Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/06/2016

France: à quand une VRAIE séparation entre médias écrits et Etat ?

pg-27-sarkozy-1-rex.jpgEn France, la nouvelle a été peu médiatisée, alors qu'elle aurait dû faire les gros titres durant une semaine, et provoquer la mise en retrait de la vie politique de Nicolas Sarkozy. On a appris, début juin, que le document Sarkozy/Kadhafi, tendant à prouver un financement libyen de la campagne du premier, est bel et bien authentique.

Le dictateur aurait donné 50 millions d'euros au candidat de l'UMP. Une bombe! Pourtant, l'écho médiatique est réduit en France. On se demande une fois de plus si l'absence de séparation financière entre Etat et médias écrits n'est pas responsable de ce bien étrange état de fait.

Si toutes les démocraties aident les médias, dans le domaine ciblé de la presse écrite, la France est de loin la plus subventionneuse. La subvention directe à la presse écrite est énorme en France (lien), quasi inexistante en Angleterre ou en Allemagne (lien). Les liens incestueux entre Etat et grands médias pousseraient-ils ces derniers à la prudence, devant un possible futur locataire de l'Elysée?

Une chose est sûre: il faudra un jour en France, après avoir séparé religions et Etat, séparer complètement grands médias écrits de l'Etat, en faisant cesser l'hypocrisie de subventionnements massifs qui compromettent un regard libre.

PS: Coup de chapeau, au passage, à Médiapart, qui s'est vaillamment engagé, à ses risques et périls, dans ce pas de liberté vis-à-vis de la perfusion d'argent public

29/03/2016

Laïques et protestants: l'histoire des "libristes" vaudois (Suisse)

9782830915907.jpgDans le canton de Vaud (Suisse), après la révolution de février 1845, une fracture s'est produite au sein du protestantisme vaudois entre les tenants de la subordination de l’Eglise à l’Etat et ceux qui choisirent la séparation. Les "Nationaux" veulent maintenir une Église d'Etat, les "Libristes" défendent la séparation, proches en cela des avancées de la laïcité genevoise ou française.

Les deux courants ne se réunifiront qu'en 1966, avec la création de l’Eglise évangélique réformée du canton de Vaud.

Grâce à Jean-Pierre Bastian, on dispose désormais d'un livre très complet, aux éditions Labor et Fides, qui retrace l’origine et l’histoire de cette aventure libriste vaudoise (lien). 

L'auteur a par ailleurs accordé un entretien à Protestinfo (lien).

07/12/2014

Conférence sur laïcité et diversité, Ligue de l'Enseignement

laicite société.jpgDepuis de nombreuses années, la Ligue de l'Enseignement effectue un travail remarquable d'explication et de promotion de la laïcité, comme ferment et principe de la vie sociale. Aussi est-ce avec un intérêt tout particulier qu'il faut signaler cette conférence à plusieurs voix, prévue à Paris le 9 décembre 2014

«La Laïcité, ses interactions avec la diversité française: construction, développement, enjeux»

Rappelons que le 9 décembre 2014 est le jour anniversaire du vote de la Loi de séparation des églises et de l’Etat (il faudrait dire, "des religions et de l'Etat").

Trois personnalités "dont les recherches soulignent une conception de la laïcité vivante et fondamentale à l’exercice de la citoyenneté et de la démocratie" sont invitées: Jean-Michel Ducomte, Catherine Kintzler, Jean-Pierre Dubois. Leurs interventions seront suivies d’un buffet et d’un film.

Plus d'info ici (lien).

21/10/2014

La Belgique, Etat laïque.... ou presque. Du principe à la réalité

la_belgique_tat_laique_ou_presque_c1.pngLa Belgique est un État laïque, ou presque. Sa Constitution résolument séparatrice le montre. Toutefois, elle continue à faire la part belle aux cultes: en les finançant; en admettant qu’ils interviennent dans l’enseignement public, par les cours de religion; en perpétuant leurs privilèges dans l’espace public.

Surtout, survivance du passé, elle maintient à grands frais deux réseaux d’enseignement, l’officiel et le libre.

Dans un essai décapant, Jean-Philippe Schreiber, historien, directeur adjoint du CIERL et professeur à l'Université Libre de Bruxelles, nous propose un livre courageux, provoquant et bien informé.... que beaucoup, notamment en France (autre Etat laïque, ou presque), gagneront à lire.

Lien.

03/01/2014

Un collector sur Roger Williams, pionnier de la liberté de conscience

Avec Roger Williams....jpg"Puritain anglais venu en Amérique en 1630 pour fuir la persécution royale, Roger Williams (environ 1603- 1683) est considéré comme le père de la liberté religieuse aux Etats-Unis et l'un des premiers à avoir pensé la neutralité de l'Etat en matière religieuse".

Ce rappel de Marc-Olivier Bherer, auteur d'un bel article du quotidien Le Monde sur Roger Williams, donne la mesure de l'immense intérêt du numéro spécial Hors Série que la revue ETR (Etudes théologiques et religieuses) a consacré à Roger Williams, dont une statue orne le mur des Réformateurs (mur mémorial visité en 2008 par votre serviteur, preuve ci-contre).

Lire la suite

15/12/2013

L'union du Trône et de l'autel ?

livre,France, laïcité, séparation des religions et de l'etat, séparation des eglises et de l'etat, pups, louis XVIII, restauration, union du trône et de l'autel, olivier tort, matthieu bréjonIl reste encore beaucoup à faire en France sur l'histoire des religions, de la laïcité et des relations religions-Etat au XIXe siècle. Saluons la pierre apportée à l'édifice par Matthieu Bréjon et Olivier Tort, qui ont dirigé un bel ouvrage paru l'an dernier (2012) aux Presses de l'Université de la Sorbonne

Intitulé L'union du Trône et de l'Autel ?, politique et religion sous la Restauration, il met en lumière, de manière renouvelée, les rapports de force complexes qui se tissent autour des affaires religieuses dans le contexte de la Restauration (première moitié du XIXe siècle français).

02/07/2013

L'observatoire de la laïcité en France rend un premier rapport d'étape

Point d'étape, Observatoire laïcité.jpgA la suite de l'installation de l'Observatoire de la laïcité en France, le 8 avril 2013, nous avions brièvement évoqué dans ce blog la quadruple mission de cette structure appelée à informer, transmettre, proposer et observer. On relèvera avec intérêt que le 25 juin 2013, Jean-Louis Bianco et ses collaborateurs ont rendu public un premier rapport d'étape, disponible gratuitement en téléchargement. Le rapport complet (lien PDF) ou la synthèse finale (lien PDF) proposent des réflexions utiles. 

Je me permettrais juste une petite suggestion: quand prendra-t-on enfin conscience que la religion ne se limite pas, en France, au christianisme? Cela fait plus d'un siècle qu'il aurait fallu remplacer "séparation de l'Etat et des Eglises" (dixit le rapport, p.4) par "séparation de l'Etat et des religions".

Le judaïsme ou l'islam ne se structurent pas en "églises"... Le vocabulaire, ça compte!

A moins de ne vouloir séparer que l'Etat et le christianisme (ce qui semble bien peu laïque), il serait plus que temps de remplacer l'expression désuète "séparation des Eglises et de l'Etat" par "séparation des religions et de l'Etat". A bon entendeur...