Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/11/2011

Migrant'scène 2011

AFF-A4-1web.jpg"On n'a pas assez d'essence pour faire la route dans l'aut'sens", chantait Alain Souchon... "On avance"... chaque année un peu plus dans un monde globalisé, sans possibilité de fermer les frontières aux flux démographiques.

Ce qui veut dire que l'immigration en Europe et en France, quels que soient les garde-fous mis en place, va se poursuivre, et remodeler chaque année un peu plus le paysage social, culturel et religieux. Le processus est irréversible.

D'où l'urgence de ne plus considérer comme périphériques les travaux sur ces questions (notamment en sciences sociales des religions).


A noter ce mois-ci, comme contribution au débat et à la réflexion commune, le festival Migrant'scène proposé par la CIMADE, dont le rôle irremplaçable auprès des migrants n'est plus à démontrer.

Ce festival, organisé dans toute la France mais aussi au Maroc entre le 12 et le 27 novembre 2011, dispose d'un site internet et d'un partenaire presse, l'hebdomadaire protestant français Réforme.

Les commentaires sont fermés.