Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/09/2018

Marceline Loridan-Ivens (1928-2018)

713339-marceline-loridan-ivens.jpgUne grande dame s'en est allée. Documentariste, écrivaine, meilleure amie de Simone Veil, Marceline Loridan-Ivens partageait avec cette dernière une amitié très profonde, forgée dans la fournaise de l'expérience concentrationnaire.

Survivante d’Auschwitz, de Bergen-Belsen et de Theresienstadt (lien), elle a tiré sa révérence à 90 ans (lien).

Documentariste douée, voix, plume forte et indomptable, militante des droits des femmes, elle avait aussi signé en 2010 une chronique bien sentie, dans le quotidien Le Monde, intitulée "Mais, que vous a fait Israël ?" (lien).

06/07/2018

Claude Lanzmann (1925-2018)

Le-realisateur-de-Shoah-et-Le-Dernier-des-injustes-Claude-Lanzmann-est-mort.jpgHomme de contrastes, de passions, de polémiques, d'âpres emportements parfois, l'intellectuel Claude Lanzmann était tout cela. Mais quand la poussière sera retombée sur le long sillage de ce riche destin français singulier, l'oeuvre majeure qu'il nous laisse restera: le film-témoignage SHOAH (1985).

Jeune étudiant, je me souviens l'avoir vu en salle, dans un cinéma d'art et d'essai, et en être sorti différent.

Claude Lanzmann n'aimait pas qu'on décrive SHOAH comme un "documentaire". Le terme, effectivement, est moins juste que celui de film-témoignage. Un gigantesque travail de mémoire, monument d'histoire orale, qui donne la parole à celles et ceux qui ont vu, de près ou de loin, s'accomplir le processus indicible de la Solution Finale visant à l'extermination des Juifs d'Europe.

A voir absolument, tout comme il faut relire l'hommage que l'historien et académicien Max Gallo avait écrit au sujet de Claude Lanzmann à l'occasion de la parution des mémoires de ce dernier, en 2009.

Lien.

03/06/2018

Les 'archives juives', miroir du rapport des Juifs à l'Etat et à la Nation

archiv.jpgMathias Dreyfuss (EHESS, Musée National d'Histoire de l'Immigration) et Martine Cohen ont le plaisir de nous convier à une Journée d'étude sur "Les 'archives juives', miroir du rapport des Juifs à l'Etat et à la Nation".

Cette Journée s'inscrit dans le cadre du programme "Judaismes contemporains" du GSRL et se déroulera dans les locaux du Laboratoire, Le GSRL, 27 rue Paul Bert à Ivry-sur-Seine.

Lien (programme PDF).

17/04/2018

MAHJ: colloque sur le sionisme, idée et principe d'action

ecard-colloque-Le-sionisme-Reflexions-sur-l-histoire-d-une-idee-en-action.jpgSous la direction d'Elie Barnavi, professeur émérite d'histoire moderne à l'Université de Tel Aviv, un colloque organisé au MAHJ (Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme) se penche sur le sionisme, "réflexions sur l'histoire d'une idée en action" (13-15 juin 2018).

Organisées en quatre sessions, ces journées d'étude obéissent à une double logique, chronologique et thématique. Le colloque est encadré d'une leçon inaugurale par Dominique Schnapper.

Lien (cliquer ci-contre pour agrandir).

11/04/2018

Annette Monod, l'ange du Vel d'Hiv

Annette Monod.jpgAnnette Monod, déjà mentionnée dans ce blog, est enfin l'objet d'une belle biographie, merci à Frédéric Anquetil et aux éditions Ampelos!

Rendue célèbre pour son rôle au Vel’d’Hiv’ par le film La Rafle, Annette Monod, consacra sa vie aux prisonniers. D’abord travailleuse sociale dans une banlieue ouvrière de Paris, son action dans les camps d’internement français va la transformer.

Particulièrement engagée dans la résistance durant les années sombres de 1940 à 1945, elle prit de nombreuses initiatives personnelles pour le soutien des internés juifs et des prisonniers politiques et fut une témoin majeure de la grande déportation française des enfants juifs.

 

Lire la suite ici (lien).

22/03/2018

Alsace-Moselle: des pasteurs payés par l'impôt, jusqu'à quand?

X867_727_CWNapSignsCon1.jpgL'Alsace et la Moselle sont fières de certains de leurs particularismes, en particulier le "droit local". Il n'y aurait nul besoin de tout mettre à bas pour faire cesser la disposition la plus discriminatoire héritée du système concordataire, encore en vigueur: le salariat de certains clergés financé par les impôts des citoyens.

Des pasteurs protestants, mais aussi curés catholiques et rabbins bénéficient également de ce système à deux vitesses, en rupture avec le principe d'égalité républicaine. Car il discrimine d'autres cultes (musulman, bouddhiste, orhtodoxe, hindouiste, protestant évangélique), qui eux s'autofinancent, en conformité avec le principe de laïcité.

Mettre fin au financement public des clergés, ce serait effacer une des discriminations les plus choquantes de la scène laïque française du XXIe siècle. Lire cette chronique engagée dans l'hebdomadaire Réforme (dont le titre n'est pas de moi).

10/02/2018

Lumières juives et éducation

telemaque-52.jpgLe thème du dossier de ce numéro du Télémaque est original et rarement traité: Lumières juives et éducation.

Ce dossier fait le choix pour cette question complexe de couvrir un large prisme historique depuis l’époque médiévale jusqu’à l’époque contemporaine. Il entend croiser les approches comme les disciplines. L’expression même de « Lumières juives » met d’emblée en tension l’ouverture à l’universel et l’ancrage dans le particulier: comment comprendre que les «lumières» universelles de l’esprit puissent être marquées du sceau de la singularité «juive»?

 

Lien.

 

 

11/01/2018

Quis ut Deus? Antijudéo-maçonnisme & occultisme en France

Capture d’écran 2018-01-10 à 23.36.42.pngA la fin du Second Empire, un polémiste français, Henri-Roger Gougenot des Mousseaux, dénonce pour la première fois dans un volumineux ouvrage la parenté entre les juifs, les francsmaçons et les occultistes et leur prétendue collusion pour détruire le monde chrétien. Cet amalgame trouve progressivement sa place au sein de la littérature contre-révolutionnaire et antimoderniste catholique (...).

Fruit d'une décennie de recherches, la présente étude retrace l'histoire de cette étrange littérature, de ses tenants et des mouvements qui s'en réclament. Elle restitue les enjeux qui éclairent leurs actions..."

Une somme d'une qualité exceptionnelle, publiée en deux volumes dans les prestigieuses éditions Belles Lettres, qui éclaire des enjeux brûlants avec l'érudition sûre du chercheur confirmé.

Bravo et merci à l'historien Emmanuel Kreis (de l'EPHE).

Lien.

10/01/2018

TENOUA, "atelier de pensée(e)s juive(s)

Tenoua.jpgConnaissez-vous le magazine TENOUA, "atelier de pensée(e)s juive(s)?

Quant à moi, je ne l'ai découvert que récemment, et je vais rattraper le temps perdu. Car cette excellente revue de fond, à la charte graphique soignée, nourrit la réflexion en articulant sciences humaines, spiritualité et actualité.

Dans le dernier numéro, on retrouvera notamment de nombreuses analyses stimulantes sur le messianisme et ses déclinaisons religieuses et (plus ou moins) séculières.

 

Lien.

09/01/2018

France Gall (1947-2018)

images.jpgLe décès de la chanteuse France Gall, le 7 janvier 2018, dépasse largement le cadre de la variété. Muse de Michel Berger, lequel avait grandi dans une famille judéo-protestante (Haas-Hamburger), France Gall avait su dépasser le simple "divertissement" pour traiter, dans ses chansons populaires des années 1980, d'enjeux de développement, d'interculturalité, d'écologie.

Avec Michel Berger, elle portait une attention toute particulière pour l'Afrique subsaharienne, qu'elle avait appris à connaître en profondeur, au travers de titres comme Babacar ou Azima.

N'hésitant pas à questionner les évidences consuméristes (chanson "Résiste", 1981), elle interrogeait ainsi ses contemporains: "Tant de libertés pour si peu de bonheur".

Lire en complément ce bel article du Monde, "France Gall et l'Afrique flamboyante" (lien), et cet interview à La Voix du Nord de Bertrand Dicale, par ailleurs excellent maître d'oeuvre de l'émission "Ces chansons qui font l'actu", sur la radio France Info (lien).

04/01/2018

L'ascendance juive du village gaulois

DSC08939.jpg

Quel savoureux clin d'oeil!

Dans le lourd passé antisémite français, l'imagerie gauloise a souvent été utilisée contre le "péril juif", à l'exemple de l'immonde affiche électorale d'Adolphe Willette, en 1889 (Lien), montrée dans une des salles du Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme à Paris (MAHJ). Grâce à la superbe exposition actuellement visible au MAHJ, on réalise aujourd'hui à quel point a compté l'ascendance juive de René Goscinny, créateur d'Astérix et de son célébrissime village gaulois d'Armorique, fleuron de l'identité française.

René Goscinny, au-delà du rire, MAHJ, exposition jusqu'au 4 mars 2018 (lien).

29/12/2017

Séminaire GSRL sur l'antisémitisme & les souterrains de la démocratie

Les-souterrains-de-la-democratie.jpgLa prochaine séance du séminaire du GSRL sur “Les formes et les significations de l’antisémitisme contemporain” aura lieu le jeudi 11 janvier 2018, 17h -19h.

Il sera discuté de l’ouvrage de Bruno Di Mascio, Les souterrains de la démocratie. Soral, les complotistes et nous, Temps présent, 2016, en présence de l’auteur.

Discutant : Emmanuel Taïeb, Professeur de science politique à Sciences Po Lyon (Triangle).

Lien vers le site du GSRL

03/12/2017

Risque de banalisation de l'antisémitisme à l'université

 8ac0ce3_14427-7tro75.0e8mf.jpgAlors qu'un ex satrape socialiste français s'est distingué dernièrement en retweetant une caricature odieusement antisémite pour dénoncer le président français Emmanuel Macron, la banalisation de l'antisémitisme, y compris dans certains milieux universitaires, est une réalité dont on ne peut s'accommoder. 

Aussi j'apporte mon entier soutien à l'excellente tribune publiée il y a quelques jours dans le quotidien Le monde, publiée à l'initiative d'Alain Policar et Emmanuel Debono, et consignée par mes collègues Joëlle Allouche, Paul Zawadski, Myriam Revault d’Allonnes.

Lien. 

29/11/2017

Mondes juifs en mouvement (ASSR)

assr,archives de sciences sociales des religions,judaisme,sciences sociales des religionsDes judaïcités laïques aux diverses ultra-orthodoxies, d'Istanbul à Buenos Aires, en passant par Jérusalem, New York, Paris ou Londres, les contributions réunies dans les "Mondes juifs en mouvement" explorent le rôle des multiples déclinaisons du judaïsme contemporain dans la production, la redéfinition ou la porosité des frontières spatiales et identitaires. L'étude des processus conjoints de brouillage et de réaffirmation de ces frontières entre les différents mondes juifs et leurs environnements éclaire les logiques de pluralisation, d'innovation et d'hybridation à l'oeuvre. L'effervescence de ces phénomènes pose enfin, dans des termes renouvelés, la très ancienne et vive question de l'unicité du fait juif.

Un excellent numéro des Archives de Sciences Sociales des Religions (2017, n°177) à découvrir ici (lien).

02/05/2017

Judaïsme, genre et religion

Le 3 mai 2017, une rencontre-débat à Paris, EHESS (cliquer ci-dessous pour agrandir).

judaïsme, genre, religion, ehess, clio, femme et religion,

26/04/2017

Marine Le Pen et l'idolâtrie de la nation

FN_MLP_5.jpg

Dans des commentaires récents à la fois sur l'histoire des juifs de France et celle des protestants de France, Marine Le Pen, qualifiée pour le Second Tour des élections présidentielles 2017, a tenu des propos d'une remarquable cohérence.

A chaque fois, c'est la nation française qui se trouve exemptée de reproche, comme si, en quelque sorte, cette "nation de France" constituait une divinité parfaite à servir par dessus tout. Quels que soient les contenus des programmes que l'on peut, par ailleurs, discuter (sur les forums spécialisés, pas ici), cette quasi divinisation de la nation renvoie à l'histoire du nationalisme en Europe.

Beaucoup d'historiens l'ont rapprochée d'un néopaganisme qui voit "LA nation" remplacer tantôt Dieu, tantôt le socle de valeurs qui fonde la République.

Réflexion à lire à ce sujet dans l'hebdomadaire protestant Réforme de cette semaine (lien).

18/03/2017

Andes péruviennes: les ISRAELITAS oubliés

Israélitas.jpgLors d'un passionnant colloque organisé au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme (MAHJ), j'ai eu l'occasion, hier après-midi, d'apprendre d'un auditeur érudit l'existence du mouvement des ISRAELITAS, courant religieux communautaire, pieux et centré sur la Bible, qui s'est développé depuis 1955 dans les Andes péruviennes.

Des populations très reculées se sont organisées autour de rites et pratiques centrés sur l'Israël biblique (d'où le nom d'Israélitas). Très peu de littérature scientifique est consacrée à ce sujet, mais il existe un film documentaire du CNRS, visionnable ici (lien).

14/03/2017

Humour juif (tablettes et mises à jour)

20170313_192327.jpg

13/03/2017

Juifs et protestants: cinq siècles de relations

ecard-colloque-juifs-et-protestants-5-siecles-de-relations-en-Europe.jpg

17/12/2016

Religion et éducation: une enquête mondiale du Pew Forum

CM Capture 2.jpgA consulter et archiver cette excellente enquête mondiale du Pew Forum sur les religions et l'éducation.

On apprend que les juifs, dans le monde, sont ceux qui font le plus d'études, devant les chrétiens et les "non-affiliés". Mais on découvre aussi qu'aux Etats-Unis, les chrétiens ont le bonnet d'âne en matière de durée des études. Ils étudient moins que les hindous, les musulmans, les bouddhistes et les "non-affiliés".

Un regret cependant: que les différences interconfessionnelles ne soient pas du tout abordées.

Or, selon les pays catholiques ou protestants, les traditions éducatives ne sont pas forcément les mêmes. PDF complet de l'enquête ici (lien).

05/12/2016

Grand Dossier (Hors Série) SCIENCES HUMAINES sur les Monothéismes

tumblr_ohier9zkyR1rz1s3go1_1280.jpg"Il était une « foi". Mono Theos, un seul Dieu.

Une idée étrange, qui aurait pu ne jamais être conçue. Une croyance absolue, qui obsède l’humanité depuis deux mille ans. Monothéisme(s), concept singulier, vérités plurielles.

 

Pour lire la suite de cet édito, et découvrir un passionnant dossier complet sur les monothéismes à la lumière des travaux de sciences humaines les plus récents, il faut lire et relire le nouveau Hors Série numéro 5 du magazine Sciences Humaines (coordonné par Laurent Testot), opportunément en kiosque avant Noël, et où l'on trouvera, entre autres, un article signé de votre serviteur, consacré aux protestants évangéliques.

Lien.

28/09/2016

Régine AZRIA (CNRS) nous a quittés

france,sciences sociales des religions,sociologie,régine azria,ceifr,cesor,judaïsme,notice nécrologique,fait religieux,archives de sciences sociales des religions

C'est bien trop tôt que Régine Azria (CNRS), sociologue spécialiste du judaïsme, nous a quittés la semaine passée. Pour avoir eu l'occasion de croiser son chemin depuis 20 ans, je puis témoigner de l'impressionnante constance dont cette chercheure de talent a fait preuve au service des dynamiques collectives de la recherche.

Il suffit de voir, par exemple, la quantité spectaculaire de recensions/compte-rendus qu'elle a signés dans les Archives de Sciences Sociales des Religions (lien), pour se rendre compte de la générosité rare de cette intellectuelle discrète, loyale et rigoureuse. Je garde personnellement un souvenir particulièrement vif de l'aventure qu'a été le très volumineux Dictionnaire des faits religieux, qu'elle avait co-dirigé avec Danièle Hervieu-léger avec un dévouement et une détermination irréprochables. Rédacteur, moi-même, d'une dizaine de notices fouillées, je m'étais rendu compte de l'énorme travail (travaux d'Hercule!) que Régine avait dû assumer pour réclamer, lire, relire, éditer des centaines de notices complexes. Immense respect.

Son laboratoire, le CESOR, lui a rendu un court hommage que l'on peut lire ici (lien). D'autres suivront.

11/09/2016

Les larmes d'Esther

9782747060608_0_730_499.jpgC'est l'histoire d'une jeune femme, Esther, jetée dans la rue sans ressource, contrainte à se prostituer.... jusqu'à ce qu'elle rencontre un rabbin guériseur, un certain Yeshuah.

En 208 pages, le lecteur de cette BD de Robin publiée par les éditions Bayard replonge les lecteurs dans la culture et la société juive et romaine du Premier Siècle, tout en ouvrant à des questions spirituelles et existentielles qui peuvent aisément être transposées aujourd'hui.

Dans le numéro double de la revue dBD (juillet-août, n°105) qui la présente, Frédéric Bosser conclut ainsi: "ça fait du bien de temps en temps de lire une telle histoire. Un message de paix pour les croyants et les autres".

Lien.

04/08/2016

Vie juive française au XIXe siècle: un peintre à découvrir au MAHJ

DSC04330.jpg

Si vous êtes parisien, ou si vous prévoyez un passage à Paris prochainement, précipitez-vous pour découvrir l'expo Edouard Moyse (1827-1908), proposée pour la première fois au public par le MAHJ (Musée de'Art et d'Histoire du Judaïsme).

Ce peintre français, d'origine lorraine (Nancy, ma ville de coeur), a peint de manière tout à fait remarquable la vie quotidienne des juifs français au XIXe siècle. "Peintre de l'émancipation", doté d'un trait sûr et expressif, d'une esthétique figurative (presque) dénuée de lourdeur pompière, il enchante le regard au travers de ses tableaux didactiques, oscillant entre sensibilité au détail (via ses pastels algériens) et solennité d'ensemble (Grand Sanhédrin de 1868).

Ci-dessus, "Une famille juive insultée par des truands", huile sur toile (photo prise par votre serviteur lundi dernier)

Lien.

24/07/2016

Superman n'est pas juif

religion, identité, liberté, enfance, enfance et religion, judaïsme, catholicisme, superman, la boite à bulles, BD, bande dessinée, jimmy bemon, emilie boudet

Marquées par la promotion d'une culture du choix personnel, nos sociétés contemporaines questionnent de plus en plus les identités héritées. Au travers du regard d'un enfant, cet enjeu est très joliment traité, avec tendresse et humour, dans la BD Superman n'est pas juif (ed la Boîte à bulles). Entre une mère catholique et un père juif, c'est l'histoire d'une quête identitaire, face au difficile regard des autres, qui fait au passage découvrir plusieurs facettes du judaïsme au quotidien. Jimmy Bemon (pour le scénario) et Emilie Boudet (pour le dessin) nous offrent ici un vrai joyau à lire et relire, et à faire découvrir.

Il a reçu le prix de meilleur premier album décerné par les lycéens picards en 2015.

Lien.

01/07/2016

Les Justes de Trémel (Bretagne), une série à découvrir

CM Capture 1.jpgEn cette année 2016, le dossier de Guillaume Louis Le Quéré, dit «Tonton Tom» (ci-contre), a été déclaré recevable par les services du Mémorial de la Shoah pour l’obtention du titre de «Juste parmi les Nations». Le comité doit se prononcer officiellement dans les temps à venir. Guillaume Le Quéré, ses sœurs et ses enfants, et plus globalement la Mission protestante baptiste de Trémel permirent en effet à plusieurs juifs d’échapper à la mort en 1943-1944. Ces faits étaient déjà connus de quelques historiens. Mais c’est la redécouverte d’un document écrit qui a rendu possible la finalisation du dossier.

Remercions l'historien Jean-Yves Carluer d'avoir minutieusement reconstitué ce dossier, dans une série en cinq volets (Partie 1, Partie 2, Partie 3, Partie 4, Partie 5) consultable sur son site internet.

Une série qui mériterait publication dans une grande revue d'histoire!

28/06/2016

Journée d'études de l'AFHRC 2016: PAIX et RELIGIONS

CM Capture 1.jpgLes chrétiens connaissent bien la formule liturgique «la paix soit avec vous!», et plus encore celle des Béatitudes «Heureux les artisans de paix, car il seront appelés fils de Dieu».

Les multiples exhortations à la paix, inscrites dans la longue tradition de l’histoire du christianisme, ont-elles reçu un écho signifiant dans les chancelleries, les salles de presse, les opinions publiques et aux divers échelons de la vie ecclésiale?

Rien n’est moins sûr... Les objectifs de la journée d’études de l'AFHRC du 24 septembre 2016 seront d’examiner à la fois l’apport des religions à la construction de la paix dans le monde, et les résistances rencontrées par le pacifisme de nature religieuse, y compris dans les Églises. Programme ici (PDF).

15/06/2016

A lire: "Dans la République, Dieu a sa place" (Libération)

884340-le-corps-etherique.jpgA lire, relire et faire circuler, cette tribune remarquable que les anthropologues Christophe Pons et Adriane Luisa Rodolpho (CNRS) ont publié dans Libération.

Son titre, intitulé "Dans la République, Dieu a sa place", renvoie à un axe fort du propos, qui vise à rappeler que les religions n'ont jamais été, et ne seront jamais, une réalité purement privée, "car elles sont au fondement du social", ce que l'anthropologie rappelle encore et encore.

Partant de ce constat, les auteurs proposent deux pistes fécondes pour "ne pas rater le rendez-vous pluraliste de demain".

Lien.

10/06/2016

Médiatisation du protestantisme: Alain Duhamel a raison

le monde,médias,médias et religion,médias et religions,protestantisme,france,laïcité,judaïsme,catholicisme,islam,bouddhismeDans le récent documentaire France 5 intitulé "Protestants de France", le politologue et éditorialiste Alain Duhamel concluait par ces mots: "les médias les connaissent très mal, et les évitent le plus possible. Dès qu'il y a le moindre problème (...) immédiatement il y a un triptyque, il y a un évêque - un cardinal catholique, il y a un rabbin, et il y a un imam. Mais il n'y a jamais un protestant".

Sous-médiatisation, sous-représentation du protestantisme? Histoire d'un reality-check, à l'image de ce que font les excellents décodeurs du journal Le Monde, vérifions cela à partir d'un observatoire tout simple: grâce aux onglets thématiques proposés par le quotidien Le Monde sur son site internet, prenons, dans les rubriques "Catholicisme", "Judaïsme", "Islam", "Bouddhisme" et "Protestantisme" les 7 derniers articles consacrés à chaque religion. Très éclairant!

Lire la suite

09/04/2016

Soixante-quinze, nouveau magazine de reportages sur Paris

SQ1-UNE.jpgA noter ce mois-ci la sortie d'un nouveau "mensuel des curieux de Paris", intitulé Soixante-quinze.

On y trouve de multiples reportages de qualité, dont une "enquête sur la cohabitation entre juifs et musulmans dans le 19e arrondissement" (pages 14 à 23).

Bravo à cette initiative éditoriale bienvenue, riche en découvertes, qui comble un vide.

On lui on souhaite longue vie!

Lien.