Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/08/2018

Sciences Humaines n°306 à découvrir

martine fournier, edouard jourdain, sciences humaines, amour,douglas preston, livre, honduras Il n'est pas trop tard pour signaler l'excellent numéro 306 du magazine Sciences Humaines (août-septembre 2018), avec notamment un passionnant dossier sur l'amour, coordonné par Martine Fournier, et une analyse fine de "Pourdhon, penseur de l'anarchie" (Edouard Jourdain).

Et toujours une actualité de la recherche très soigneusement présentée, y compris au travers de recensions où l'on retrouvera parfois des questions religieuses, comme dans l'incroyable récit de Douglas Preston au sujet de la découverte récente de "la cité perdue du Dieu singe".

Lien.

21/05/2018

Harry et Meghan: un mariage et un sermon couleur Gospel

Le mariage du Prince Harry d'Angleterre et de Meghan Markle, le samedi 19 mai 2018, a été visionné par plus de 2 milliards de téléspectateurs. Par son impact, par sa symbolique -dans un dispositif politico-religieux où la monarchie anglaise est aussi "défenseure de la foi" et au sommet de la pyramide anglicane-, par son ouverture aussi -choix d'un évêque épiscopalien (protestant) afro-américain, chorale Gospel...- ce mariage fait date, et se révèle être bien plus qu'un événement privé!

Pour sourcer l'événement du point de vue religieux, il est possible de visionner en replay (BBC) le sermon donné à Windsor par un Bishop Curry inspiré (cliquer ci-dessous).

Le sermon a même été traduit en français par.... le magazine Closer (lien).

23/10/2013

"Converties par amour": mini dossier de Marie-Claire

1228374-marie-claire-octobre-2013-en-kiosques-620x0-1.jpg

Bravo au magazine Marie-Claire de ce mois d'octobre 2013. Avoir consacré un petit dossier à la "conversion par amour" sort des sentiers battus!

Des pages 140 à 144, plusieurs témoignages sont à lire, et une analyse psychologique est proposée par Marie Teillac. Elle lance des pistes, comme le fait que "l'amour donne la possibilité de croire en l'autre et, souvent, de croire tout court", avec tout de même le "risque de se réveiller avec la gueule de bois". 

Un sujet passionnant, qui peut ouvrir sur des débats sociétaux quand il y a douce pression sur la conversion (lien), et dont les sciences sociales gagneraient à s'emparer davantage (sauf erreur, il n'existe aucune étude de synthèse sur ce phénomène en France).