Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/05/2018

Archives de Sciences Sociales des Religions n°180

23ef6c3a70.gifCe nouveau Bulletin bibliographique de la revue Archives de Sciences Sociales des Religions (livraison de mars 2018) s’ouvre sur l’évocation de deux pertes pour la revue, Françoise Aubin et André Padoux. Deux savants qui mêlaient heureusement compétence érudite et curiosité du monde oriental; également collaborateurs au long cours du Bulletin bibliographique des ASSR.

Mais bien d'autres stimulations intellectuelles nous sont proposées dans ce dernier numéro, dont des notes critiques et des lectures croisées du dernier livre de Danièle Hervieu-Léger, consacré aux monastères catholiques en France.

Lien.

01/04/2018

Découvrir l'IRPA

Capture d’écran 2018-03-30 à 21.38.36.pngL'Institut du Pluralisme Religieux et de l'Athéisme (IPRA) vise à construire un espace centralisé de sources, de littérature et de valorisation de la recherche à destination des chercheurs, enseignants, étudiants et plus largement du grand public, sur le pluralisme religieux en Europe et dans l'espace méditerranéen sur la longue durée (V-XXle siècles).

Un bel espace de recherche à découvrir !

 

Lien.

24/03/2018

Un must: acteurs religieux africains et internet (Emulations)

internet,religion,émulations,sciences sociales,sciences sociales des religions,palema millet-mouity,cesor,frédérick madore,ciram,rosalind i. j. hackett,congo,cameroun,cote d'ivoire,burkina fasoLe numéro 24 de la revue EMULATIONS, revue de sciences sociales, est un chef d'oeuvre.

Autour d'un sujet neuf (Les acteurs religieux africains à l'ère du numérique), les coordinateurs, Pamela Millet-Mouity (CESOR) et Frédérick Madore (CIRAM), auteurs d'un brillant éditorial (lien), ont réussi à nous offrir le résultat, exceptionnel, d'un travail d'équipe (11 auteurs).

Ce numéro est appelé à faire référence!

Peu de références bibliographiques sont oubliées, et de très riches synthèses et études de terrain sur le Congo, le Burkina Faso, le Cameroun, la Côte d'Ivoire, couronnées par un interview éclairant de Rosalind I. J. Hackett, nous permettent de disposer d'un outil sans pareil pour mieux intégrer dans nos réflexions le facteur internet dans l'étude des mutations religieuses en Afrique.

Lien.

26/02/2018

Religions et droits de l'homme (Social Compass, mars 2018)

scpa_65_1.cover.pngLes religions et les droits de l'homme, même pris séparément, sont au centre d'un intérêt renouvelé tant pour la recherche scientifique que pour le débat public. Leur relations apporte d'autres éléments de complexité qui reflètent, en fait, certaines préoccupations fondamentales concernant l'évolution sociale contemporaine.

Pour lire la suite de cette introduction signée Giuseppe Giordan et Sinisa Zrinscak, il faut lire le très stimulant numéro courant de la revue Social Compass (col 65/1).

Lien.

03/02/2018

Contrat post-doctoral à Bruxelles, appel à candidatures

Capture d’écran 2018-02-02 à 21.39.22.pngCeci est un message à lire absolument quand on a dernière soi une thèse en sciences sociales des religions, et que l'on souhaite un contrat de recherche!

Dans le cadre de l'Université Libre de Bruxelles, un poste de post-doc de deux ans à plein temps est proposé depuis peu aux candidatures, avec pour date limite le 12 février 2018.

Le thème général est: religion in EU politics and policies. Religious freedom and counter-radicalization (Université Libre de Bruxelles, 3/2018 - 3 /2020)

Lien

19/01/2018

Les 150 ans de l'EPHE dans l'hebdo Réforme

H_Bost_EPHE-web.jpg

Née de la volonté de l'historien Victor Duruy, l'Ecole Pratique des Hautes Etudes (maison dans laquelle j'ai eu le privilège de faire ma thèse de doctorat) encourage à la recherche autant qu'à l'enseignement, "dans un contexte égalitaire où les scientifiques protestants se sont toujours trouvés très à l'aise", dixit Réforme qui consacre cette semaine un très beau dossier aux 150 ans de l'EPHE. 

Avec notamment un bel interview de son président, Hubert Bost (lien).

30/12/2017

Social Compass: "la laïcité nuit-elle aux femmes?"

Capture d’écran 2017-12-30 à 08.03.15.png"La laïcité (secularism) nuit-elle aux femmes ?"

C'est par ce titre un tantinet provocateur que Social Compass introduit la réflexion thématique de son dernier numéro (dec 2017, vol 64/4).

Dans l'Europe contemporaine, la religion et les rapports de genre sont au coeur de processus transformatifs, y compris la migration, le pluralisme culturel, les débats bioéthiques et l'évolution démographique. Ces processus ont suscité des défis pour les théories de la laïcisation (Aune et al., 2008). La présence de la religion dans la sphère publique et dans la société civile joue un rôle crucial dans les débats...

Lien.

28/12/2017

Journée transversale des doctorants EPHE, 04 avril 2018: appel à com

Capture d’écran 2017-12-27 à 23.24.47.jpgD’acceptions variables selon les époques, les cultures et les champs d’étude, les notions d’ordre et de chaos se défient sans cesse et se donnent réciproquement leur raison d’être, problématique d’interaction et de relation que la journée transversale permettra de définir.

Si la biologie tente d’offrir une vision organisée du monde vivant, les sciences humaines en font autant de l’être humain dans toute sa complexité culturelle et sociale, et les sciences religieuses des différentes cosmogonies. À l’égard des disciplines elles-mêmes, qui se construisent et se déconstruisent à travers la notion d’ordre, des considérations épistémologiques se font jour par l’établissement de corpus, collections et répertoires, de typologies et autres systèmes de classement, de méthodologies et de concepts qui émergent ou disparaissent, apportant ordre et chaos au sein même des spécialités. Or, les champs disciplinaires ne sont-ils pas sujets à des crises ? Celles-ci ne participent-elles pas justement à l’établissement de nouveaux paradigmes? Comment ces conceptions trouvent-elles écho à la fois dans des domaines variés, tels l’anthropologie, la philosophie, les sciences religieuses et l’étude du vivant?

Date limite pour les propositions, le 22 janvier 2018. Texte intégral de l'appel à coms ici (lien).

26/12/2017

Colloque AFSR 2018, le programme

gg.jpgCi-joint en PDF le programme du colloque AFSR 2018 "Religions et classes sociales", organisé par Anthony Favier (LARHRA), Yannick Fer (CMH, PSL), Juliette Galonnier (INED) et Ana Perrin-Heredia (CURAPP-ESS). Il aura lieu les 5 et 6 février prochains.

ATTENTION Cette année, le colloque se tiendra exceptionnellement à l'amphithéâtre de l'Ecole normale supérieure, site Jourdan, 48 bd Jourdan dans le 14e arrondissement de Paris (le plan est inséré dans le programme).

PDF du programme

09/12/2017

SISR : de Lausanne à Varsovie

Capture d’écran 2017-12-09 à 08.50.01.pngLe réseau Société Internationale de Sociologie des Religions (SISR) s'est réuni à Lausanne cet été 2017.

Qu'on se le dise:  les contributions des orateurs principaux ont été enregistrées lors de la conférence internationale  de 2017 ISSR et sont maintenant disponibles au lien suivant (lien).

Par ailleurs, la nouvelle conférence internationale aura lieu à Varsovie en 2019. Organisée par Artur Wysocki, Maria Sroczynska et leur équipe, elle sera prochainement présentée sur le site SISR (lien).

08/12/2017

Nouveau site internet pour le laboratoire GSRL

Capture d’écran 2017-12-07 à 22.28.09.pngGrand laboratoire de recherche consacré aux travaux en sciences sociales des religions et de la laïcité, toujours conduit par Philippe Portier, le Groupe Sociétés Religions Laïcités (GSRL) a déménagé au Sud de Paris cet été 2017, comme ce blog s'en était alors fait l'écho.

Avec le changement de lieu sont venues d'autres ajustements et améliorations, avec en particulier un site internet repensé et rénové. A (re) découvrir!

Lien.

29/11/2017

Mondes juifs en mouvement (ASSR)

assr,archives de sciences sociales des religions,judaisme,sciences sociales des religionsDes judaïcités laïques aux diverses ultra-orthodoxies, d'Istanbul à Buenos Aires, en passant par Jérusalem, New York, Paris ou Londres, les contributions réunies dans les "Mondes juifs en mouvement" explorent le rôle des multiples déclinaisons du judaïsme contemporain dans la production, la redéfinition ou la porosité des frontières spatiales et identitaires. L'étude des processus conjoints de brouillage et de réaffirmation de ces frontières entre les différents mondes juifs et leurs environnements éclaire les logiques de pluralisation, d'innovation et d'hybridation à l'oeuvre. L'effervescence de ces phénomènes pose enfin, dans des termes renouvelés, la très ancienne et vive question de l'unicité du fait juif.

Un excellent numéro des Archives de Sciences Sociales des Religions (2017, n°177) à découvrir ici (lien).

02/09/2017

Religions et classes sociales, appel à coms, colloque AFSR 2018

CM Capture 1.jpgOn trouvera ci-joint un appel à communications pour le colloque annuel de l'AFSR (Association française de sciences sociales des religions) qui se tiendra à Paris les 5-6 février 2018 sur le thème "Religion et classes sociales".

Ce projet de colloque est né de la conviction que le renouvellement des approches sur les classes sociales peut contribuer à améliorer notre compréhension des phénomènes religieux tout comme le religieux est susceptible de constituer une perspective heuristique dans l?analyse de la stratification sociale.

 

Lien PDF.

26/06/2017

Religion, coopération et conflit dans des sociétés diversifiées (SISR)

Campus_long.jpg

Le rôle des religions dans les conflits a été le sujet d’une récente attention médiatique et académique, alors que l’implication des religions dans la construction de la paix a reçu comparativement moins d’attention. Cette conférence analyse les multiples façons par lesquelles les religions peuvent contribuer à favoriser la coopération et les conflits dans différentes sociétés. Elles peuvent être une source de tension et de conflit comme elles peuvent être une ressource dans la résolution de tensions sociales. De plus, la coopération et le conflit, à un niveau social, peuvent eux-mêmes avoir d’importants impacts sur l’émergence ou la diminution de la diversité et de la vitalité religieuses.

La 34e conférence de la Société Internationale de Sociologie des Religions (SISR), basée à Lausanne, se tiendra du 4 au 7 juillet 2017 pour sonder ces enjeux.

Lien.

23/06/2017

Le GSRL fait ses cartons: du 17e arrondissement à Ivry-sur-Seine

DSC03909.jpg

13/06/2017

Le laboratoire GSRL (EPHE/CNRS) déménage

Déménagement GSRL.jpgPour diverses raisons que nous n'aurions pas pu prévoir, le laboratoire GSRL (EPHE/CNRS) déménage en urgence en ce mois de juin 2017!

C'est une grosse épreuve pour tout le laboratoire (dont est membre votre serviteur), et un facteur de ralentissement momentané de l'activité scientifique.

Place aux cartons à étiqueter, et aux kilos de livres et mémoires de recherche à emballer, direction Ivry-sur-Seine où le GSRL se réinstalle au début de l'été 2017.

Fini le 59-61, rue Pouchet, Paris 17e, place dans quelques jours au 27 Rue Paul Bert, 94204 Ivry Sur Seine... Une page se tourne.

 

01/06/2017

La religion pour objet : journée autour de Danièle Hervieu-Léger

La journée d’étude que le CéSor organise autour de Danièle Hervieu-Léger est structurée à partir de mots-clés centraux dans son œuvre. Il s’agit pour les participant-e-s, dont beaucoup ont fait leur thèse sous sa direction, d’évoquer comment ils et elles se sont saisis de ces objets et concepts et comment ces derniers ont nourri et nourrissent encore leur propre itinéraire de recherche. Les exposés assez courts laisseront du temps, dans chaque session, pour des échanges avec Danièle Hervieu-Léger. En fin de journée, celle-ci reviendra sur son parcours en sociologie des religions.

La religion pour objet - journée.jpg

29/03/2017

Le site internet du GSRL, une ressource à consulter

ZARCONE-5-e1461112078811.pngLe Groupe Société Religions Laïcités (CNRS/EPHE) est aujourd'hui le plus gros laboratoire en sciences sociales des religions et de la laïcité en France. Islam, Catholicisme, Protestantisme, Bouddhisme, Chamanisme, Laïcité, rien ne lui échappe (ou presque)!

A ce titre, son activité est foisonnante, et il est parfois difficile d'être à jour.

Aussi faut-il rappeler tout l'intérêt de consulter régulièrement son site internet, qui s'est beaucoup amélioré et enrichi ces derniers mois (merci Sabrina Pastorelli).

Lien.

20/03/2017

Nouveau: Centre d’études interdisciplinaires sur le bouddhisme CEIB

clip_image004.jpgCe mois-ci, la maison de la recherche de l’Inalco située rue de Lille accueille une toute nouvelle structure fédérale de recherche: le Centre d’études interdisciplinaires sur le bouddhisme (CEIB).

Ce nouveau centre a vu le jour dans le cadre d’un projet commun de l’Inalco, de l’EPHE et du Collège de France.

Le CEIB s’appuie sur l’expertise et le réseau constitués depuis des années par les collègues de ces trois grands établissements et d’autres institutions françaises, afin de mieux relever les défis scientifiques liés aux mutations religieuses et aux reconfigurations disciplinaires, tout en préservant et en promouvant l’héritage français de deux siècles d’études bouddhiques. Il vient en appui des diverses équipes de recherches françaises qui consacrent une partie de leurs recherches aux bouddhismes, et espère contribuer à renforcer leur collaboration.

Lien.

17/03/2017

Religions & protestantisme: postes à pourvoir (Uni de Strasbourg)

picto-collaborateur-gens-personnnage_4882207.jpgLe bureau de l'Association Française de Sciences Sociales des Religions (AFSR) demande de faire circuler ces deux annonces susceptibles d'intéresser certain-es dans le cadre des campagnes de recrutement en cours.
Ces postes sont à pourvoir à la Faculté de Théologie protestante de l'Université de Strasbourg.

Le fiches de poste à pourvoir sont fléchées "Sociologie des protestantismes" (MCF), PDF (lien) et "Histoire des religions" (PR), PDF (lien).

 

21/02/2017

François-André Isambert (1924-2017)

Pièce jointe Mail.jpegAvec François-André Isembert, un grand sociologue français s'en est allé.

J'emprunte les mots qui suivent à Pierre Lassave, qui m'a envoyé ce texte et qui l'a très bien connu.

Décédé à l’âge de 92 ans le 18 février 2017 à Bagneux, François-André Isambert était le dernier des membres fondateurs encore en vie du Groupe de sociologie des religions créé au CNRS en 1954 par le juriste Gabriel Le Bras et animé par Henri Desroche. Ce groupe s’est fait connaître à travers sa revue, les Archives de sociologie des religions, devenue Archives de sciences sociales des religions à partir de 1973. Également membre actif pendant une trentaine d’années de la Revue française de sociologie fondée par Jean Stoetzel, Isambert fait partie de cette génération d’après-guerre qui a reconstruit la sociologie en lui conférant l’assise d’une discipline universitaire à part entière. Moins présente dans l’espace public que celle de ses proches collègues comme Pierre Bourdieu, Alain Touraine ou Edgar Morin, l’œuvre d’Isambert appartient aux classiques sur les questions relatives au sacré, à la morale et à l’éthique. La rigueur conceptuelle, la précision historique et la réflexion critique sur le statut du savoir caractérisent son parcours.

31/01/2017

Le programme complet du colloque AFSR 2017

Programme AFSR 2017.jpg

07/10/2016

La France a-t-elle des "racines essentiellement chrétiennes"? (P.Portier)

Philippe-PORTIER-sociologue_0_730_400.jpgPhilippe Portier est directeur du GSRL et directeur d’études à l’Ecole pratique des hautes études (Paris-­‐Sorbonne), où il occupe la chaire Histoire et sociologie des laïcités. Auteur de L’Etat et les religions en France. Une sociologie historique de la laïcité (PUR, 2016), il revient sur les fondements de la civilisation française, bâtie entre traditions chrétiennes et cultures plurielles, sans oublier l’apport des Lumières et de la laïcité.

C'était le 22 septembre 2016, dans le supplément Le Monde Idées (lien).

28/09/2016

Régine AZRIA (CNRS) nous a quittés

france,sciences sociales des religions,sociologie,régine azria,ceifr,cesor,judaïsme,notice nécrologique,fait religieux,archives de sciences sociales des religions

C'est bien trop tôt que Régine Azria (CNRS), sociologue spécialiste du judaïsme, nous a quittés la semaine passée. Pour avoir eu l'occasion de croiser son chemin depuis 20 ans, je puis témoigner de l'impressionnante constance dont cette chercheure de talent a fait preuve au service des dynamiques collectives de la recherche.

Il suffit de voir, par exemple, la quantité spectaculaire de recensions/compte-rendus qu'elle a signés dans les Archives de Sciences Sociales des Religions (lien), pour se rendre compte de la générosité rare de cette intellectuelle discrète, loyale et rigoureuse. Je garde personnellement un souvenir particulièrement vif de l'aventure qu'a été le très volumineux Dictionnaire des faits religieux, qu'elle avait co-dirigé avec Danièle Hervieu-léger avec un dévouement et une détermination irréprochables. Rédacteur, moi-même, d'une dizaine de notices fouillées, je m'étais rendu compte de l'énorme travail (travaux d'Hercule!) que Régine avait dû assumer pour réclamer, lire, relire, éditer des centaines de notices complexes. Immense respect.

Son laboratoire, le CESOR, lui a rendu un court hommage que l'on peut lire ici (lien). D'autres suivront.

01/06/2016

Colloque Religions faces aux politiques de la "race" (XVe-XXIe siècle)

les-religions-face-aux-theories-et-aux-politiques-de-la-race.jpgSi l’esprit des grandes religions monothéistes rejette en théorie les distinctions autres que confessionnelles, dans la pratique, les réactions des autorités religieuses face à l’irruption de l’idée de «race» sont mal connues que ce soit dans le détail des lectures, des discours ou des pratiques.

Comment les religions en occident s’accommodent-elles de la construction d’altérités fondées sur la biologisation de l’identité individuelle et collective parfois incompatibles avec les identités religieuses ? Quelle part la religion prend-elle à la construction des identités raciales? Quelle influence la "race" exerce-t-elle ensuite hors Europe dans les religions les plus diverses?

 Tel est l'objet du Colloque international Univ du Maine / GSRL "Les religions face aux théories et aux politiques de la « race » (XVe-XXIe siècle)" organisé des 1er au 3 juin 2016 par Vincent Vilmain, maître de conférences en histoire contemporaine à l'université du Maine.

Lien.

29/05/2016

Québec: bienvenue à la Montagne des dieux

logo_1-copie.jpgLe paysage religieux québécois a considérablement muté en un demi-siècle.

Ce qui demande de prendre de la hauteur pour une vision d'ensemble, ce qui est l'objet de La montagne des dieux, collectif qui se retrouve autour d'un site internet de diffusion de la recherche créé il y a deux ans, et auquel on souhaite longue vie!

Lien.

13/05/2016

Anthropologie religieuse et ethnologie missionnaire (André Mary)

DSC01913.jpg

Passionnante communication hier, au séminaire interne du GSRL, d'André Mary, directeur de recherches émérite au CNRS, qui est intervenu sur "Anthropologie religieuse et ethnologie missionnaire".

Au moment où se constitue l'anthropologie des religions comme discipline des sciences sociales (fin XIXe siècle), une ethnologie religieuse florissante développe aussi ses travaux en France, soulevant de multiples enjeux épistémologiques et théoriques.

A noter que le site du GSRL propose en lien deux articles de l'auteur , "Science de l'Homme ou 'Science de Dieu'", et "La preuve de Dieu par les pygmées". Lien.

19/03/2016

Colloque doctorants GSRL, "FAITS RELIGIEUX ET MEDIAS"

france, gsrl, sciences sociales des religions, doctorants du gsrl, fait religieux, médias, colloqueC'est avec grand plaisir que je signale la tenue prochaine du colloque "Faits religieux et médias", les 23 et 24 mars prochains au GSRL.

Ce colloque a la particularité heureuse d'être organisé par les doctorants du GSRL, illustrant leur dynamisme et leur fécondité intellectuelle. Organisé en quatre sessions, ce colloque vise à questionner les mécanismes de production de l​information sur les faits religieux et les enjeux de cette médiatisation. Il invite également à se demander dans quelles mesures ce traitement médiatique reflète les représentations des faits religieux et leurs évolutions dans la société française, comme à l​échelle internationale.

Lien.

18/03/2016

Nouveau portail internet pour le laboratoire GSRL

GSRL_Graphique_Positif_Logo-e1455538903304.jpgFondé il y a 21 ans, dans la continuité du Groupe de Sociologie des Religions (GSR), le laboratoire Groupe Sociétés Religions Laïcités (EPHE/CNRS) est aujourd'hui le plus grand laboratoire de sciences sociales des religions de France, et une des plus importantes équipes internationales travaillant sur la religion et la laïcité.

Doté d'une très solide "culture de labo" fondée sur le goût du débat pluriel, des sociabilités scientifiques régulières, une habitude du travail en équipe et une convivialité forte (ah, les galettes des rois annuelles, dégustées en toute laïcité républicaine!), c'est mon labo depuis 1999 et j'y suis très heureux! C'est avec d'autant plus de plaisir que je signale la nouvelle mouture, très fortement améliorée, de notre portail GSRL, mise en ligne cette semaine grâce au travail considérable de Sabrina Pastorelli, bravo à elle!

Lien.

10/03/2016

La compétition entre religion et sécularisme

9781472461285.jpgSuite au cours que j'ai eu l'occasion de donner mardi dernier sur l'incroyance aujourd'hui à Paris et en île-de-France (qui marque près d'un Francilien sur deux), signalons la parution toute récente d'un livre majeur en sociologie des religions.

Rédigé en anglais par une équipe d'auteurs (Jorg Stolz, Judith Könemann, Mallory Schneuwly Purdie, Thomas Engleberger, Michael Krüggeler), il s'intitule Un-Believing in Modern Society, and Religious-Secular Competition (Routledge, 2016). Dégageant quatre types (institutionnel, alternatif, distancié et séculier), les auteurs proposent, à partir du cas de la Suisse, une approche nouvelle des questions en mettant en lumière la compétition entre offres religieuses et offres séculières.

Stimulant !

Lien.