Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/02/2021

Evangéliques et loi sur le séparatisme: une mise en perspective

safe_image.php.jpegAprès une séquence marquée par plusieurs approximations / erreurs, de la part de ministres du gouvernement, au sujet des protestants évangéliques en France, voici des éléments de recadrage.

Et un plaidoyer pour une meilleure formation de nos élus -porteurs d'une parole publique de poids- à la fois à la LAICITE, et aux RELIGIONS qui composent notre pays

Je remercie Paul Sugy de m'avoir proposé d'écrire cette tribune pour le Figaro.

Lien.

Commentaires

Merci cher Sébastien pour cet excellent article que vous avez publié dans Le Figaro. Il est très apprécié dans le milieu évangélique que je fréquente.
Il est quand-même hallucinant de voir comment le gouvernement et l'assemblée nationale veulent lutter contre les "séparatismes". Les évangéliques en particulier vont en faire les frais avec toutes sortes de tracasseries financières et administratives, alors que l'islam radical continuera à prospérer et continuer la sape de notre société.
Vous avez mentionné l'électorat évangélique en faveur du président Macron, mais je crains fort qu'il n'en a rien à faire. 1% de la population française composée d'évangéliques ne représente rien pour lui.

Écrit par : Patrick B | 08/02/2021

Un grand merci Sébastien pour cette tribune.

Écrit par : Françoise Pillon | 09/02/2021

Merci Monsieur Fath pour votre article paru dans le Figaro et pour l'avoir relayé sur votre blog. Une mise en perspective qui est aussi une mise au point salutaire, à mon sens. Tant d'ignorance persistante, d'illettrisme biblique et historique, tant de préjugés qui ont la vie dure. Peut-être faudrait-il qu'Éric Denimal, après avoir écrit "La Bible pour les nuls" écrive un nouveau livre, "Les Évangéliques pour les nuls" ! En commençant déjà à leur rappeler, comme vous le faites, la différence entre "évangélistes" (1° Un des quatre auteurs des quatre évangiles canoniques du Nouveau Testament. 2° Personne qui annonce l'Évangile de Jésus Christ.) et "évangéliques" (communautés chrétiennes protestantes évangéliques). S'il faut un demi-siècle ou plus dans ce pays pour que cette simple confusion linguistique, qui relève hélas tout de même, je pense, largement du fantasme (peur médiatique des "sectes", de ce qui est étranger, etc), disparaisse, que dire alors de tout le reste ! Oui, le grand n'importe quoi est bien parmi nous, et toutes catégories confondues.

Écrit par : Eric Lisbonne | 11/02/2021

"Et un plaidoyer pour une meilleure formation de nos élus - porteurs d'une parole publique de poids - à la fois à la LAÏCITÉ, et aux RELIGIONS qui composent notre pays..." (fin de citation).

Eh bien, bon courage... :

https://www.nouvelobs.com/idees/20210422.OBS43136/marlene-schiappa-et-les-ripoux-de-la-laicite.html

Sur le plan des "bonnes" réponses, n'attendons pas de la compétence émanant de personnes qui ne sont même pas en capacité, sur le plan de l'esprit réellement critique, de se poser les "bonnes" questions...

Écrit par : Eric Lisbonne | 20/06/2021

Les commentaires sont fermés.