Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/02/2015

Antisémitisme en France: état d'alerte

4486575_6_d768_manifestation-du-crif-en-souvenir-des-victimes_e3fc657b66fa19dff4370f3bb4ab3fed.jpgEn France, citoyennes et citoyens de toutes religions sont périodiquement victimes d'insultes ou d'attaques (symboliques ou physiques).

Ces faits déplorables, heureusement très minoritaires, se nourrissent de l'actualité. Ainsi, les attentats djihadistes de Paris, en janvier dernier, ont amplifié certaines poussées islamophobes qui devraient alerter tous les Républicains.

Comment évaluer le phénomène en sortant de l'immédiateté et des réactions passionnelles?

Pour nous y aider, un remarquable article des décodeurs du Monde, signé Maxime Vaudano, revient très en détail sur la comptabilité de ces atteintes anti-religieuse. C'est un "must" à lire et sauvegarder! 


On y découvre à la fois la difficultés à unifier l'outil statistique, mais aussi les progrès effectués dans ce domaine, et les tendances qui se dégagent. 

Une des conclusions à laquelle on aboutit via la lecture de ces données statistiques, au-delà des discours passionnels qui surfent sur l'actualité, c'est que "la proportion d'actes antisémites rapportée à la taille de la communauté juive" est"largement supérieure à celles des actes islamophobes par rapport à la communauté musulmane" (dixit M.V.), et largement supérieure aussi aux atteintes christianophobes. 

Lien. 

france,laïcité,tolérance,judaïsme,christianisme,islam,islamophobie,judéophobie,antisémitisme,christianophobie,le monde,maxime vaudano

Une très forte sur-proportion d'actes antisémites

Commentaires

Les actes antisémites sont en hausse, c'est incontestable. Qu'il y ait des actes anti-musulmans en réaction est également incontestable. Par contre il y a une énorme différence entre quelques tags sur les murs d'une mosquée et l'assassinat de juifs pour la seule raison qu'ils sont juifs.

Quant aux musulmans, ils donnent l'impression d'être d'éternelles victimes : misère sociale, quartiers ghettos, "apartheid" selon Valls, stigmatisation, racisme etc. A croire que seuls les blancs, chrétiens, français "de souche" sont capables de racisme.

Seulement, il faut se rendre à l'évidence : les assassins qui ont tué des juifs depuis plusieurs années maintenant le font au nom de l'islam, leurs textes sacrés les enjoignant à tuer des juifs, des chrétiens, des "polythéistes", des "mécréants" etc. Tant que cela ne sera pas reconnu, la situation ne fera qu'empirer. Nos politiques, de droite comme de gauche sont sourds et aveugles sur ce plan, hélas ! Lorsqu'ils disent "ce n'est pas cela, l'islam !", qu'en savent-ils ? Ont-ils déjà lu le coran ? Certains ont avoué que non.

Les journaux grand-public tels que "Le Monde", mais bien d'autres, sont peu enclins à parler des persécutions dont les chrétiens font l'objet à travers le monde.

Il y a en France, une profanation de lieux de culte ou de cimetières tous les deux jours en moyenne. Et les lieux chrétiens y figurent en bonne place. Pourquoi ne les évoque-t-on pas ? Certes on en a évoqué deux cette semaine (Calvados et Haute-Garonne), mais c'est à la suite de la profanation du cimetière juif de Sarre-Union.

Alors on va encore me rétorquer "padamalgam !" Cette expression me sort par le nez et les oreilles, je ne la supporte plus. Quand des masses de musulmans brûlent 75 églises au Niger en guise de représailles contres les caricatures de Charlie-Hebdo, produites par des athées, ne font-ils pas des amalgames ? Pourquoi ne les dénonce-t-on pas ?

Si nos politiques ne se ressaisissent pas, nous allons à la catastrophe. Nous sommes tous menacés, juifs, chrétiens, agnostiques, athées et même musulmans "modérés" !

Écrit par : Patrick B | 21/02/2015

A propos de ce qui s'est récemment produit en Alsace, à Sarre-Union dans le département du Bas-Rhin, récidive de profanation de tombes dans le cimetière juif, voici un éditorial qu'a récemment publié Guy Athia, directeur de rédaction du journal trimestriel juif messianique "Le Berger d'Israël", situé à Strasbourg, justement :

http://is.ss5.gmsend.com/new/en_send_preview_iframe2.aspx?SID=5&SiteID=9000&NewsletterID=110985&EmailID=10812472&hitid=1424084324924&token=0d2ac88ceab12ed5df05c70b3a305e6d0eff7578

Il commence ainsi, en titre : "TUER LES "VIVANTS" NE SUFFIT-IL PAS... QU'IL FAILLE ENCORE "TUER" LES MORTS ?"

Il conclut en disant : "[...] il faut se rendre à l’évidence, les leçons non apprises de l’histoire sont condamnées à se reproduire. A quand la vraie «paix des cimetières» ?"

On ne saurait mieux dire.

Écrit par : Eric Lisbonne | 22/02/2015

Si je comprends bien l'article du Monde, il faut relativiser les chiffres trop subjectifs et soumis à interprétation. On reconnait bien là la ligne "subjective" du Monde, qui fait appel à des chiffres lorsque cela arrange son orientation idéologique... Personne ne niera que Le Monde est un journal de gauche qui a pris position pour la Palestine, par exemple et qu'il est à l'origine de nombreuses bourdes qui ont fait souffrir de nombreux juifs... Le problème n'est pas le chiffre, juste ou faux. Il se situe ailleurs : le fait de ne pas reconnaitre aux Juifs d'être la cible privilégiée des attaques racistes pour caresser dans le sens du poil une communauté musulmane de plus en plus nombreuse et qui représente désormais un électorat qu'il faut dompter, séduire, apprivoiser. L'Islam étant ontologiquement antisémite (comme peut être l'était le christianisme dans un temps ancien - encore que la nature de cet antisémitisme était différent - ) les politiques et journaleux de tendance gauchiste s'évertuent à nous montrer un "peuple" musulman victime, mais jamais de sa propre religion. Le christianisme n'a t-il pas effectué sa Réforme .? Pourquoi l'Islam ne tenterait -il pas de l'effectuer à son tour ? Cet article est un artifice pour nous détourner du véritable problème : et le génie que vous y trouvez (un must....) prouve bien qu'il réussit à atteindre son objectif : pervertir les esprits mêmes les plus éclairés. un bloggeur précédent parlait de sona gacement face à la notion "d'amalgam" Moi c'est la notion d'ISlamophobie qui m'hérisse le poil. Avez-vous déjà réfléchi sur le sens linguistique de ce mot ?
Phobos (peur) décrit en langage médical une peur pathologique pouvant être vaincu par un traitement psychiatrique. Traiter quelqu'un d'Islamophobe est le réduire à néant : un malade mental incapable de réfléchir. Je suis pour ma part Islamophobe, c'est-à-dire que je crains que l'ISlam (et non les musulmans car je ne fais pas d'amalgame) soit une plaie pour notre démocratie : soit on la guérit, soit on la laisse purulente jusqu'à l'ablation... Alors oui j'ai peur de l'Islam car je suis démocrate et que j'espère pouvoir transmettre l'héritage des Lumières et de la laïcité à mes enfants.

Écrit par : sigismond | 27/02/2015

J'ajoute une pièce à ce dossier : "Et ils osent se dire “musulmans citoyens”" : http://www.causeur.fr/musulmans-citoyens-antisemitisme-31705.html
C'est franchement consternant. C'est "ça" la France ? Oui, selon un CRS ! J'ai l'impression de vivre un remake des années 1930 !

Écrit par : Patrick B | 02/03/2015

Cher Patrick,
Merci bcp pour ce lien, je viens de visionner ce témoignage et c'est effectivement consternant.
D'autant plus que l'objet de la manifestation était de prendre position contre l'islamophobie.... Il y a clairement eu manipulation et détournement au profit de la haine anti-israélienne, voire anti-juive.
La quasi absence de réaction des autorités pose question.
Et le mot LACHETE vient à l'esprit, un mot qui résume, hélas, bien des postures de certains politiques français d'aujourd'hui, plus préoccupés d'acheter la paix à court terme et d'engranger les votes (clientélisme) que d'assurer l'avenir de la République et des valeurs qui la sous-tendent.

Écrit par : SF | 02/03/2015

Et pendant ce temps, "Les actes antichrétiens ne sont pas comptabilisés en tant que tels" http://www.causeur.fr/chretiens-occident-eglise-cimetiere-profanation-31807.html

Écrit par : Patrick B | 09/03/2015

Les commentaires sont fermés.