18/08/2013

Massacre de musulmans en Egypte: que disent les chrétiens?

egypte,islam,mohamed morsi,printemps arabe,islamisme,christianisme,coptes,chrétiens d'égypte,liberté,toléranceSans doute plus d'un millier de morts civils mercredi 14 août 2013, et sans doute plus de 500 lors du "vendredi de la colère" (16 août 2013).

Quasiment tous musulmans. Frères Musulmans. Favorables à l'ex-président démocratiquement élu, Mohamed Morsi. Des manifestants qui s'exprimaient pacifiquement depuis des jours, par un sit-in, à la manière des militants des droits civiques de Martin Luther King Jr.

Ils ont été fusillés à balle réelle en pleine rue. En masse. Chars, pelleteuse ont été utilisés. Que disent les chrétiens?


On entend beaucoup les chrétiens s'inquiéter pour les coptes, lourdement visés depuis quelques semaines par des Frères Musulmans. Ces derniers accusent leurs compatriotes chrétiens, pas forcément à tort, d'avoir encouragé le coup d'Etat anti-Morsi. Ils attisent du coup une violence de représaille: églises brûlées (photo église de Minia brûlée ici), atteintes aux personnes.

Très préoccupant!

Alors les responsables chrétiens dénoncent en premier lieu les atteintes contre les chrétiens, et c'est assez compréhensible, d'autant que les coptes égyptiens souffrent depuis longtemps de discriminations.

egypte,islam,mohamed morsi,printemps arabe,islamisme,christianisme,coptes,chrétiens d'égypte,liberté,tolérance

Que vaut la vie d'un civil musulman?

Peut-on cependant s'interroger sur un (quasi) silence?

Que disent les chrétiens face au massacre à très grande échelle de civils musulmans? Un carnage suscite-t-il une indignation sélective en fonction de l'étiquette confessionnelle?

Que disent les chrétiens face à la démonstration de férocité de la junte militaire qui a renversé Morsi?

Nul doute que sur le terrain, des chrétiens "ordinaires" tendent la main aux familles musulmanes endeuillées. C'est plutôt au niveau des responsables, des clercs, officiels et faiseurs d'opinion, en Egypte, en Europe et ailleurs, que se situe le malaise...

 

Que Morsi ait été un très mauvais président est une chose. Cela peut arriver, en France aussi! Par ailleurs, que les enjeux soient très délicats dans un contexte de pression islamiste, c'est une évidence!

egypte,islam,mohamed morsi,printemps arabe,islamisme,christianisme,coptes,chrétiens d'égypte,liberté,toléranceMais qu'on l'aime ou pas, Mohamed Morsi était le premier président démocratiquement élu de l'histoire égyptienne. Dans la logique démocratique, il aurait dû terminer son mandat, et être chassé par le résultat des urnes.

En fermant les yeux sur le coup d'Etat militaire (certes soutenu par une partie de la population), en n'apportant pas explicitement de soutien et de compassion aux milliers de civils musulmans massacrés, beaucoup de chrétiens manifestent une étrange manière d'exprimer l'amour du prochain (voire même l'amour de l'ennemi, commandement du Christ).

 Une vie de civil musulman vaut-elle moins qu'une vie de chrétien?

Religion universelle, le christianisme aurait-il la compassion sélective?

Commentaires

vous avez raison, les chrétiens égyptiens tués ces dernières décennies par les frères musulmans ne peuvent plus protester...
Je vous cite: "Ces derniers (*) accusent les coptes, pas forcément à tort, d'avoir encouragé le coup d'Etat anti-Morsi. Ils attisent du coup une violence anti-chrétienne de représaille..."
(*) les musulmans.
Les coptes sont des citoyens égyptiens comme les autres, ayant le droit d'exprimer leur opinion, non ?
Après avoir préféré Morsi contre les militaires aux présidentielles une large partie des électeurs non extrémistes de Morsi s'est ravisé vu la tendance antidémocratique et les actes extrémistes de Morsi: constitution = charia, nomination d'assassins comme gouverneurs etc...
Qui était violent depuis presque un siècle en Egypte sinon les Frères Musulmans ? Pas les chrétiens qui sont persécutés institutionnellement et ne demanderaient qu'à émigrer si possible, mais le fellah chrétien est aussi pauvre que les musulmans.
Vous avez beau être un intellectuel il y a des choses qui vous échappent.

Écrit par : Al | 18/08/2013

Je n'ignore nullement la situation de discrimination anti-chrétienne que vous décrivez, et si vous lisez bien mon blog, vous verrez de nombreux éléments qui illustrent l'attention que je porte aux difficultés des chrétiens égyptiens.

Mais votre commentaire illustre (hélas?) à merveille mon propos du jour: sous prétexte de pleurer "leurs" morts, certains chrétiens ne bougent guèrent quand on tue massivement des musulmans.

Les musulmans n'auraient-ils donc pas été créés par le Dieu que les chrétiens prient? Leur vie aurait-elle moins de valeur? Voilà ce que j'entends pointer par ce billet d'humeur, sans nier le moins du monde les graves difficultés traversées depuis longtemps par les Coptes d'Egypte.

Écrit par : SF | 18/08/2013

Je trouve cela consternant. Et pourtant, comme vous dites, je suis sûr que beaucoup de chrétiens "ordinaires" tendent la main aux musulmans.
Apparemment le contraire est vrai aussi: parmi les images d'églises brûlées que l'on voit sur Internet, plusieurs images circulent sur Facebook montrant des chaînes humaines formés par des musulmans pour protéger des églises chrétiennes. (Il faut fouiller un peu, mais il y en a plusieurs sur https://www.facebook.com/BlogCopte)

Je digresse un peu, mais l'animosité envers les musulmans (qu'ils soient chiites ou sunnites, qu'ils soient islamistes ou non, qu'ils soient "pratiquants" ou non - il y a beaucoup d'amalgame), qui existe dans certaines églises évangéliques en France m'inquiète grandement. Et il ne s'agit pas seulement des propos d'évangéliques "ordinaires", mais parfois même de prédicateurs. Peut-être que cela ne reflète que mon expérience personnelle, mais le contenu de sites tels que "Actu Chretienne" ne me rassure guère.

C'est d'ailleurs une des nombreuses raisons qui m'a emmené à quitter (avec un certain regret) le monde évangélique.

Écrit par : TH | 18/08/2013

Les seules victimes innocentes sont les morts. Tous les autres, les vivants, ont du sang sur leurs mains ou dans leurs pensées.
La paix ne reviendra pas de cette façon. Il ne sert a rien de chercher aujourd'hui qui "a commencé" , il faudrait remonter trop loin dans l'historie. N'y a-t-il personne en Egypte capable de faire taire la violence ? N'y a-t-il que des armes ?
Quand la violence atteint ce paroxysme, les mots ne servent plus a rien

Écrit par : Lise Ny | 18/08/2013

Bien sûr, ce sont des étrangers. Des arabes et musulmans de surcroît.

"Aimer son prochain comme soi même."

On ne prêche plus cela dans nos églises ?

La haine, toujours la haine ! :(

Écrit par : Paloque-Berges | 18/08/2013

Vous n'allez pas que vous faire des amis Mr Fath avec votre position. Mais je suis d'accord avec vous.
Les musulmans sont créés par Dieu aussi, on ne leur tire pas dessus comme des lapins

Écrit par : HervéG. | 18/08/2013

Cher Sébastien,

Merci beaucoup pour ce beau message. S'il pouvait être entendu!

Je regrette vivement que le pape copte Tawadros II se soit solidarisé du pouvoir militaire, cela conforte des amalgames très dangereux contre les coptes eux mêmes, alimente le sectarisme et la violence communautaire (qui reste injustifiable quoi qu'il en soit).

Mais surtout, ce en quoi tu as tout à fait raison, c'est que l'opposition entre chrétiens et musulmans se fait au détriment de l'avenir de l'Egypte toute entière. Rien ne peut justifier un tel bain de sang et les musulmans comme les coptes ont tout à gagner à résister à la propagande des militaires qui veulent restaurer le pouvoir qu'ils ont perdu. L'Egypte est au bord de la guerre civile, après tant de luttes et de combats menés par une jeunesse avide de démocratie. C'est un terrible gâchis!

PS: à l'attention de la personne qui signe Al, ce ne sont pas les Frères musulmans qui ont instauré la charia dans la constitution, c'est l'ancien président Sadate qui l'a fait en 1971. Et pour finir sur la nécessité de se méfier des raccourcis faciles, aujourd'hui c'est l'Arabie saoudite (pas connue pour son ouverture au plan religieux et politique) qui applaudit la répression des Frères musulmans et de tous les opposants au pouvoir.

Écrit par : Fatiha | 18/08/2013

Merci chère Fatiha pour ce précieux commentaire, qui, entre autres points forts, souligne effectivement le rôle très équivoque de l'Arabie saoudite (et de certaines autre monarchies du Golfe d'ailleurs) dans la situation actuelle.

Ce qui donne l'occasion de rappeler la très grande diversité du monde islamique: les Frères musulmans ne sont pas les salafistes, et tout se passe comme si, actuellement, les salafistes (soutenus par certains pétrodollars du Golfe) attendaient en embuscade que les militaires règlent leurs comptes avec les Frères musulmans...

Les autorités coptes, en appuyant le coup d'Etat militaire, ont joué avec le feu, ce qui n'enlève rien au caractère inadmissible des violences que les chrétiens d'Egypte subissent aujourd'hui.

Écrit par : SF | 18/08/2013

vous confondez appartenance politique et appartenance confessionnelle? Ce sont des FM qui ont été tués c à d avant tout des membres d'un groupe politique à l'idéologie totalitaire Ils n'ont pas été tués parce que musulmans (à la différence des coptes dont les Églises ont été brûlées parce que copte et parce que par amalgames ils sont assimilés au pouvoir?)
Vos amalgames sont surprenants : MLK pourquoi pas la prise de la Bastille (il faut arrêter avec la fable des gentils FM) ! Morsi comparé à un président français ! Quant aux Églises brûlées c'est le plus étonnant, avez vous entendu parler de beaucoup de mosquées fideles au pouvoir brûlés par les Frères ?
Personne n'a jamais remis en cause l'égalité à l'occasion de ces événements, votre posture moralisatrice ressemble à un contre feu et je ne vois pas bien ce que les chrétiens viennent faire la dedans

Écrit par : James | 18/08/2013

Réponse à James
Les Frères Musulmans appartiennent à un mouvement politique, évidemment. Mais ils sont aussi musulmans. Et parmi les 1500 victimes civiles (au moins) de la répression, qui dira que l'immense majorité n'est pas musulmane? Ne jouons pas sur les mots.
En ce qui concerne MLK, j'admets que la comparaison surprend. Mais relisez les compte-rendus des jours qui ont précédé le massacre: les manifestants avaient bel et bien choisi une posture non-violente et la stratégie du sit-in pacifique, ce qui fait furieusement penser à MLK.
Pour le reste, je suis assez d'accord avec vous au sujet des violences contre les coptes: elles sont évidemment injustifiables, et nous y reviendrons. Le fait est qu'en jouant trop visiblement la carte du coup d'Etat militaire, les autorités coptes n'ont pas brillé cette fois-ci par leur sens de la stratégie, ce qui nourrit le dramatique effet boomerang actuel.

Écrit par : SF | 18/08/2013

Je suis désolé mais en minimisant le fait qu'il s'agit de FM pour majorer le fait qu'il s'agit de musulmans vous inversez la perspective, en utilisant votre raisonnement je vous réponds que ceux qui tuent sont des musulmans, en somme des musulmans tuent des musulmans.

Or ce sont des massacres politiques et non pas confessionnels qu'ont subit les FM, à l'inverse des coptes qui ont subi des attaques politiques ET surtout confessionnelles

Je ne joue pas sur les mots, je refuse votre approche qui veut majorer le caractère musulman des victimes qui n'ont pas été tuées parce qu'elles étaient musulmanes mais FM
Votre raisonnement est celui de la victimisation des FM, eux disent qu'ils ont été massacrés parce que authentiquement musulmans, or c'est une imposture

La comparaison avec MLK ne tient pas une seconde si vous faites cette comparaison, vous niez l'idéologie totalitaire des FM je vous renvoie aux écrits de Al Banna et consorts et à la devise des FM. On est extraordinairement loin de MLK, c'est tout le contraire je n'ose vous rappeler la nomination d'un terroriste à la tête des lieux touristiques par Morsi, que dire du gag audiovisuel ou on entend des ministres propose de balancer des bombes sur l'Etniopie, c'est une blague !

La stratégie de soi disant non violence est une attitude classique de mouvement contestataire du type FM qui est une structure du type léniniste, leur objectif était d'aller à la confrontation entendez : que l'armée utilise la force pour les placer en victime.
Les FM sont rompus au double discours de la non violence versus violence
Enfin vous ne dites rien du Sinaï rien des propos des manifestants FM sur leur phobie anti juive

Sur l'effet boomerang et le choix des autorités ecclésiastiques coptes , c'est une erreur politique gravissime, le fait que des ecclésiastiques fassent de la politique est "fondamentalement" une erreur, mais M Fath : avait il le choix dans la situation dans laquelle il est et dans le pays dans lequel il est (c'est la que tout à commence dans les années 20, l'Egypte est le géant du monde arabe), il joue sa survie

Écrit par : James | 18/08/2013

À Sébastien Fath : si j'ai réagi (à chaud) d'une manière virulente c'est que :
Je sais que vous avez séjourné en Egypte et donc que vous connaissez la situation des non-musulmans dans la société égyptienne, et pourtant votre article met l'accent uniquement sur des musulmans pacifiques qui seraient les seules cibles de la vindicte d'une armée et d'une police partiales. Il me semble que la situation est plus contrastée : les Frères Musulmans ne sont pas des enfants de chœur, et leur programme politique est clair : c'est la suppression des libertés qui restent aux égyptiens, et pour les non-sunnites la conversion ou la mort. Vous mentionnez seulement : « d'autant que les coptes égyptiens souffrent depuis longtemps de discriminations » ,si quelqu'un qui ne connait pas la vraie situation en Egypte lit votre article il comprendrait quoi par « discriminations » ? persécutions et assassinats comme c'est la cas ou pourrait-on interpréter « discriminations » par de petites vexations bénignes ? Il ne faut pas oublier que peu de nos concitoyens connaissent la situation des non-musulmans en Egypte : les médias ne parlent le plus souvent que de « troubles interconfessionnels »... J'étais donc déçu que vous n'ayez pas détaillé un peu ces discriminations dans le même article.

Écrit par : Al | 19/08/2013

Comme l'a bien dit James plus haut ce ne sont pas "des civils musulmans" qui sont les victimes de la répression mais bien les partisans du régime d'oppression que Morsi avait commencé d'instaurer. C'est la majorité des musulmans qui a demandé le renversement de ce régime. Les chrétiens aussi, mais ce n'est pas là la marque d'un conflit confessionnel : que pouvaient -ils souhaiter d'autre alors que la charia était programmée et avec elle leur élimination ?

Si un général allemand avait eu le courage de renverser Hitler après les lois raciales et que la population l'ait massivement soutenue, auriez-vous aussi déploré que des hitlériens fanatiques se fassent tuer en masse dans des manifestations ARMEES pour le retour du "chancelier démocratiquement élu" ?

Comme beaucoup d'occidentaux, vous semblez ne pas avoir perçu le caractère profondément totalitaire du parti islamique des "frères musulmans" dans le rêve de cet islam démocratique qu'on aurait certes tous aimé voir naître un jour quelque part, mais il faut ouvrir les yeux : ce n'était pas le cas en Egypte (sans doute pas plus hélas qu'en Tunisie d'ailleurs) et l'"exemple turc" est lui aussi assez loin d'être exemplaire.

Écrit par : Yves | 19/08/2013

Le soutien d'un régime soi-disant démocratique me surprendra toujours...
Tous les chrétiens brimés, les filles enlevées et mariées de force à un musulman... sans parler de ceux qui sont morts, qui en parlent dans notre société occidentale qui prend la défense de ses opprimés permanents, mais là les pauvres "frères musulmans" tout l'occident les défend... Le but final de cette soi-disant démocratie était tout de même la charia...
L'angélisme est encore plus vivace que je ne pensais...

Écrit par : jean | 19/08/2013

Je ne donnerai pas mon point de vue personnel sur ce qui se passe en Egypte, si ce n'est cette remarque: il n'est point nécessaire d'accabler les coptes, ils le sont suffisamment et depuis fort longtemps.
Je préfère donner ce lien http://www.aco-fr.org/the-news.html vers le site d'Action Chrétienne en Orient.
J'en déduis simplement que certains médias allemands paraissent être plus objectifs en matière d'information:
En résumé:
- 61 Eglise, 85 commerces, 48 maisons d'habitations attaqués pour la seule raison qu'il s'agissait de chrétiens (http://www.tagesschau.de/multimedia/tt4908.html)
- les librairies de la Société Biblique à Minia et à Assiout ont été complètement brûlés et détruites,
- "la couverture médiatique inique pratiquée par l'Occident envers ce phénomène" : http://www.985fm.ca/webradio/#/puisqu-il-faut-se-lever-391/paul-arcand-968/2013-08_16-entrevue-pere-henri-boulard-186781.mp3

Dernière remarque : les médias français ont perdu à mes yeux toute crédibilité depuis longtemps, surtout lorsqu'il s'agit de christianisme et d'islam.

Écrit par : Patrick B | 19/08/2013

"Mohamed Morsi était le premier président démocratiquement élu de l'histoire égyptienne." dites-vous, cher Sébastien Fath.
Voici un autre son de cloche : http://afrique-asie.fr/menu/moyen-orient/5898-morsi-n-a-pas-ete-elu-democratiquement-voici-comment-et-pourquoi.html

Écrit par : Patrick B | 20/08/2013

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.