans doute une génération.

3. Et puis, il nous faut nous informer et agir avec justice. Les autorités de nos contrées ont parfois négligé de s'informer suffisamment sur le pays réel (et ses poches communautaristes, ses concessions clientélistes, à Mollenbeck et ailleurs). Certains politiques devraient être jugés pour leur courte vue criminelle, ou leur cupidité (que ne ferait-on pas pour des votes ou des pétrodollars qataris ou saoudiens)...

4. Enfin, nous sommes invités à l'espérance. Même quand sa propre maison explosa, Martin Luther King raconte, dans La force d'aimer, qu'il a été rendu capable de recevoir "calmement cette nouvelle". Car l'espérance restaure ce que la terreur veut détruire: la promesse du jour après la nuit.

17/01/2016

Attentat de Ouagadougou: au-delà de la loupe médiatique

DSC06436.JPGA peine plus un mois en arrière, je passais sur l'avenue N'Krumah à Ouagadougou, et entrais brièvement dans le hall de l'hôtel Splendid, avant un rendez-vous pris dans la même rue, presqu'en face. C'est en ces lieux que s'est déroulé, dans la nuit de vendredi à samedi, un attentat djihadiste coordonné très meurtrier.

Pourtant, même si l'inquiétude était perceptible au Burkina durant mon séjour, il faut rappeler que ce pays dispose d'assises stables, et vient de réussir une transition politique à bien des égards admirable après l'ère Compaoré, par la mise en oeuvre de pratiques délibératives, pluralistes et démocratiques insupportables à ceux qui viennent de commanditer l'attentat meurtrier. Gageons que la loupe médiatique sur cette tentative de déstabilisation ne fera pas oublier l'essentiel: un pays ouest-africain stable, porté par un peuple pacifique habité par une puissante culture de la concorde pluraliste.

Pour un retour visuel sur le Ouagadougou d'aujourd'hui, cliquer ici (album photo de ma mission de recherche de 15 jours).

21/12/2015

Soutien à DAECH: enquête sur les médias internet en arabe

Capture d’écran 2015-12-05 à 09.14.24.png

Voici une enquête dont on n'a pas assez parlé. Et qui retrouve une brûlante actualité compte tenu des attentats du 13 novembre 2015 en France. Une équipe de recherche de l'Université de Milan a collecté, a dernier trimestre 2014, plus de 2 millions de posts sur les médias sociaux internet en langue arabe en Europe et au Moyen-Orient, et a déterminé, pays par pays, le pourcentage de commentaires pro-DAECH.

Notamment détaillée dans le Guardian, on découvre dans cette enquête que la BELGIQUE est le pays européen où se trouve le plus fort taux de commentaires internet pro-Daech (31% des coms sur les médias sociaux!), et que le QATAR est le pays moyen-oriental le plus pro-Daech (47,6%).

C'est donc tout sauf un hasard sur la Belgique s'est révélée, un an plus tard, comme le pays hôte des terroristes qui ont frappé la France, tout comme ce n'est pas un hasard si le richissime Qatar continue à avancer ses pions...

Lien.

30/11/2015

Les énergies renouvelables, un levier de lutte contre DAECH?

cop 21,énergies renouvelables,écologie,qatar,arabie saoudite,pétrole,djihadisme,daech,franceLa COP 21 (conférence sur le changement climatique), à quoi bon maintenant, disent certains? la lutte contre DAECH n'est-elle pas prioritaire?

Sur Mediapart, Sarah Roubato nous explique le lien : "S'engager dans la recherche pour trouver des énergies renouvelables" est essentiel, "car quand le pétrole ne sera plus le baromètre de toute la géopolitique, le Moyen-Orient ne sera plus au centre de nos attentions. Et d'un coup le sort des Tibétains et des Congolais de RDC nous importera autant que celui des Palestiniens et des Syriens". Ajoutons de surcroît qu'ainsi, nous cesserons de financer les pétromonarchies wahhabites (Arabie saoudite en première ligne), sources idéologiques du djihadisme international (lien). 

Le seul "hic" est que le gouvernement français est très lent en la matière. Pourquoi? C'est qu'il taxe très lourdement les voitures à la pompe à essence (oh que ça rapporte!)... Il est par ailleurs actionnaire de grands groupes automobiles français.

En dépit de belles paroles, il ralentit, de fait, la transition énergétique pour des raisons de rentrées fiscales sur la pompe à essence, et continue d'autant plus à flatter les "alliés" saoudiens que nous dépendons toujours de leurs hydrocarbures.

Politique à revoir ?

(20% du pétrole brut importé par la France en 2014 vient de la seule Arabie Saoudite, source ici)

14/11/2015

LA FRANCE N'A PAS PEUR

La France n'a pas peur.jpg

Hier soir, pour cause de retard, je n'ai pu entrer dans le théâtre du 11e arrondissement où j'avais réservé une place (ce qui m'arrive très rarement!). Du coup, je me suis balladé entre 21H30 et 22H30, en particulier Avenue Ledru-Rollin; au début de ma ballade, je me suis arrêté un moment à l'angle de la rue de Charonne.

C'est là, à un moment précis, que j'ai entendu une série de déflagrations. Tac tac tac tac tac... Avec les passants près de moi, nous nous sommes dit que c'était des pétards chinois. Je me souviens avoir levé la tête pour voir si ce n'était pas plutôt des feux d'artifice, tout en me disant: quelle drôle d'idée, des feux d'artifice un 13 novembre? Autour de nous, la vie continuait, enjouée comme un samedi soir à Paris par une belle soirée de novembre. 

Puis place de la Bastille, avant de reprendre le métro ligne 5, beaucoup d'effervescence. Des policiers très armés. Une ambulance qui passe.... Ambiance.... Dans le métro, nous n'avons pas marqué l'arrêt Oberkampf, ni l'arrêt République, ni l'arrêt Jacques Bonsergent. Etrange! Et des SMS ont commencé à m'arriver.

C'est alors que j'ai réalisé. A 200 mètres près, j'aurais pu essuyer une balle, mais ce n'est pas ce qui m'a frappé le plus. C'est l'absurdité stupide et inhumaine de la violence terroriste, le contaste maximal entre la haine meutrière et aveugle, et l'insouciance paisible des familles, couples et célibataires venus prendre un verre et se délasser, dans l'ambiance détendue d'un samedi soir de novembre à Paris. 

Alors que la France fait le décompte des dizaines de morts tombés cette nuit et réalise qu'elle vient de vivre, en sa capitale, la pire attaque terroriste multi-sites de l'histoire de France, n'arrêtons pas de vivre. De sortir. De rire de tout.

De penser. Et d'oser. 

"La France n'a pas peur".... Chiche?

30/10/2015

L'islam irrigue la vie sociale des cités (Le Monde)

4799312_7_3998_des-benevoles-du-secours-islamique-offrent_5b996dfbe90f144311b122bdf0f6aad7.jpgCrainte d’un islam de plus en plus visible, peur du repli communautaire, montée en puissance de la menace djihadiste, crispations autour de la notion de laïcité… Depuis dix ans, le débat public s’est focalisé sur la religion musulmane et ses transformations, réelles ou supposées. Plus que jamais, dix ans après les émeutes urbaines de 2005, les jeunes des quartiers sont appréhendés sous le spectre de leur religiosité et du danger de la radicalisation.
 
Pour lire la suite de cette belle enquête du Monde, où apparaît utilement mon collègue post-doc du GSRL, Alexandre Piettre, cliquer ici. Lien.

24/08/2015

Anthony Sadler Jr, héros du Thalys et fils de pasteur baptiste américain

Sadler.jpgA l'occasion des drames collectifs, les figures d'exemplarité sont toujours recherchées, notamment par les Eglises, qui y voient une validation des valeurs enseignées.

Lors des attentats du 11 septembre 2001, Todd Beamer, du Vol 93, était ainsi devenu un "héros évangélique", pour son fameux "Let's roll" qui contribua à faire échouer le plan des pirates de l'air.

Assistera-t-on au même processus à la suite de l'attentat déjoué du Thalys (21/08/2015), près d'Arras?

 

Lire la suite

07/08/2015

DAECH, et la résurgence de l'esclavage à motif religieux

Zeinab Bangura.jpgL'info, tombée cette semaine, vient nous rappeler que l'histoire tortueuse des relations entre esclavage et religion n'est pas terminée.

Une liste détaillée de prix d'esclaves femmes (& filles et jeunes garçons) édictée par DAECH (Etat Islamique) a en effet été authentifiée (lien) et dénoncée par Zeinab Bangura, ONU (ci-contre), tandis qu'en Afrique de l'Ouest, on sait déjà que les collégiennes et lycéennes enlevées l'an dernier par Boko Haram se vendaient aux environ de 10 dollars sur de discrets marchés aux esclaves locaux (lien).

Pour contextualiser cette sinistre pratique déshumanisante, lire Catherine Coquery-Vidrovitch et Eric Mesnard, Etre esclave, Paris, La Découverte, 2013 (lien).

04/05/2015

Saïd Oujibou et Jean Maher organisent une table ronde

conf-oujibou-1.jpgL'info est accessible sur le site Macasbah.net, mais elle est beaucoup plus détaillée sur le site Actu-Chrétienne.net animé par Paul Ohlott. Saïd Oujibou, président de l'Union des Nord Africains Chrétiens de France (UNACF), et Jean Maher, président de l’Organisation Franco-Egyptienne pour les Droits de l’Homme (OFEDH), organisent une table ronde à Paris le samedi 9 mai de 14h à 17h30 au Palais de la Femme (94 rue Charonne, 75011 Paris. Métro Charonne).

Le thème? Il est "explosif": «Extrémisme religieux et organisations terroristes». Parmi les invités, le vice-président du quotidien El Watan et le président de la Fédération Mondiale des Soufis

Lien.

05/04/2015

Pâques sanglante 2015: hommage aux 148 du carnage de Garissa

5912765.jpg

"Les islamistes ont séparé les musulmans des non-musulmans en fonction de leurs habits. Les musulmans avaient la vie sauve, les autres étaient tués." Pourquoi?

Extrait de la dépêche AFP intitulée "Kenya: de nouveaux témoignages décrivent l'horreur de l'attaque des shebabs". C'était à la veille du Vendredi Saint 2015 au Kenya, Université de Garissa.

148 innocents exécutés. Pâques sanglante. Solidarité avec les familles. Et paix pour tous.

17/02/2015

Dossier de Sciences Humaines sur le jihadisme

14228777642_SHUM268_258.jpgA noter ce mois-ci une très bonne livraison du mensuel Sciences Humaines, dont le thème principal est les ressorts de la motivation.

On trouvera aussi un excellent dossier sur le jihadisme (mis à part un entretien assez affligeant de 2 pages), conclu par une judicieuse synthèse comparatiste de Laurent Testot intitulée "Tuer au nom de Dieu" (p.18-19). 

 

Lien.

16/02/2015

Attentats au Danemark et nouvel antisémitisme

topelement.jpgLe nouveau double attentat jihadiste meurtrier qui a frappé ce week-end le Danemark n'est pas qu'une "reprise sismique" des attentats parisiens des 7-9 janvier 2015.

Il illustre aussi les méfaits croissants d'un "nouvel antisémitisme" nourri de ce que Ianis Roder appelle un "antisémitisme culturel" véhiculé au sein des diasporas musulmanes en Europe (cf. entre autres cette tribune).

Distinct de l'antisémitisme européen d'héritage chrétien qui reste actif aussi, il amalgame les juifs d'Europe à l'ennemi israélien au risque de transposer dans les rues des capitales européennes des actes de guerre insensés.

Lire la suite

16/01/2015

"Je suis Nigériane"

arton45149.jpgLe slogan "Je suis Charlie" est scandé un peu partout, en soutien au journal frappé au coeur, mercredi dernier à Paris. L’actrice française d’origine sénégalaise, Aïssa Maïga, a quant à elle voulu crier "Je suis Nigériane" (cf. cet article du site AFRIK). 

Et pourquoi pas? La même semaine où la France était frappée par la violence jihadiste, le Nigeria connaissait sa pire semaine de violence, Boko Haram massacrant et brûlant vif des centaines de civils, anéantissant des bourgades entières.

Lire la suite

10/01/2015

Debout et solidaire des libertés, avec Zeina Erhaim

jesuiscasher.pngDes consommateurs d'un supermarché casher ont été, hier après-midi,  abattus lors d'une prise d'otage Porte de Vincennes (Paris, France).

Etre républicain et responsable, en France aujourd'hui, c'est se solidariser des victimes de l'intolérance meurtrière, et proclamer "Je suis Charlie" (hommage aux journalistes", "Je suis casher"" (hommage aux victimes juives du supermarché casher) et "Je suis policier" (hommage aux services de police frappés aussi).

Etre républicain et responsable, c'est aussi relancer une pédagogie (et une rénovation) de la laïcité, mieux protéger les libertés, et ne pas détourner les yeux devant ces trois réalités.

Lire la suite

16/08/2014

Face à l'Etat islamique (EIIL), l'exode des chrétiens d'Irak

L-exode-des-chretiens-d-Irak_article_landscape_pm_v8.jpgParis Match n'est plus l'incontestable leader du grand reportage photo qu'il fut il y a 50 ans.

Mais de temps à autre, certaines enquêtes sortent de l'ordinaire et c'est le cas cette semaine au sujet des Chrétiens d'Irak (passés de 10% à 1% de la population de leur pays). Férocement persécutés, ainsi que les Chiites et les Yazidis, par les Djihadistes du califat syro-irakien en cours de constitution (EIIL), sont-ils en passe de disparaître?

C'est déjà fait dans la plaine de Ninive, et le grand reportage de Karen Isère jette une lumière crue sur ce séisme géopolitique.

En fin de reportage, on notera le geste d'Ali Kismoune, conseiller municipal à Lyon, autodéfini comme de "culture musulmane",  qui a versé son indemnité d'élu de juillet 2014 pour les chrétiens d'Irak, affirmant: "je m'inquiète à l'idée que seuls les chrétiens se mobilisent pour eux". 

Lien.

13/06/2014

Comprendre l'offensive jihadiste en Irak: lire et écouter P.J. Luizard

Pierre-Jean Luizard.jpegLes conséquences de la désastreuse invasion/déstabilisation de l'Irak par l'armée américaine en 2003 n'en finissent pas de dérouler leur cortège d'horreurs. Dernière en date: l'offensive quasi irrésistible des Jihadistes de l'Etat islamique en Irak et au Levant, en passe de s'emparer de la capitale, Bagdad.

Comment comprendre ces événements? Les lumières de mon collègue du GSRL, Pierre-Jean Luizard (CNRS), ne sont pas de trop.

Il faut lire et écouter son interview sur RFI (lien).

08/08/2013

Rubaduka, webaventurier d'Afrique (4): défenseur d'Israël

sébastien fath,israel,afrique du sud,afrique,europe,rubaduka,brian rubaduka,apartheid,islamisme,djihadismeDans l'oeuvre de webdesigner de Rubaduka, dont nous abordons le 4e volet, Israël occupe une place importante. L'idée force de Rubaduka est d'encourager l'analogie et le lien de sympathie entre Israël et l'Afrique subsaharienne. Mais pourquoi donc? 

L'idée n'est pas neuve. En 1902 déjà, Théodore Hertzl, père du sionisme, soulignait que "dès que j'aurai assisté à la rédemption des Juifs, mon peuple, je souhaite aussi assister à la rédemption des Africains" (Altneuland, 1902).

Lire la suite

04/04/2012

Embrasement du MALI: vers la fin de la tolérance religieuse?

images-1.jpegPour désamorcer l'accusation, excessive, selon laquelle les pays à majorité musulmane ne respecteraient pas pleinement la liberté religieuse et le droit de conversion, il m'est arrivé, au moins à deux reprises, dans ce blog, de donner pour exemple le MALI, étudié par ma collègue au GSRL, l'anthropologue Danielle Jonkers.

Le MALI est en effet longtemps resté paisible sur le plan religieux, la majorité musulmane se montrant très tolérante avec les minorités chrétiennes. Faut-il désormais en parler au passé?

Lire la suite

28/03/2012

Le Djihadisme expliqué par le magazine Sciences Humaines

djihad, djihadisme, islamisme, France, jeunesse, islam, République, sciences humaines, mohamed merah, toulouse, quartier du MirailSuite au drame de Toulouse, conclu le 22 mars 2012 par le décès de Mohamed Merah, jeune djihadiste élevé dans les quartiers du Mirail et des Izard, les Français s'interrogent. 

Comment en est-on arrivé là? A quelles sources a puisé cet homme, capable d'assassiner de sang froid une fillette de 7 ans et de filmer la scène? A quel réseau appartenait-il, et pourquoi?

Pour en savoir plus, le recul des sciences humaines est indispensable.

On (re)lira donc avec grand profit cette belle synthèse de Laurent Testot, parue il y a quelques années dans le magazine Sciences Humaines.