Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/07/2012

Dixieland Gospel (6), South USA: No Depression in Heaven

CarterfamilyClinchmountain.jpgCe chant du Sud des Etats-Unis signifie "Pas de dépression au Ciel (paradis)".

Il fait partie du registre chanté par la Carter Family, ci-contre (d'où est issue June, célèbre épouse de Johhny Cash), qui a massivement popularisé la musique sudiste de style Country dans les années 1930s.

Il a été enregistré en 1936, durant la Grande Dépression. C'est un "compagnon de route" du genre Gospel, tout en ne se rattachant pas vraiment à ce registre.


Il est plutôt typique du genre Country: guitare sèche, trio de voix (au premier plan) se mettent au service d'une mélopée facile à retenir, en prise directe avec la vie quotidienne des gens du Sud, et en écho à leurs croyance religieuses.

Le thème principal apparaît dans le titre: dans le Ciel, il n'y a pas de Dépression!

Une manière d'encourager les fidèles à s'appuyer sur le Dieu Tout Puissant prêché dans les innombrables églises et chapelles de la Bible Belt.


A noter que ce chant (1936), écouté ci-dessous dans sa version originale grâce à Youtube, a été, depuis, réinterprété par de très nombreux artistes de Country (comme Sheryl Crow) ou de Folk (Bob Dylan).

 



No Depression in Heaven

For fear the hearts of men are failing,

For these are latter days we know

The Great Depression now is spreading,

God's word declared it would be so



I'm going where there's no depression,

To the lovely land that's free from care

I'll leave this world of toil and trouble,

My home's in Heaven, I'm going there



In that bright land, there'll be no hunger,

No orphan children crying for bread,

No weeping widows, toil or struggle,

No shrouds, no coffins, and no death



This dark hour of midnight nearing

And tribulation time will come

The storms will hurl in midnight fear

And sweep lost millions to their doom


Les commentaires sont fermés.