Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/09/2017

Philippe Portier et Alain Dieckhoff présentent L'Enjeu mondial

 

 

L'enjeu mondial from CERI SciencesPo CNRS on Vimeo.

14/09/2017

L'enjeu mondial, religion & politique, le site WEB

fig55.pngFruit d'une collaboration étroite entre le laboratoire CERI (Sciences Po) et le laboratoire GSRL (CNRS/EPHE), l'ouvrage collectif L'Enjeu mondial, Religion et politique, a été publié en ce mois de septembre aux Presses de Sciences Po.

 

A la publication de cet ouvrage s'ajoute la mise en ligne d'un "site compagnon" sur lequel on trouvera, outre le sommaire, les résumés des chapitres et des illustrations réalisées par l'Atelier de cartographie, plusieurs entretiens vidéo et audio avec les auteurs. Ce site sera enrichi tout au long de l'année.

 

Lien.

06/09/2017

Vient de sortir : L'enjeu mondial, religion et politique

gsrl, ceri, presses de sciences po, enjeu mondial, livre, philippe portier, alain dieckhoff, religion, politique, religion et politique, évangéliquesDieu n'est pas mort. Il fait de la politique. Partout dans le monde, le religieux est de retour. Son ascendant se ressent à l'intérieur des États comme sur la scène internationale et ce, jusqu’en Occident, où il semblait promis à une irrémédiable occultation. Le constat, enthousiasmant pour les uns, dérangeant pour les autres, est sans appel : la modernité n’a pas induit la disparition sociale, ni surtout politique, du religieux. Trois phénomènes majeurs le traduisent : la polarisation des sociétés partagées entre effacement et réaffirmation des croyances, la politisation renouvelée des religions, la spiritualisation des politiques. Pour autant, il ne s’agit en aucun cas d’un retour aux temps anciens, quand toute vie sociale était configurée par le religieux.

Fruit d’une coopération entre le Centre de recherches internationales de Sciences Po et le Groupe sociétés, religions, laïcités de l’École pratique des hautes études, cet ouvrage révèle toute la complexité d’un espace contemporain en tension perpétuelle entre sécularisation et réenchantement du monde.

Lien.