Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/04/2020

Victimes de l'esclavage, une stèle à Creil

20200418_155405.jpegAvant l'abolition de l'esclavage en 1848, les esclaves étaient considérés comme des « biens meubles », et ne portaient à ce titre pas de nom officiel.

A partir de l'abolition, les officiers de l'Etat civil ont donc eu la charge d'attribuer des patronymes aux esclaves affranchis. Le mémorial «Les noms de l'esclavage», créé par CM98, permet ainsi aux habitants d'origine antillaise de retrouver la trace des premiers aïeux qui ont porté leurs noms.

Avec l'aide de l'AAC, les familles creilloises et des environs ont ainsi pu rechercher le nom de leurs ancêtres et les inscrire sur la stèle inaugurée en 2015.

Une initiative rare et bienvenue (découverte au gré d'une promenade), pour une mémoire partagée.

Lien.

04/02/2018

Jean-Claude Girondin, esclavage, mémoire, protestantisme

Capture d’écran 2018-02-04 à 22.12.12.pngLe sociologue et conférencier, Jean-Claude Girondin (thèse EPHE Sorbonne) a publié un ouvrage collectif qui cherche à mieux faire connaître la traite et l’esclavage des Noirs, les enjeux de mémoire, ainsi que la condition de vie de ces derniers en métropole et aux Antilles françaises.

Le tout en articulant la réflexion avec une perspective protestante.

A découvrir son passionnant entretien vidéo sur le site Campus Protestant (lien).

25/01/2016

Baptisme et esclavage, une conférence à suivre (31 janvier 2016)

En France, hexagone et outre-Mer, l'esclavage renvoie encAffiche Eddy Nisus - Esclavage.jpgore en partie à "un passé qui ne passe pas", en dépit d'incontestables progrès depuis vingt ans dans le travail de mémoire et d'histoire, dont témoigne notamment le bel ouvrage récent dirigé par Jean-Claude Girondin (lien).

On suivra avec d'autant plus d'intérêt la conférence SHDBF que le pasteur et historien Eddy Nisus, spécialiste de ces questions (lien), donnera le 31 janvier prochain à Paris sur l'enjeu croisé de l'abolition de l'esclavage et du positionnement des Eglises baptistes.

Annonce de la conférence sur le site SHDBF (lien).