Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/10/2016

Omar m'a aimée.... Quand un musulman aime une chrétienne

10289444-16807758.gif

En sociologie des religions, la question des couples mixtes (en matière religieuse ou culturelle ou les deux) a fait couler beaucoup d'encre, et ce n'est pas fini. Et que de fantasmes circulent!

La réalité est souvent plus nuancée. Pour sourcer ces enjeux aujourd'hui, un très intéressant document est à lire sur le site musulman Saphirnews. Un certain Omar (pseudo) est très amoureux d'une chrétienne. Mais que faire? Quelle religion transmettre aux enfants? La réponse de la psychologue de ce portail musulman dénommée Sabah Babelmin, a le mérite d'être claire: "Dans un couple mixte, chacun doit vivre sa religion comme il l’entend et laisser à l’enfant la possibilité de faire son choix"... Et je rappelle que l'on n'est pas dans Psychologie Magazine, mais sur un site pour musulmans! Ce n'est bien-sûr qu'un cas particulier, qui n'élimine pas le fait qu'il puisse, dans d'autres contextes, y avoir des pressions sur la religion des enfants, ou du conjoint. Mais il n'est pas anodin d'observer qu'en France, un site musulman pour musulmans préconise ouvertement le respect le plus total pour la religion du conjoint, et pour la liberté de choix des enfants. Lien.

Rappel: sur les terrains protestants, lire notamment le livre de Jean-Claude Biselaar, Vivre le couple interculturel (Farel).

Commentaires

Vous avez sûrement pris connaissance de ce "fait divers" : "Une musulmane amoureuse d’un catholique frappée par ses cousines" http://www.liberation.fr/societe/2016/10/20/une-musulmane-amoureuse-d-un-catholique-frappee-par-ses-cousines_1523237. Il est étonnant d'ailleurs que la presse en parle, ce genre de faits sont souvent mis sous le boisseau.
Et le père qui a proféré des menaces de mort, n'est même pas condamné !
J'aime bien la conclusion de l'article : "«Nous ne sommes dans aucun dilemme culturel, encore moins dans une guerre de religion, mais dans un conflit familial qui oppose un père à sa fille», a tenté d’apaiser Me Diop."
Ouf, nous pouvons dormir tranquille ! Tout va bien dans le meilleur des mondes.

Écrit par : Patrick B | 21/10/2016

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.