Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/02/2014

Al Mowafaqa (Rabat) se présente en vidéo

Bernard Coyault, Sébastien FathIl est important et nécessaire de rappeler, face aux agitateurs de peurs, que les tensions interconfessionnelles sont loin d'être la modalité majeure de relation entre les religions et aires culturelles.

La mise en place de l'institut Al Mowafaqa de RABAT (Maroc), dirigé par Bernard Coyault (ci-contre), oeuvre pionnière, illustre la force (et l'avenir) de ce paradigme de coexistence et de dialogue.

Un rapport sur le site de la FPF (lien) nous apprend que sur les 48 étudiants (23 catholiques et 25 protestants/évangéliques) déjà inscrits à l'Institut marocain, 21 suivent le premier cycle en théologie à temps plein (licence de théologie protestante ou DUET de l'Institut catholique), 27 sont à temps partiel, validant l'un ou l'autre cours à leur rythme. 62,5 % sont originaires d'Afrique subsaharienne, 35,5 % d'Europe. 41,5 % des étudiants ont moins de 30 ans et 14,5 % plus de 60 ans. Les femmes sont pour l'instant un peu moins représentées (31 %).

Une vidéo, qui vient d'être postée sur le site dédié, nous en apprend plus...


Les commentaires sont fermés.