Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/01/2017

France: six tribus de catholiques engagés? (sondage IPSOS)

france,catholicisme,église catholique,yann raison du cleuziou,philippe cibois,livre,desclée de brouwer,ipsosAlors que les enjeux de religion et de laïcité s'invitent actuellement dans la campagne présidentielle française 2017, il est plus que jamais utile de sortir des clichés et des caricatures, afin de connaître le pays réel, qu'il soit athée, agnostique, catholique, musulman, protestant, juif, orthodoxe ou bouddhiste (entre autres).

Le catholicisme n'est pas le plus étudié, alors qu'il reste, de loin, le premier acteur religieux en France. C'est pourquoi il faut saluer la grande enquête sur le catholicisme parue en ce mois de janvier, qui découpe les "catholiques engagés" (1/4 de la population) en six "tribus".

Fondée sur un sondage Ipsos, l'enquête a été pilotée par Yann Raison du Cleuziou (maître de conférences en sciences politiques à lʼuniversité de Bordeaux) , et Philippe Cibois (professeur émérite de sociologie). Dans Qui sont les cathos aujourdʼhui? (Desclée de Brouwer, 2014), Yann Raison du Cleuziou avait brossé le portrait de quatre «familles» de catholiques. Le sondage dʼIpsos a permis dʼaffiner et de quantifier le poids des différentes composantes catholiques, au-delà de la traditionnelle distinction selon le degré de pratique qui, affirme le sociologue, «ne permet pas de tout comprendre».

Lire la suite ici (lien), et découvrir le détail de l'enquête ici (La Croix).

07/01/2017

Colloque AFSR 2017: partis politiques et religions

colloque afsr, colloque afsr 2017, politique et religionComme chaque année, l'Association Française de Sciences Sociale des Religions (AFSR) organise un grand colloque de deux jours à Paris. Cette année, le colloque annuel sera consacré au thème "Partis politiques et religions" (XXe-XXIe siècles), avec un angle politologique important, mais sur une base "sciences sociales" pluridisciplinaire, appuyée sur un programme alléchant que voici (PDF).

Ce colloque est organisé par Myriam Aït-Aoudia (Centre Émile Durkheim – Sciences Po Bordeaux), Philippe Portier (GSRL - EPHE), Yann Raison du Cleuziou (Centre Émile Durkheim – Université de Bordeaux).

Lien.