Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/10/2019

Nathalie Luca filme Haïti: voir et en débattre au GSRL

 nathalie luca, cesor, ehess, gsrl, haiti, ong, religion, études postcoloniales, sciences sociales des religions, lewis clormeusL'annonce a déjà été faite sur ce blog en juin dernier.... Je me permets de la reproduire à la veille de la date: un remarquable film documentaire de Nathalie Luca (directrice du CESOR) sera montré et expliqué demain jeudi 17 octobre 2019 au séminaire interne du GSRL au Campus Condorcet. Nathalie Luca viendra exposer ses défis méthodologiques, ses découvertes et ses questionnements de chercheuse en sciences sociales à partir du terrain haïtien.

Une perspective très stimulante qui permettra de croiser réflexions sur religion, ONGs, recompositions des sociétés civiles postcoloniales.

Lien

14/06/2019

Nou se wozo (Haiti), un film de Nathalie Luca

nathalie luca,cesor,ehess,gsrl,haiti,ong,religion,études postcoloniales,sciences sociales des religionsEn Haïti, l’État est faible, instable. Les Organisations Non Gouvernementales internationales, riches et puissantes, donnent l’impression de gouverner à sa place au mépris des initiatives locales. Les désastres naturels, parce qu’ils nécessitent dans l’urgence l’intervention de l’aide extérieure, amplifient encore cette situation. Après le passage de l’ouragan Matthew qui a ravagé le sud du pays en 2016, la colère des Haïtiens contre la toute-puissance des ONG est montée d’un cran. Ils veulent être considérés comme des acteurs de leur société et non pas comme des victimes. (...)

Un film documentaire passionnant de Nathalie Luca (directrice du CESOR), déjà présenté à l'EHESS, sera montré et expliqué au séminaire interne d'octobre 2019 au GSRL. Nathalie Luca viendra exposer ses défis méthodologiques, ses découvertes et ses questionnements de chercheuse en sciences sociales à partir du terrain haïtien.

Une perspective très réjouissante qui permettra de croiser réflexions sur religion, ONGs, recompositions des sociétés civiles postcoloniales. Lien