Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/02/2020

Bienvenue en France Asia Bibi

Capture d’écran 2020-02-27 à 10.36.59.png

Asia Bibi, chrétienne incarcérée arbitrairement durant neuf ans au Pakistan dans des conditions terribles, pour une accusation mensongère de blasphème, est actuellement en France.

Depuis 2011, ce blog a suivi son histoire, jusqu'à sa libération et son asile au Canada (lien).

Avec une dignité exemplaire, elle a franchi tous les obstacles, appuyée par le soutien indéfectible d'Anne-Isabelle Tollet (Cf. photo ci-dessus).

Asia Bibi évoque aujourd'hui son souhait de s'installer dans l'hexagone et va rencontrer le président Macron.

Lire la suite

21/02/2020

Liberté pour Fariba Adelkhah et Roland Marchal !

roland marchal, fariba adelkhah, iran, libertéLe procès de Fariba Adelkhah et de Roland Marchal s’ouvrira le 3 mars 2020 à Téhéran, a déclaré mardi leur avocat, Me Saïd Dehqan à l’Agence France-Presse.

Soutien total à ces chercheurs incarcérés arbitrairement en Iran.

Lien.

15/02/2020

Usages staliniens de la Révolution numérique

6e3030535b8d2afda19e1354494c0e7f.jpgCertains croient voir dans l'affaire Benjamin Griveaux (démissionnaire de la campagne pour la mairie de Paris) une "américanisation" de la vie politique française.

Erreur de perspective. Trump, aux Etats-Unis, est toujours au pouvoir, malgré un passif sexuel compromettant plus lourd que celui de Griveaux.

 

En France, on assiste au contraire au nouvel effet d'une influence russe post-soviétique très active sur les réseaux sociaux... et dans la rue (activisme radical anti-Macron), alliant:

 

1/ stalinisme new look (extrême-gauche sectaire)

2/ populisme ("anti-mondialisme" primaire et démagogie) 

3/ outils de la Révolution numérique (réseaux sociaux d'internet en particulier)

La synthèse en anglais sur Ordre social et répression sous Staline, par David Shearer (Yale Univ Press, 2009), est à relire, notamment son chapitre "Cataloguer la population" (p.158 et suivantes).

Grace à des protocoles d'espionnage numérique et de collecte assez simples, ce catalogage est à la portée, aujourd'hui, de nombreux acteurs de déstabilisation.

Le melenchoniste mégalomane Juan Branco était déjà auteur de l'outing forcé de Gabriel Attal (lien).

On retrouve Branco aujourd'hui avec Pavlenski, divulgateur de la vidéo qui fit tomber Griveaux, qui affirme: "cela va donc continuer" (Spoutnik).

D'autres gêneurs politiques doivent ainsi s'attendre à subir le même déballage crapoteux (qui évoque la méthode russe du KOMPROMAT).

On discerne, au-delà de la menace lancée, une tendance. Celle d'un mariage monstrueux entre les promesses d'une libéralisation de la communication et de l'information, grâce à internet, et le catalogage généralisé d'une population à des fins de contrôle politique sectaire, éliminant tout gêneur grâce aux données privées stockées.

Ce que Staline, avec les moyens qu'il avait, a tenté durant des années.

Et ce que Xi JingPing, dans la Chine actuelle, pratique à l'échelle de plus d'un milliards d'habitants (lien).

01/02/2020

Affaire Mila et enjeu de blasphémer (Le Monde des religions)

8503_istock.jpgDepuis ses propos contre l'islam tenus en live sur Instagram, la jeune Mila est en proie aux insultes et menaces de mort. L'affaire ravive le débat autour du blasphème. Décryptage avec la spécialiste Anastasia Colosimo.

Doctorante en théorie politique et enseignante en théologie politique à Sciences Po Paris, Anastasia Colosimo a consacré sa thèse à l'histoire du blasphème, qu'elle a synthétisée dans son ouvrage Les Bûchers de la liberté (Stock, 2016).

Lire la suite sur Le Monde des Religions

24/01/2020

A lire: somme sur la liberté de conscience (Dominique Avon)

Capture d’écran 2020-01-24 à 17.14.32.pngEntre le XVIe et le XVIIIe siècle, la liberté de conscience a été conçue, d’abord en latin et dans une poignée de langues européennes, comme une possibilité de croire, de changer de croyance ou de ne pas en avoir. Elle a ainsi reçu une acception distincte de celle de la liberté religieuse ou de la liberté de religion. Lors de son inscription dans la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, adoptée sans vote négatif par l’assemblée générale des Nations Unies en décembre 1948, ce droit individuel a néanmoins suscité des réserves ou oppositions qui ont empêché sa déclinaison constitutionnelle par plusieurs États-membres. Une génération plus tard, la contestation de la liberté de conscience s’est trouvée renforcée au nom de la reconnaissance de sensibilités culturelles différenciées, au nom d’une lutte contre l’apostasie – parfois associé au blasphème ou à l’insulte contre certaines religions -, ou au nom de la défense de l’unité d’un corps. L’enquête historique conduite dans cet ouvrage s’inscrit dans le temps long des sociétés humaines. Établie sur des sources linguistiques diverses, elle vise à saisir l’émergence d’une notion au sein de communautés spécifiques, du Bassin méditerranéen à la Chine et à l’Amérique du Nord, à comprendre les motifs d’adhésion et de rejet formulés par plusieurs centaines d’auteurs, à déterminer les modalités d’expansion de cette liberté, de sa traduction dans des langues qui n’en avaient pas dessiné les contours, ainsi qu’à appréhender les ressorts des remises en question contemporaines.

Un livre important à découvrir, signé Dominique Avon, directeur d'études à l'EPHE et membre du GSRL

27/12/2019

Liberté pour Fariba Adelkhah et Roland Marchal

fariba.jpgMardi 24 décembre, après sept mois de détention à Téhéran, la chercheuse franco-iranienne Fariba Adelkhah, qui est accusée d’espionnage par la justice de la République islamique, a entamé une grève de la faim avec une de ses codétenues, l’universitaire australienne Kylie Moore-Gilbert.

Dans une lettre que les deux femmes ont pu faire parvenir de manière clandestine à l’extérieur de la prison où elles sont détenues et qui a été relayée par l’organisation Center for Human Rights In Iran ainsi que par des soutiens de Fariba Adelkhah à Paris, elles annoncent avoir cessé de s’alimenter « au nom de tous les universitaires et les chercheurs en Iran et au Moyen-Orient que l’on emprisonne injustement (…) pour avoir fait leur travail ».

Lire la suite ici

02/10/2019

France : transfert de compétences de la MIVILUDES

Capture d’écran 2019-10-01 à 22.55.36.pngEn France, le transfert annoncé de compétences de la MIVILUDES (mission interministérielle de lutte contre les dérives sectaires) au Ministère de l'intérieur inquiète certains milieux mal informés.

En réalité, c'est une bonne nouvelle pour la nécessaire lutte contre les dérives sectaires en France.

La MIVILUDES, de plus en plus décrédibilisée, souffrait en effet de sévères dysfonctionnements. Cette structure coûteuse et peu efficace s'appuyait, d'une part, sur une définition trop restrictive et trop laxiste des dérives sectaires (excluant de nombreux creusets idéologiques et religieux, notamment l'islam, une large part de l'Eglise catholique, et la militance politique radicale). D'autre part, elle s'était mis à dos, depuis 2005 (démission de Nathalie Luca) la quasi totalité du milieux des chercheurs, par un certain amateurisme opportuniste qui laissait craindre une politique approximative de la chasse aux sorcières, plutôt qu'une expertise républicaine maîtrisée et éclairée.

Doté d'une forte expérience de terrain, d'un pragmatisme lucide (moins d'idéologie, plus de données fiables) et d'un spectre d'intervention plus large, gageons que le Ministère de l'Intérieur (et des cultes) reprendra, avec plus d'efficacité et de justesse, le flambeau de la prévention et de la lutte nécessaire contre les dérives sectaires tous azimuts.

Des dérives toujours actuelles, dans tous les milieux, qui peuvent broyer les personnes, les familles, et conduire au pire: que la République soit vigilante est une bonne chose!

28/09/2019

Il faut libérer Fariba Adelkhah

Fariba-Abdelkhah-reputeeses-analyses-distanciees-rapport-pouvoir-Iran-comme-France_0_525_295.jpg

Mon laboratoire, le GSRL, l'a fait via Twitter, ainsi que d'autres institutions: solidaire dès le départ de ma collègue franco-iranienne Fariba Adelkhah, emprisonnée en Iran depuis le 5 juin 2019, je tiens à réaffirmer via cette blognote mon soutien total à ma collègue.

Il faut libérer au plus vite Fariba, emprisonnée sans jugement, et sous des accusations insensées, depuis plus de 3 mois et demi à la prison d'Evin, à Téhéran.

Anthropologue de renom, chercheuse intègre et féconde, directrice de recherches au CERI, notamment auteure de Les paradoxes de l'Iran (Cavalier Bleu), Fariba Adelkhah ne doit pas servir de monnaie d'échange dans un marchandage sordide. Le régime iranien gagnerait à servir son peuple et oeuvrer pour la liberté, plutôt que de surenchérir dans la terreur et l'arbitraire.

Liberté pour Fariba!

Lien.

11/05/2019

Le Prix Marianne à Zineb el Rhazoui

Capture d’écran 2019-05-11 à 15.19.09.pngUn "Grand Remplacement" (sic) serait en cours en Europe, porté par une immigration musulmane massive?

Ce fantasme d'extrême droite a beau reposer sur ignorances et mensonges, il a la vie dure.

L'occasion de rappeler qu'en dehors de la robuste proportion de migrants chrétiens qui arrive en Europe (cf. cet article de 2017 écrit par votre serviteur), de très nombreux migrants se sécularisent aussi en Europe.

Nombreux sont celles et ceux qui se posent en premiers défenseurs de l'athéisme, ou d'un mode de vie sécularisé, ou de la laïcité, ou des trois à la fois.

 

Lire la suite

20/12/2018

Dénoncer le "décolonialisme" (sic)? Recadrage par Ludivine Bantigny

16695088.jpgUne éclairante controverse traverse actuellement le champ des sciences sociales (et de l'intelligentsia) en France. Tout est parti d'une charge violente et argumentée, au ton alarmiste, contre le "décolonialisme" (sic). Elle a été signée par 80 intellectuels, et non des moindres (lien). L'idée vise à alerter sur la nocivité supposée des rhétoriques post- ou décoloniales, dont on estime que les stratégies "attaquent frontalement l'universalisme républicain" (sic).

La mouvance ainsi attaquée n'a pas répondu sur le même mode.

Mais une historienne, Ludivine Bantigny, a apporté une réponse vigoureuse, argumentée (elle aussi).... et nettement plus convaincante à mes yeux (lien). En-dehors de quelques nuances, je souscris au texte de Ludivine et je la remercie.

A partir de mon long parcours intellectuel d'historien du contemporain, mais aussi éclairé par mon itinéraire personnel, je suis profondément convaincu, comme cette collègue, qu'on ne pourra mieux réaliser les promesses de la République, si souvent trahies, qu'en passant par le décentrage décolonial et postcolonial. Et il y a encore du boulot!

Cet exercice provoque certes des dérives, parfois graves, dont il convient de combattre le sectarisme. Mais le décentrage lui-même est salutaire, nécessaire, et porteur d'espoir.

A suivre...

01/11/2018

Pakistan: Asia Bibi acquittée

45130773_10213298302908185_1604512593949491200_n.jpgMère de famille condamnée à mort pour blasphème, la détenue pakistanaise Asia Bibi a fait l'objet, depuis plusieurs années, d'une double campagne: d'un côté, des militants islamistes extrémistes ont plaidé pour sa mise à mort (ils continuent).

De l'autre, des militants des libertés ont plaidé pour son acquittement. La conclusion de cette affaire, déjà évoquée plusieurs fois dans ce blog (lien), est tombée: Asia Bibi est finalement acquittée par la plus haute juridiction du pays, soutenue par le premier ministre Imran Khan (lien). Sa mort sociale au Pakistan est cependant un fait.Toujours gravement menacée, elle prépare son expatriation, pour sauver sa vie et celle des siens.

Lien.

12/06/2018

Désastre pour les libertés: la fin de la neutralité du Net (USA)

Depuis deux ans, la politique menée par Donald Trump aux Etats-Unis obéit à un principe: le profit maximal.

Comme la fin de la neutralité du Net permet aux fournisseurs de multiplier les offres, et surtout, de cibler les internautes avec de lucratifs packages sur mesure (qui nourrissent le communautarisme numérique et les gated communities virtuelles), son Administration vient de passer à exécution.

Fini l'accès égalitaire aux contenus du Net à tous les internautes. Avec plus de profit pour les marchands, moins de culture générale, moins de curiosité, plus de fragmentation sociale en fonction des "tribus" idéologiques du pays.

Le géant du fast-food Burger King a expliqué, à sa façon, ce qui va changer depuis ce matin aux Etats-Unis, en transposant le débat au niveau d'un Whopper.... Le clip (en anglais) est amusant, et fait réfléchir.

 

05/01/2018

Pour la traçabilité des infos et la régulation du sponsoring

Capture d’écran 2018-01-04 à 22.44.47.jpgGrâce à Regardsprotestants, il faut lire l'excellente analyse de James Woody, publiée sur "Esprit de liberté".

Elle est intitulée "Contre une législation sur les 'fausses nouvelles'.

Sur la défense de la liberté d'expression, je partage totalement l'avis de l'auteur. Et ce blog a souvent pris position sur cette ligne. En revanche, je ne cultive pas la même inquiétude, sur le dossier évoqué, quant au risque de dérive liberticide. En regardant les choses dans le détail, on peut remarquer ces trois points:

1/ Sauf erreur, il n'est pas question d'un projet de loi contre les "fausses nouvelles", mais plutôt d'une loi qui limite le sponsoring opaque des fake news, ce qui est très différent; on n'est pas dans la police de la pensée, mais dans la régulation de la pseudo info-pub manipulatoire qui trompe le lecteur.

2/ Le sponsoring opaque massif de fake news (mais aussi parfois de publicité religieuse) est à certains égards comparable au commerce des indulgences au XVIe siècle, dénoncé par les Réformateurs. Pour accéder à ce que l'on convoite (tantôt le salut, tantôt l'info croustillante ou la renommée), on paye et on fait commerce, sans scrupules

3/ Le sponsoring massif et la non-traçabilité des fake news sur les réseaux sociaux (qui vont bien plus loin que ce que l'on a pu connaître avant la Révolution numérique) limitent en réalité la liberté d'information et de pensée. Réguler le sponsoring et demander la traçabilité des infos, tout en prenant soin de ne pas se prononcer sur une Vérité (sic) officielle, ce n'est pas censurer ou réduire la liberté, c'est la restaurer.

19/10/2017

Observatoire de la laïcité: reconduction pour cinq ans

DMF47KJW4AAH3S6.jpgLa nouvelle est tombée le 14 octobre dernier via le Journal Officiel, et elle a été immédiatement tweetée par son président, Jean-Louis Bianco (cf. doc ci-contre, cliquer pour agrandir): l'Observatoire de la Laïcité a été confirmé et renouvelé dans ses fonctions par décret pour une durée de cinq ans par le Premier Ministre Edouard Philippe, sous l'autorité du Président de la République Emmanuel Macron.

Dans une France marquée par bien des dérives délétères autour de la laïcité (radicalismes religieux, radicalismes identitaires et sécularistes), on peut se réjouir que cet Observatoire, qui a fait preuve de compétence, de pédagogie et de clairvoyance, défende une conception républicaine stricte de la laïcité: une liberté éclairée par le droit, sans démagogie ni intolérance.

08/05/2017

Il s'appelle Emmanuel...

 liberté,égalité,fraternité,france,république,emmanuel macron,messianisme,présidentielles 2017,démocratie,religion,politique,politique et religion

... Mais il ne se prend pas pour le messie.

L'élection hier soir à la Présidence de la République d'Emmanuel Macron tourne la page d'un long chapitre marqué par la tentation française des "politiques du salut séculier".

La France s'est longtemps distinguée par un messianisme politique qui fait de l'Etat une quasi Eglise de substitution. François Hollande, avant son élection en 2012, avait une nouvelle fois réactivé cette "politique enchantée" dans son fameux discours du Bourget (le "rêve français" etc). Mais les flots de promesses intenables se sont heurtés à une réalité massivement constatée par les citoyennes et citoyens; au lieu de "changer la vie", les politiques ont navigué à vue, et se sont parfois servis dans la caisse. Ils ont fait la démonstration, mandat après mandat, de l'imposture du messianisme politique.

En se réclamant souvent de la "bienveillance", de l'"humilité", du refus du sectarisme (il est le seul à toujours avoir refusé de faire siffler ses adversaires), Emmanuel Macron désenchante la politique. Moins de grandes promesses, plus de pragmatisme. Moins de prêchi-prêcha, plus d'écoute des compétences de la société civile.

A l'hebdomadaire protestant Réforme qui l'interrogeait, il y a quelques semaines, Emmanuel Macron affirmait: «Je ne promets ni le bonheur, ni la transcendance. Je laisse cela aux religions. Autrement, ce seraient des projets totalitaires.» (lien)

Face à une Marine Le Pen qui s'inscrivait dans la continuité du messianisme politique français (avec une inflexion frontiste orientée vers une quasi religion nationaliste), Emmanuel Macron marque une rupture choisie par presque deux électeurs sur trois. En marche.

04/05/2017

PHAROS recherche des Observateurs Junior (appel à candidature)

Appel à candidatures OJ 2017-2018 (glissé(e)s).jpgVous êtes passionné(e) par un pays ou une zone géographique qui constitue votre champ d'étude privilégié?

Vous êtes francophone, parlez couramment anglais et si possible maîtrisez la langue du ou des pays pour le(s)quel(s) vous postulez? Vous êtes sensible au fait culturel religieux? Vous voulez vous investir pour déféndre les droits des minorités culturelles et religieuses? Vous êtes curieux, autonome, réactif et capable de travailler à distance et en réseau?

Alors il peut être intéressant de postuler auprès de L'OBSERVATOIRE PHAROS en tant qu'observateur junior.

Formulaire de candidature ici PDF (précision, contrairement à certains postes juniors d'attachés parlementaires, ici c'est du bénévolat...).

03/05/2017

Recul de la liberté religieuse dans le monde (USCIRF rapport 2017)

CM Capture 1.jpgC'est devenu une habitude: depuis sa création en 1998, la commission américaine sur la liberté religieuse internationale (USCIRF) publie chaque année un rapport très documenté chaque année sur l'état de la liberté religieuse dans le monde. La Croix s'en est notamment fait l'écho cette année en France (lien).

Constat: la liberté religieuse recule (effet DAECH notamment), et la Russie, que certains partis nationalistes prennent inconsidérément comme modèle, fait son entrée parmi la liste des pays les plus répressifs... avec notamment l'interdiction complète des Témoins de Jéhovah cette année.

Téléchargement complet du rapport 2017 ici (PDF).

01/03/2017

De LUTHER à LUTHER KING

Luther-MLK.jpg

Le Musée du Désert, qui fait mémoire de l'époque sombre où le protestantisme était hors-la-loi en France, parle aussi d'espoir. Et pour les 500 ans de la Réforme, il innove avec audace avec un Son et Lumière intitulé DE LUTHER à LUTHER KING.

Dixit l'hebdo Réforme: 300 figurants prévus, 54 acteurs, 50 choristes, un orchestre live et 6 danseuses: le site du Musée du Désert, à Mialet, s’apprête à renouer avec la tradition du son et lumière grâce à un grand spectacle qui s’y déroulera cet été. À partir d’un scénario et d’une mise en scène de Samuel Amédro (pasteur de l’ÉPUdF), secondé par Jean-Paul Pascal (de l’EPREF), il retracera une histoire protestante de la liberté de conscience. Un appel aux dons est lancé.

Lien.

 

22/11/2016

Etat de plus en plus envahissant: il est temps de s'interroger

6a012875e3b7c6970c0120a7c22d93970b.jpgLa globalisation fragiliserait-elle l'Etat? Au cours du dernier demi-siècle, on observe au-contraire une emprise étatique sans précédent sur la population française. Au risque d'inquiéter les traditions de pensée éprises de liberté, comme le protestantisme, qui rejettent le "cercle vicieux de délégation déresponsabilisante et d'autoritarisme" (Yves Buchsenschutz). Rien ne semble ralentir le Magistère envahissant de l'Etat. Non comptant d'afficher une classe politique ventrue (600.000 élus), la République ne cesse de taxer davantage les Français: le taux de prélèvements obligatoires a augmenté de 10 points entre 1974 et 2014, pour atteindre le second rang mondial (OCDE).

Quant aux libertés, après une embellie au début des années 1980, elles reculent, avec désormais la perspective d'un fichier centralisé...

Pour lire la suite de cette chronique, voir le site de l'hebdomadaire Réforme (lien).

 

17/11/2016

Les frontières de la tolérance (Denis Lacorne)

livre,tolérance,denis lacorne,ceri,fanatisme,intolérance,liberté,gallimardEn ces temps de montée des populismes et du rejet de l'autre, il faut lire et relire la lumineuse synthèse proposée sur la tolérance par le politologue Denis Lacorne (CERI/ScPo).

 

14/10/2016

"Les Français mitigés face à l'évangélisation directe" (La Croix)

ce389e_7fd0cf19af414b18a5981f248dd67385.jpgCommandé par le Conseil national des évangéliques de France (Cnef), un sondage de l’institut BVA révèle que 38 % des Français trouvent anormal que les chrétiens souhaitent communiquer leurs idées et leurs croyances avec quiconque. Alors que les missions d’évangélisation font preuve de plus en plus de créativité pour parler, le mieux possible, de Jésus-Christ, un Sondage sur les Français et les religions publié samedi 8 octobre, révèle que quatre Français sur dix considèrent que « la foi est une affaire privée » et qu’« il n’est pas normal que les chrétiens souhaitent communiquer leurs idées et leurs croyances avec quiconque ».

Lire la suite sur le site de La Croix (lien).

12/09/2016

La laïcité expliquée en vidéo en moins de 4 minutes

En moins de quatre minutes, voici une excellente vidéo, irréprochable du point de vue historique, qui retrace ce qu'est la LAÏCITÉ FRANÇAISE. Réalisée en ce début de mois par l'association Coexister, elle devrait être montrée d'urgence à tous ceux et celles (politiques compris) qui agitent l'idée de laïcité sans toujours savoir de quoi ils parlent.

10/09/2016

Pierre Bayle, une foi critique

france,pierre bayle,esprit critique,tolérance,persécution,conversion,liberté,liberté religieuse,rémy bebding,olivétan,livre"Il il n’y a rien de plus abominable que de faire des conversions par la contrainte".

 

Cette citation de Pierre Bayle (1647-1706), extraite de l'ouvrage De la tolérance, situe le personnage.

Cet auteur protestant méconnu a inlassablement plaidé pour une foi ouverte, éclairée, tolérante, et critique.

Saluons le travail de Rémy Hebding, qui nous propose, aux éditions Olivétan, une nouvelle synthèse sur cette figure importante du protestantisme français de tradition calviniste, sous le titre Pierre Bayle, une foi critique (lien).

28/08/2016

Burkinigate: réaction de Pierre Joxe, l'humour d'une conscience libre

pierre-joxe-hier-a-nimes_449633_510x255.jpgL'ancien garde des sceaux Pierre Joxe est un homme d'Etat et une conscience républicaine.

Laïque et protestant, il est intervenu avec pertinence dans le grand documentaire "Protestants de France" (2016), dont on attend la sortie en DVD (lien). Devant l'hystérie ambiante autour du contrôle vestimentaire des femmes sur la plage (jusqu'à l'arrêt salutaire du Conseil d'Etat il y a deux jours) et les confusions entre préférence personnelle et droit applicable à tous, il a choisi de réagir avec humour et recul. Au-dessus de la médiocrité générale du débat et contre les peurs liberticides, son texte, envoyé à Médiapart, est un bijou. Merci Pierre Joxe.

Lien.

25/08/2016

Quand en France, certains maires et policiers aident DAECH à recruter...

france,république,manuel valls,nice,burkini,intolérance,laïcité,liberté,discriminations,islamophobie,daech,déradicalisation,radicalisation,stéphanie hennette-vauchezLe soir du 14 juillet 2016, à Nice, seuls deux policiers municipaux se tenaient sur la Promenade des Anglais, à l'angle du boulevard Gambetta, qui marque le début de la zone piétonne, dans une voiture mise en travers de la chaussée (source: Préfecture, + enquête du Quotidien Libération et vidéosurveillance). Insuffisant pour stopper le camion tueur. bilan 85 morts.

Le 23 août 2016, en revanche, ce sont quatre policiers municipaux (lien) qui ont verbalisé une femme paisible, allongée sur la plage niçoise, en raison de son foulard jugé trop ample et trop ostentatoire (lien).

DAECH ne peut imaginer meilleure propagande de recrutement. Médiatiquement, l'effet est dévastateur. On comprend, bien-sûr, l'émoi, en France, après une série d'attentats islamistes. Mais à tout confondre, et à pratiquer une politique discriminatoire, la France se couvre de honte, viole la laïcité qu'elle prétend défendre, et humilie publiquement des femmes (car on se garde bien de cibler les barbes des hommes). Au nom de la "liberté" et de la "laïcité" (qui n'a jamais interdit la liberté vestimentaire).

Lire la suite

21/08/2016

"La loterie de l'indécence"

Cp_8trBWYAAoT2D.jpg

 (la sauvage jaune) Lien.

19/08/2016

"Burkini" sur les plages publiques en France: pour clarifier le débat

france,burkini,laïcité,islam,islamophobie,liberté,égalité,fraternité,république,arabie saoudite,droits des femmes,religion et laïcité,femmes et religion,plages publiquesLa cacophonie ambiante autour du 'burkini' s'est maintenant portée, en France, sur l'enjeu des plages publiques, ce qui est un cas différent de la 'journée Burkini' organisée, puis annulée sur pression, dans un espace privé (lien). Revenons brièvement (et une dernière fois) sur ce sujet, révélateur des tensions autour de laïcité et liberté en France, pour rappeler ceci:

Au-delà des réductions démagogiques parfois alarmantes (lien), le vrai débat se pose entre sociétés pluralistes qui laissent les femmes s'habiller librement sur les plages, et sociétés punitives qui leur dictent ce qu'elles doivent porter (que ce soit, en Arabie Saoudite, pour interdire le bikini, ou pour interdire ailleurs le 'burkini').

En ce sens, interdire le 'burkini' reviendrait en réalité à 'saoudiser' (sic) la France. A l'envers, certes, mais saoudiser quand même (société punitive), en interdisant autoritairement aux femmes de porter (ou ne pas porter) ce qu'elles veulent. Alors que ce qu'il faut plutôt souhaiter, c'est une extension des valeurs de liberté des femmes et de laïcité en Arabie Saoudite et au Qatar, dont les pétrodollars n'ont hélas pas l'air de beaucoup déranger certains dirigeants français, de droite comme de gauche, quand il s'agit de signer des contrats d'armement ou faire des conférences.

Dernier rappel: le 'burkini' est une adaptation commerciale d'une très ancienne pratique 'blédarde' qui voit les femmes se baigner habillées, du Maroc à l'Egypte. Ce n'est, en rien, un uniforme salafiste. Le salafisme strict prohibe au contraire cette tenue qui pousse des femmes, qui auparavant n'allaient pas nager, à se baigner en public.

24/07/2016

Superman n'est pas juif

religion, identité, liberté, enfance, enfance et religion, judaïsme, catholicisme, superman, la boite à bulles, BD, bande dessinée, jimmy bemon, emilie boudet

Marquées par la promotion d'une culture du choix personnel, nos sociétés contemporaines questionnent de plus en plus les identités héritées. Au travers du regard d'un enfant, cet enjeu est très joliment traité, avec tendresse et humour, dans la BD Superman n'est pas juif (ed la Boîte à bulles). Entre une mère catholique et un père juif, c'est l'histoire d'une quête identitaire, face au difficile regard des autres, qui fait au passage découvrir plusieurs facettes du judaïsme au quotidien. Jimmy Bemon (pour le scénario) et Emilie Boudet (pour le dessin) nous offrent ici un vrai joyau à lire et relire, et à faire découvrir.

Il a reçu le prix de meilleur premier album décerné par les lycéens picards en 2015.

Lien.

23/07/2016

Réfugiés: les protestants français se mobilisent

CM Capture 1.jpgMême le quotidien Libération, relayé par Le Monde, l'a relevé, quelques jours après l'attentat de Nice (lien).

Si le gouvernement français actuel est bon en habillage "com", les actes, eux, sont moins reluisants. C'est vrai dans la sécurité (Nice), c'est aussi vrai le cas en matière d'accueil des réfugiés, où sur le terrain, les autorités françaises n'ont pas vraiment pas de quoi être fières.

On relèvera que les protestants de France, sur ce terrain, ne se sont pas laissés berner par les satisfecits officiels, et ont montré ces derniers mois une cohérence d'action significative.

Côté protestant évangélique, cela s'est traduit par la plate-forme évangélique d'aide aux migrants de Calais, impulsée sur le terrain par CNEF Solidarité (lien). Côté protestant luthéro-réformé, cela s'est manifesté par le collectif "Exilés: l'accueil d'abord!" (lien), appuyé par le portail internet "Accueillons les exilés" (lien).

Cette campagne a été impulsée par l'EPUdF, et a été rejointe par la CIMADE, COEXISTER, la Fédération de l'Entraide Protestante (qui compte une composante évangélique), les Scouts Eclaireurs et Unionistes de France, RegardsProtestants, Réforme, entre autres (lien).

13/06/2016

Réactions à Orlando: ne pas entrer dans le piège de Daech

9782707186102.JPGL'effroyable tuerie d'Orlando hier (50 morts dans un Night Club LGBT) impose, plus que jamais, un devoir de clarté. Directe et pédagogique. Parce qu'elles analysent, décortiquent et font comprendre, les sciences humaines disposent d'atouts immenses pour cela. Encore faut-il qu'elles parviennent à sortir de leur tour d'ivoire, afin de faire barrage aussi bien à ceux qui "noient le poisson" (confusion) qu'à ceux qui "jettent de l'huile sur le feu" (surenchère).

Aujourd'hui, l'impératif, pour les sociétés pluralistes qui défendent les valeurs de liberté et de responsabilité, est celui-ci: refuser à la fois l'angélisme (il faut nommer, et combattre les liberticides) et le piège mortel de la réponse par l'exclusion, qui fait le jeu des ennemis de la liberté. Se battre pour les libertés et les droits de tous ne devrait pas être négociable, ou à géométrie variable.

Longtemps, l'angélisme s'est avéré une menace aussi grande que la surenchère. Aujourd'hui, ce n'est plus le cas. Beaucoup sont sortis de l'angélisme, et ont rejoint les rangs de la surenchère... Attention danger. Quand Trump veut interdire aux musulmans l'accès au sol américain, et que Sarkozy exalte en France les "moeurs chrétiennes" (sic), ils entrent tous deux dans un piège, font exactement ce que Daech veut qu'ils fassent. Ils font des distinctions selon les citoyens en fonction de leur passé ou de leur religion, encouragent la catégorisation et la relégation des minoritaires. Ils nourrissent, sans même s'en rendre compte (?), le jeu des ennemis de la liberté, entrent dans le "piège Daech" (Luizard) et alimentent des ferments de guerre civile.

No Pasaran.