Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/12/2016

Le salut ne vient pas d'Hitler, mémoires d'un mennonite déporté

cov_kremer.jpgJean-Paul Kremer a 17 ans lorsqu'il est jeté dans les camps : d'abord celui de Nutzweiler-Struthof, en Alsace, puis celui de Buchenwald. Son crime ? Avoir refusé le salut nazi au lycée, l'incorporation dans la Wehrmacht et le serment de fidélité à Hitler.

Sa résistance est une résistance spirituelle. Protestant, appartenant à la minorité des mennonites d'Alsace, il juge l'idéologie hitlérienne incompatible avec ses convictions. En conséquence, il vivra le calvaire des "déportés pour la foi". A la différence des communistes, ces derniers sont peu nombreux dans les camps, et sont rarement en mesure d'organiser une solidarité confessionnelle.

 

Pour lire la suite, et découvrir ce livre, cliquer ici (lien).

13/03/2012

1942. Des rafles à la déportation

paris,rafle,henri rousso,seconde guerre mondiale,juifs,déportation,école militaireIl a déjà été question, dans ce blog, du film La Rafle, rappelant l'importance du travail de mémoire, et d'histoire, autour d'informations vérifiées et partagées.

Aussi faut-il signaler les 5èmes Rencontres historiques de l'Ecole militaire, organisées par le ministère de la Défense et des Anciens Combattants  en partenariat avec  le Mémorial de la SHOAH. La journée d'étude intitulée "1942. Des rafles à la déportation" comportera notamment une table ronde animée par l'historien Henri Rousso. Programme téléchargeable