Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/10/2012

Entre dhimmi et citoyen français: colloque sur les Juifs d'Algérie

exposition-juifs-d-algerie.jpgEntre juillet 1830 (premiers contacts entre Juifs d'Algérie et armée française) et juillet 1962, les Juifs d'Algérie ont peu à peu refoulé leur identité berbéro-arabe, identité humiliée et infériorisée, pour adopter l'identité française, symbole de liberté qui coexistera avec leur identité religieuse, de plus en plus reléguée dans la sphère privée.

Après le départ, en juillet 1962, de plus de 90% des Français d'Algérie de confession juive, qu'en est-il des trajectoires identitaires? 

Pour en savoir plus, il faut courir à ce colloque organisé le 18 novembre 2012, sous la responsabilité de ma collègue Joëlle Allouche-Banayoun: "Les Juifs d'Algérie, du dhimmi au citoyen français, une histoire de rupture".

Programme téléchargeable ici.

Les commentaires sont fermés.