Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/10/2014

Retour sur l'inauguration de l'institut Al Mowafaqa au Maroc

Al Mowafaqa.jpgEnviron trois semaines après l'inauguration de l'institut oecuménique Al Mowafaqa au Maroc, il n'est pas trop tard pour faire retour sur cet événement académique et religieux majeur en Afrique du Nord, en signalant quelques sources archivables (parmi d'autres), comme ce journal télévisé marocain du soir (Info Soir du 21 septembre 2014, lien ici), ces compte-rendus du quotidien  La Croix (lien) et de l'hebdomadaire Réforme (lien)

A l'heure où les marchands de cloisons font fortune sur les deux rives de la Méditerranée, voici un jalon d'ouverture d'autant plus méritoire qu'il est posé dans un pays qui, par ailleurs, interdit à un citoyen marocain d'être chrétien (selon des modalités analogues à ce qui se pratique aussi en Tunisie).

12/09/2014

Al Mowafaqa: penser avec l'autre la foi et les cultures

Penser avecl'autre.jpgL’Institut œcuménique de Théologie Al Mowafaqa,déjà présenté sur ce blog, a été créé en 2012 à l’initiative des Églises catholique et protestante au Maroc, pour répondre à leurs besoins de formation. 

Après deux années de "mise en route", il prépare son inauguration officielle qui aura lieu dans moins de 10 jours à Rabat, en même temps que la rentrée des étudiants.
 
A cette occasion,  un colloque international est organisé le samedi 20 septembre 2014 toute la journée, sur le thème "Penser avec l'autre la foi et les cultures. Les conflictualités créatives". Il réunira une vingtaine d'intervenants venus d'Afrique, de France, de Suisse et du Liban.
 
Lien ici vers le programme complet (PDF).

22/02/2014

Al Mowafaqa (Rabat) se présente en vidéo

Bernard Coyault, Sébastien FathIl est important et nécessaire de rappeler, face aux agitateurs de peurs, que les tensions interconfessionnelles sont loin d'être la modalité majeure de relation entre les religions et aires culturelles.

La mise en place de l'institut Al Mowafaqa de RABAT (Maroc), dirigé par Bernard Coyault (ci-contre), oeuvre pionnière, illustre la force (et l'avenir) de ce paradigme de coexistence et de dialogue.

Un rapport sur le site de la FPF (lien) nous apprend que sur les 48 étudiants (23 catholiques et 25 protestants/évangéliques) déjà inscrits à l'Institut marocain, 21 suivent le premier cycle en théologie à temps plein (licence de théologie protestante ou DUET de l'Institut catholique), 27 sont à temps partiel, validant l'un ou l'autre cours à leur rythme. 62,5 % sont originaires d'Afrique subsaharienne, 35,5 % d'Europe. 41,5 % des étudiants ont moins de 30 ans et 14,5 % plus de 60 ans. Les femmes sont pour l'instant un peu moins représentées (31 %).

Une vidéo, qui vient d'être postée sur le site dédié, nous en apprend plus...

Lire la suite

26/08/2013

L'institut oecuménique Al Mowafaqa: une "première" au Maghreb

Al mowafaqa, bernard coyault, sébastien fath, marocAlors qu'une nouvelle année universitaire s'approche, et dans le contexte de tensions interconfessionnelles au Sahel, il est temps de saluer la remarquable initiative oecuménique mise en place au Maroc, où sous la direction de Bernard Coyault (par ailleurs chercheur en sciences sociales), l'institut théologique Al Mowafaqa a vu le jour en 2012 à Rabat, grâce à des synergies patiemment travaillées, en France et au niveau des autorités marocaines.

Assurant une formation universitaire en alternance, cet institut ambitieux et très intelligemment conçu est une "première" dans le monde arabo-musulman d'Afrique du Nord (lien vers le site). Si je puis me permettre cette exclamation peu laïque pour un chercheur: Hamdulillah! Et à suivre.

Voir aussi Réforme (lien), Le Monde des religions (lienet Faitreligieux (lien).