Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/05/2012

Islam-évangélisme: lire Fatiha Kaoues

fatiha kaoues,gsrl,geipe,jean-paul willaime,liban,ephe,ehess,islam,évangéliques,farhad khosrokhavar,jean paul willaimeAu Proche et Moyen Orient, l'Egypte constitue, par sa forte minorité chrétienne, le principal terrain de contact, avec le Liban, entre islam et évangélisme. Mais comment analyser cette compétition et ces échanges?

Inscrite en doctorat à l’EPHE et l’EHESS depuis 2008, Fatiha Kaoues est là pour nous renseigner.

Cette chercheuse très prometteuse, qui a co-dirigé Religions sans frontière (CNRS, 2012), prépare sous la direction de Farhad Khosrokhavar et Jean Paul Willaime une thèse intitulée «Le monde musulman consacré à l’activité missionnaire évangélique (Liban, Egypte)».


Membre du GEIPE, Fatiha Kaoues a notamment proposé une intervention très éclairante sur l'église évangélique kabyle à Paris, le 14 juin 2010, dans le cadre du programme GSRL "Dieu change à Paris".

Dans l'attente (impatiente) de la finalisation de son doctorat, Fatiha Kaoues donne un aperçu de son terrain libanais dans l'article suivant "Les protestants évangéliques au Liban", publié le 18 janvier 2012 sur le site de l'Institut Français du Proche-Orient.

Nul doute qu'elle nous proposera aussi, dans les mois qui viennent, ses analyses sur le contexte égyptien, aussi foisonnant que complexe.

Au-delà des caricatures, elle nous rappelle qu' "en cette époque de mondialisation accélérée où les frontières culturelles apparaissent toujours plus indistinctes et mouvantes, la conversion est une thématique idéale pour penser les recompositions identitaires" (cf. Fatiha Kaoues dans "Qui sont les “musulmans disciples de Jésus”?" (IFPO, 9 mars 2011).

Pour comprendre les relations évangélisme-islam au Machreck? Un nom à retenir, celui de Fatiha Kaoues.

Commentaires

Bjr,
N'est-il pas ambigu d'appeler le "mouvement évangélique "évangélisme"? C'est un peu une victoire pour les journalistes ignorants qui n'ont cessé de qualifier d'"évangélistes" les "évangéliques", non?
gef

Écrit par : gef | 07/05/2012

Je comprends. Mais en même temps, l'usage "évangélisme" comme synonyme de protestantisme évangélique s'est largement imposé dans la communauté académique.
Evangélisme renvoie-t-il forcément à "évangéliste"? Je n'en suis pas sûr.
On peut aussi comprendre évangélique/évangélisme comme angélique/angélisme :-)

Écrit par : SF | 08/05/2012

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.