Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/08/2013

Série Rubaduka, webaventurier d'Afrique (1) : promoteur de la laïcité

Rubaduka.jpgQui est Rubaduka ? C'est par hasard (guidé par Dr Google) que j'ai découvert ce webaventurier d'Afrique. Designer de sites Web, basé en Côte d'Ivoire, marié (à Nicole, Rwandaise) et père de deux enfants, fils d'un médecin américain diplômé de Yale, Brian Rubaduka ne manque pas de flair ni de sens de la publicité.

Pour avoir obtenu les droits de multiples noms de domaine de différents pays africains, ce franc-tireur passionné  a développé depuis 2001 une présence numérique spectaculaire et durable, au service de quelques idées force: entre autres, l'amour et la promotion de l'Afrique, la démocratie, l'option libertaire (pour la légalisation des drogues douces), les droits de la femme, la défense d'Israël, la liberté de pensée et de religion, et la laïcité... par laquelle nous commençons en image cette mini-série de l'été 2013.


Principalement focalisé sur l'Afrique francophone (avec un accent prioritaire sur le Sénégal et la Côte d'Ivoire), Brian Rubaduka est pourtant anglophone....

Mais soit il maîtrise suffisamment la langue de Molière, qu'il apprend depuis douze ans, soit il bénéficie d'aides avisés. Quoiqu'il en soit, la majorité de son impressionnant travail graphique destiné au Web est en langue française.

Ce véhicule linguistique francophone se double d'une ouverture aux réalités culturelles de la Francophonie, à commencer.... par la laïcité.

 

Singaravelou.jpg

Sait-on que les pays africains issus de l'Afrique Occidentale Française (AOF) et de l'Afrique Equatoriale Française (AEF) défendent tous, peu ou prou, la laïcité comme principe  constitutionnel? Petit message de publicité: si vous ne le savez pas, venez vous inscrire pour suivre le cours que je donnerai à ce sujet à l'IPT de Paris en 2013-14!

"Toutes les Républiques issues de l'Ancienne AOF se sont proclamées laïques à l'exception de la République Islamique de Mauritanie" (Joseph-Roger de Benoist, in Singaravelou, dir., Laïcité, enjeux et pratiques, Bordeaux, Presses Universitaires de Bordeaux, 2007, p.154).

Mais en dehors de rares auteurs, parmi lesquels celles et ceux qui ont participé à Religions et colonisation, excellente synthèse publiée en 2009 sous la direction de Dominique Borne et Benoît Falaize) le sujet est peu traité par les historiens et sociologues.

La laïcité en Afrique sub-saharienne? Largement une terra incognita. Il est temps de commencer à combler le retard considérable de la littérature académique sur ce sujet.

En attendant, on aurait tort de hausser les épaules au sujet de la laïcité africaine. Sur certains points, ces pays d'Afrique centrale et de l'Ouest sont parfois plus laïques que l'ancienne métropole française!

 

Jours fériés en Afrique de l'Ouest : pas de préférence confessionnelle

Un exemple, les jours fériés, qui au contraire de la France, tiennent souvent compte de la diversité religieuse réelle du pays en proposant des jours chômés en rapport avec différentes religions, pas seulement le catholicisme (comme au Sénégal, Congo Brazzaville, Côte d'Ivoire etc.). 

rubaduka,brian rubaduka,nicole rubaduka,afrique,côte d'ivoire,sénégal,laïcité,liberté,mali,yopougon,internet,société civile,francophonie,afrique de l'ouest,singaravelou,presses universitaires de bordeaux,bordeaux,dominique borne,benoît falaize,éditions de l'atelier


"Préservons l'Etat laïc" (il faudrait écrire, "laïque")

Notre ami Rubaduka, webaventurier et "faiseur d'opinion", n'ignore pas cette réalité laïque africaine et milite activement pour elle contre les intégrismes. Attention, ses visuels provoquent parfois le "choc".

L'idée est de transmettre immédiatement un contenu fort, d'où des angles percutants et des raccourcis visuels très explicites.

En voici deux exemples, qui vantent ici la laïcité retrouvée au Mali et la revendication laïque à Yopougon, en Côte d'Ivoire (liberté de moeurs contre puritanisme à la saoudienne). 

sébastien fath, rubaduka

Vaste quartier populaire d'Abidjan (Côte d'Ivoire), Yopougon est défendu ici par Rubaduka pour sa liberté de moeurs et son socle laïque, face à ce qui est présenté comme une menace intégriste (influence saoudienne)


rubaduka, sébastien fath, mali

Ce visuel "choc" met en opposition une exécution attribuée à des islamistes (à gauche) avec une école laïque malienne, avec pour slogan, "Vive la République laïque".

Les commentaires sont fermés.